Partagez|

ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Elwyne R. Hudson
    ★ somethingdifferent



✘ Messages : 2037
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Colombus
✘ Puissance : 861


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
40/1000  (40/1000)
MessageSujet: ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞ Mar 23 Oct - 16:46


& elwyne rebecca hudson


MYSELF
♔ âge; 24 ans ♔ lieu de naissance; Los Angeles ♔ nationalité; Américaine ♔ ville; Columbus ♔ métier; Chasseuse ♔ état civil; Célibataire ♔ créature; Humaine ♔ camp; Bien ♔ avatar; Claire Holt ♔ groupe; Chasseurs

j'aime

✎ le danger, l'adrénaline que l'on ressent lors d'une chasse
✎ savoir que je suis au-dessus des autres
✎ fumer quand je suis stressée (donc quasiment tout le temps)
✎ avoir la sensation d'être entourée
je déteste

✎ la solitude (même si je dis toujours le contraire)
✎ cette horrible cicatrice
✎ me souvenir de tout dans les moindres détails
✎ que l'on me raconte des blagues sur les blondes

story of my life
je vais tout te raconter

Lorsque je regarde derrière moi, je me rends compte que j’ai fait beaucoup de chemin depuis mes seize ans. Il me serait impossible de vous affirmer que mon choix de carrière correspondait à ce que je fais aujourd’hui mais apparemment, le destin en avait décidé autrement. J’aurai préféré que tout soit différent, et même si maintenant, je suis en paix avec mon mode de vie, parfois je rêve d’autre chose…

Si je devais raconter mon enfance, cette histoire ressemblerait à toute celle des autres enfants. J’ai vu le jour dans une famille en lambeau, aucun de mes grands-parents n’acceptant l’union de mes parents, alors, je n’ai donc connu aucun de mes grands-parents. Cependant, l’amour que mes parents me portaient était largement suffisant pour moi. J’étais comblée, même si nous n’avions pas la vie de château, j’étais persuadée que rien ne manquait dans ma vie. Particulièrement lorsque je me remémorais tous les bons moments passés avec mes parents, à chaque fois je ressens cette joie de vivre, ce bonheur intense de partager leur vie.
Petite, j’étais une enfant particulièrement vive d’esprit avec une mémoire infaillible – ce qui avait toujours le don d’épater mes parents – mais je n’étais pas le genre de petite fille très extravertie. Très silencieuse, je préférais observer une scène de l’extérieur plutôt que d’y participer, ce qui faisait de moi une enfant avec très peu d’amie. Cela ne changera pas en grandissant…
Les choses se compliquèrent encore un peu plus lorsque j’ai commencé à lires mes premiers livres. Il se passait des choses étranges dans mon cerveau, en plus de tous les trucs qui n’allaient pas déjà dans le bon sens, je me suis rendue compte que j’étais capable de ressortir des passages entiers des livres mot pour mot. C’était effrayant. Et cela ne faisait que me renfermer encore un peu plus sur moi-même. Il me faudra tout de même plusieurs années pour comprendre qu’il n’y avait pas que les livres dont je pouvais me souvenir de la sorte. Cela fonctionnait avec tout ! Des musiques, des films, des souvenirs, des phrases prononcées… J’étais hyperthymésique. Mon cerveau est comme une éponge. Il absorbe tout, m’empêchant alors d’oublier. Lorsque le diagnostic est tombé, mes parents semblaient presque fiers d’avoir une fille comme moi, je ne ressentais pas la même chose. Ce don, comme ils aimaient à dire, me semblait plus être une pathologie car comme tout le monde sur terre, il y a des souvenirs que je souhaiterai être capable d’effacer.

Si au lycée j’étais une jeune fille frêle, timide et binoclarde, je ne rêvais ni de popularité, ni d’histoire passionnelle avec un joueur de foot. Plus que tout au monde, j’avais besoin de me sentir utile, et pour cela, je me prédestinais à une carrière de chirurgien. L’idée de sauver des gens, d’être capable de réaliser des choses que très peu de personnes étaient capable de faire, cela m’attirait grandement. Et avec ma « capacité », cette voie semblait être la meilleure. Mais ce fut à cet instant que le destin vint mettre son grain de sel dans ma vie. Je ne pourrai jamais oublier cette nuit étouffante de mi-juillet.
J’avais trouvé un petit boulot pour les vacances d’été, j’avais besoin d’argent pour m’acheter une voiture mais également pour mettre de l’argent de côté qui me serait fort utile quand je serai à l’université. J’avais trouvé un petit boulot dans un café qui restait ouvert une bonne partie de la nuit pour les routiers. Ce soir-là, j’ai quitté le boulot aux alentours de vingt-trois heures, les yeux cernés, les jambes lourdes, je ne rêvais que d’une seule chose : m’affaler dans mon lit pour ne rouvrir les yeux que le lendemain midi. La nuit était chaude, très chaude, j’étais en sueur lorsque je finis par arriver devant la petite maison familiale. Je fus étonnée de voir que mes parents étaient encore devant la télé, ils étaient plutôt du genre couche tôt, pourtant, la lumière était encore allumée dans le salon. Ravie de pouvoir raconter ma journée de travail à mes parents, j’ai jeté mes clés dans le pot dans l’entrée avant de me diriger dans le salon, mais le spectacle qui s’offrit à moi me glaça le sang. Mes parents étaient attachés sur des chaises, la bouche recouverte d’un scotch. Je n’ai pas eu le temps de faire un geste vers eux que deux bras puissants m’entourèrent, m’empêchant le moindre geste. Tout s’enchaina à une vitesse affolante. Un rire venant de la cuisine m’indiqua que les individus étaient deux. Le deuxième s’approcha de ma mère, lui caressa doucement le visage avant de lui mordre violemment le cou. J’avais beau hurler, me débattre, donner des coups dans les chevilles de celui qui me retenait, j’étais impuissante. Peu à peu, le teint de ma mère devenait blême jusqu’à ce qu’elle finisse par fermer les yeux pour ne plus les rouvrir. Je m’étais mise à pleurer sans même m’en rendre compte. Sous le choc, je ne comprenais pas ce qui venait de se passer. Qui étaient ces hommes ? Que voulaient-ils ?
Mais encore une fois, je fus prise de court lorsque l’homme me griffa la peau le long de mon cou, m’arrachant un cri. Il finit par se jeter sur mon père, lui infligeant le même sort que ma mère. Je me souviens seulement avoir entendu le dernier souffle de mon père avant de prendre mes jambes à mon cou et quitter ma maison…

Observant dans un miroir l’horrible cicatrice, qui descend de mon oreille à mon épaule avant de se terminer sur mon omoplate, laissée par cette saleté de vampire. C’est terriblement laid et cela me rappelle toujours de mauvais souvenirs. Ce sentiment d’impuissance, je refuse de le sentir de nouveau ! C’est pour cela que j’ai décidé de suivre mon « sauveur ». Après avoir quitté la maison, je n’ai pas semé les vampires qui avaient encore faim. Heureusement pour moi, Jaime était sur la trace de ces vampires et les extermina avant qu’ils n’aient le temps de me croquer.
Ce chasseur me prendra sous son aile dans les règles de l’art, car en plus d’assurer sa formation en tant que chasseuse, il deviendra mon tuteur légal. Et ma vie changea radicalement. Fini les cours, fini la perspective d’avenir. Je n’avais qu’une seule idée, devenir aussi douée que Jaime pour pouvoir assouvir ma vengeance. Ce n’était pas simple. Surtout que je devenais une autre personne. La gentille petite Elwyne laissait place à une véritable enragée de la chasse, bosseuse et très vaniteuse. Il n’y avait pas à dire, la petite blonde que j’étais venait de laisser éclater un caractère tout nouveau et pas forcément supportable. Mais je me moque bien de ce que les autres peuvent dire ou penser, je suis comme je suis, si ça ne plait pas, je ne retiens personne. Je suis restée la même associable par contre. Les contacts humaines ne me sont pas indispensables, je préfère d’ailleurs chasseur seule qu’accompagné, mais depuis quelque temps, je ne suis que très rarement seule.
Lorsque Léandre a fait son entrée dans ma vie, je ne donnais pas cher de sa peau. Nous nous étions rencontrés par l’intermédiaire de ce groupe de chasseurs rebelles qui souhaitaient se soulever contre les frères Winchester. Tout comme eux, je suis persuadée que c’est de leur faute que si nous en sommes là, c’est de leur faute. Enfin bref, Léandre faisait également parti du groupe, et s’il accrocha mon regard, je n’étais pas vraiment à la recherche d’une romance à l’eau de rose. J’avais des choses bien plus importantes à penser. Cependant, j’avais des… besoins et je finis par craquer, l’invitant un soir dans mon lit. Le problème c’est qu’avec le temps, j’ai pris l’habitude de me réveiller dans ses bras, et même si je n’ai pas l’intention de former un couple avec lui dans l’avenir proche, il m’est à présent difficile de passer une nuit sans lui. Je mets cela sur le dos des habitudes que je prends assez facilement. Ce ne peut être autre chose… Je le refuse tout simplement !
Surtout que j’ai tendance à me la jouer super chasseuse, ce qui ne lui plait pas forcément. Il râle toujours pour m’accompagner dans mes chasses, ce qui me tape sérieusement sur les nerfs. Léandre doit comprendre que je n’ai pas besoin de lui, ni de quiconque. Je suis assez grande pour me débrouiller toute seule.

Aujourd’hui, avec cet ère post-apocalyptique, je n’ai jamais perdu de vu ma vengeance que je n’ai pas encore eu le temps d’assouvir. J’ai déjà été sur la trace des vampires qui ont tué mes parents à plusieurs reprises, mais à chaque fois, j’ai dû gérer une autre chasse plus urgente. Cependant, je suis de plus en plus impatiente à l’idée de faire souffrir ces vampires comme ils m’ont fait souffrir, et tant pis si pour cela je dois mettre ma vie ou celle des autres en danger. Je veux ma vengeance et je l’aurai !


behind the screen
la curiosité jusqu'au bout

PSEUDO • Lexis
AGE • 23 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 7/7
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM • ahaha mystère et boules de gum
QU'EN PENSES TU • j'adore le nouveau design
CRÉDIT ICON • Queen G.
CODE RÈGLEMENT • Ok par Roxy




    Léandre & Elwyne
    L'amour est une lumière incandescente, tel les rayons lumineux des étoiles lorsque la nuit tombe, une lueur suprême dont la personne représente, plus fascinant que les trésors d'outre tombe. ©️ sweet peach


Dernière édition par Elwyne R. Hudson le Dim 24 Mar - 16:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞ Mar 23 Oct - 16:58

Bon courage pour le remaniement de ta fiche si tu l'as pas encore finie ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞ Mar 23 Oct - 17:02

Rebiiiiiiienvenue parmi nous ma chériiiiiiie




Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Elwyne R. Hudson
    ★ somethingdifferent



✘ Messages : 2037
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Colombus
✘ Puissance : 861


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
40/1000  (40/1000)
MessageSujet: Re: ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞ Ven 26 Oct - 14:35

Merci les filles


    Léandre & Elwyne
    L'amour est une lumière incandescente, tel les rayons lumineux des étoiles lorsque la nuit tombe, une lueur suprême dont la personne représente, plus fascinant que les trésors d'outre tombe. ©️ sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Winifred E. LeGrand
    ● W. | Hunter's life


✘ Messages : 1775
✘ Age : 29
✘ Puissance : 3097


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
20/1000  (20/1000)
MessageSujet: Re: ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞ Sam 27 Oct - 0:53

Rewelcoooooooooome ma choupinette ! ♥

Plus besoin de te souhaiter bonne chance pour le remaniement de ta fiche ;)



❝WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE❞
Yellow diamonds in the light. And we’re standing side by side. As your shadow crosses mine. What it takes to come alive. Shine a light through an open door. Love and life I will divide. Turn away cause I need you more. Feel the heartbeat in my mind. ● Rihanna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞

Revenir en haut Aller en bas

ELWYNE ❝ suit moi je te fuis, fuis moi... ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Welcome on the road
-