Partagez|

You're losing your memory now ► Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Rosaleen E. Parker
Locked Out Of Heaven

.
✘ Messages : 184
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Anciennement étudiante
✘ Puissance : 1073


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 15:32


Rosaleen Ever Parker


MYSELF
♔ âge; 22 ♔ lieu de naissance; Lawrence, Kansas ♔ nationalité; Américaine ♔ ville; Lawrence, Kansas ♔ métier; Étudiante ♔ état civil; Célibataire ♔ créature; Ange déchue ♔ camp; Bien ♔ avatar; Karen Gillan ♔ groupe; Anges

j'aime

✎ Le calme
✎ M'évader
✎ Mon lit
✎ La photographie
je déteste

✎ Les cauchemars qui m’assaillissent dès que je ferme les yeux
✎ Rester seule
✎ Les voix que j'entends
✎ Être livrée à moi même

story of my life
je vais tout te raconter


-Rose ? Ramènes toi, la voiture tourne pour rien !

-J’arrive !

Grimpant quatre à quatre les escaliers en bois, elle retint un cri affolé quand elle manqua de louper la dernière marche. Elle le savait, qu’elle aurait du attendre de redescendre pour éteindre la lumière au lieu de placer une confiance aveugle dans ses instincts et sa vision nocturne –sans aucun doute défaillant tous les deux. Au moins, elle n’avait pas encore son petit bijou dans les mains, s’était-elle dit dans une tentative vaine de réconfort. Une fois arrivée au niveau de sa chambre, elle se récapitula rapidement ce qu’elle devait emmener pour la soirée chez Pete : Sa nouvelle veste en jean, son portefeuille, sans oublier la prunelle de ses yeux : son appareil photo. Elle avait l’impression qu’elle avait travaillé toute sa vie pour se payer cette merveille, et pourtant : deux mois en tant que secrétaire ne sont rien comparés à 80 ans de dur labeur aux yeux de certains. Elle ouvrit le battant de la porte avec une telle conviction qu’il partit valser violemment contre le mur adjacent. Peut-être allait-elle aussi avoir besoin d’économiser pour du plâtre et un pot de peinture à ce rythme là. Ou elle irait simplement chigner tout ça au voisin. L’incroyable et déstabilisante obsession qu’entretenait ce dernier pour elle servirait peut-être à quelque chose finalement. Attrapant dans un coup de vent tout ce qui lui manquait jusqu’alors, elle repartit aussi rapidement au rez-de-chaussée en hurlant un bref au revoir à ses parents avant d’offrir son visage à la brise du soir. Elle faisait suffisamment confiance à ses parents pour savoir qu’ils ne seraient pas sur son dos ce samedi soir. Sans songer un instant à poser sa veste autre que sur son bras, elle s’engouffra dans l’habitacle de la voiture de ses amis.

-J’ai tout, vas-y démarre !

La vieille carcasse métallique émit quelques résistances avant de quitter enfin le petit quartier, laissant derrière elle deux traces de pneus distinctes et une odeur écœurante d’essence bon marché.

------------------------------------------
L’œil fixé sur le minuscule aperçu numérique que son appareil voulait bien lui montrer, elle lança des directives étouffées par les basses de la musique. Quels que soit les réglages, les zooms qu’elle effectuait, la perte de sobriété de ses mannequins d’un soir l’empêchait de prendre une photo potable.

-Pete, arrêtes de gigoter veux-tu ? Tu es hors cadre !


Le cerveau imbibé d’alcool, l’intéressé feignit une courbette grossière qui se conclut par une méchante chute, face contre terre. Rosaleen soupira avant de lui tendre la main. Elle avait l’habitude de ce genre de situation avec son ami. Bien que soucieuse et inquiète par les prunelles dilatées et rouges de celui-ci, le fait même que la fête se déroule chez lui et n’implique donc aucun voyage routier pour lui la rassurait. Elle finit par réussir à le remettre sur pieds, non sans quelques difficultés. Sans lui demander son avis, elle crocheta son bras au sien, l’emmenant dans l’arrière jardin pour qu’il puisse respirer autre chose que les effluves de cigarettes qui commençait elle aussi à lui monter à la tête. Pete ne pipa mot, se contentant de s’affaler royalement sur la pelouse desséchée. Elle l’imita, essayant néanmoins de faire meilleure impression. Alors qu’elle jouait inconsciemment avec la sangle de sécurité qui encerclait l’appareil photo, il se rapprocha d’elle. Tout ce à quoi elle pouvait penser, c’était l’odeur corsée du mélange alcool/drogues qui émanait de lui.

-S..salut, on s..se connait ? Bégaya t-il elle la regardant dans le blanc des yeux.

-Depuis la maternelle, Pete. Et je suis sûre que ce que tu buvais à l’époque n’était pas aussi fort que ce que tu as pris ce soir, rétorqua t-elle en le repoussant d’une main.

-Touché, marmonna t-il simplement avant de balancer son corps en arrière.

Heureusement pour lui, son crâne évita de justesse la plaque de bitume qui condamnait une ancienne grille. Elle se voyait mal l’emmener à l’hôpital pour se faire recoudre dans cet état. Les docteurs n’hésiteraient sûrement pas à le transférer de la salle des soins bénins à celle de désintox’ de premier degrés. Alors qu’elle s’apprêtait à s’allonger à son tour pour faire passer un bref vertige, elle aperçu une forme floue au fond du jardin. De là où elle se tenait, elle était prête à mettre sa main au feu que cette chose –quoi qu’elle fut- la fixait. Son cœur s’emballa de lui-même. Ses jambes lui donnaient l’impression qu’elles étaient faites de marbre, alors que tous ses sens lui indiquaient de s’enfuir. La gorge serrée par un sentiment de déjà vu pesant, elle secoua Pete avec ferveur.

-Bon sang Pete, bouges de là ! Il faut qu’on rentre, maintenant !


La forme s’était rapprochée ; tellement près qu’elle arrivait à distinguer la paire de prunelles jaunes qui ne la lâchait pas du regard. Un mal de tête frappant lui coupa le souffle le temps de quelques secondes. Des voix aux accents sifflants commencèrent à lui brouiller les idées.

-Mais réveilles toi ! Je t’en supplie, je t’en supplie…


A présent, elle sanglotait presque. A court de moyens, Rose flanqua un coup de coude sec dans les côtes du comateux, qui réagit à peine. Le tambourinement sourd derrière son front lui donnait l’impression qu’un marteau s’était proclamé locataire officiel de sa boîte crânienne. Essayant de se relever aussi vite qu’elle le pouvait, elle rejoint de nouveau le sol, ce dernier s’étant littéralement dérobé sous ses pieds. Elle était tout simplement incapable de réfléchir à une autre façon de s’en sortir, assaillie de toutes parts par ses chuchotements qui n’en finissaient plus. Elle n’arrivait même plus à capter quelques mots lui étant familiers ; seulement des brides violentes, acharnées. Je rêve. C’est ça, je nage en plein rêve. Je vais me réveiller, je finirai pas me réveiller, je suis seulement en train de rêver… se répéta t-elle en boucle. Pourtant, l’entaille qu’elle s’était faite à la main paraissait réelle. Le sang qui en découlait était tout aussi écœurant et présent, toute comme la douleur lancinant qui s’en échappait. Elle ne chercha même pas à savoir ce sur quoi elle s’était empalée, trop préoccupée par la … Chose. Elle ne trouvait pas d’autres qualificatifs pour ce qui ressemblait à une de ses photos trop floues.

-S’il vous plait… Murmura t-elle, presque vaincue.

La minute qui s’ensuivit fut d’autant plus imprécise et douloureuse. Elle leva la main dans un dernier réflexe pour se protéger avant de sombrer dans le néant.

------------------------------------------

L’air emplit soudain ses poumons, et elle ouvrit les yeux en hurlant. Désorientée, Rosaleen tâtonna hasardeusement autour d’elle avant de poser la main sur son radioréveil. Il n’était même pas encore trois heures du matin. D’habitude, ses cauchemars avaient tendance à se manifester plus tard que cela. Ignorant les images qui défilaient encore devant ses yeux, elle rampa presque jusqu’à la petite salle de bain, trainant des pieds plus que nécessaire. Trois mois s’étaient écoulés depuis la soirée chez Pete. Trois mois, quatre thérapeutes, deux psychologues, et une poignée de médecins qui voulaient à tout prix se servir d’elle comme sujet d’étude pour achever leur thèse. En attendant, les voix continuaient de converser comme bon leur semblaient. Et c’était sans mentionner la douleur lancinante que chaque lettre prononcée lui affligeait. Elle appuya faiblement sur l’interrupteur, et la lumière du néon l’aveugla momentanément. Elle fixa son reflet, non sans grande surprise. Ses cheveux roux tombaient en une masse informe et emmêlée de chaque côté de ses épaules. D’un geste vague, elle retira une à une les mèches qui s’étaient mêlées à la sueur, découvrant son visage affreusement marqué par le manque de sommeil. Elle pouvait retrouver ses insomnies dans chacune des innombrables cernes violacées qui parsemaient ses yeux. Elle avait perdu en quelques mois plus que lorsque qu’elle avait fait le pari idiot de peser autant que la petite sœur d’une de ses amies. Ouvrant l’eau froide, elle la regarda couler un moment dans le lavabo ivoire avant d’avancer ses mains, jointes en une coupole. Le contact avec le liquide la glaça sur place. Elle pencha la tête, se courbant davantage vers le robinet. Elle s’était habituée à sentir ses côtes racler sa peau dès qu’elle se baissait un peu trop. Sans doute les effets du sous-poids. Elle avait perdu tout appétit. Si seulement il n’était que question de cela…
Prenant une longue inspiration, elle enfouit son visage creux dans ses paumes, laissant l’eau se déverser sur le haut de son crâne. Elle se mit alors à compter, comme ces gamins à la piscine pour prouver que leur apnée de 10 secondes était un exploit. C’était le seul moyen efficace qu’elle avait trouvée pour noyer ses pensées. L’oxygène vint à lui manquer, elle ferma davantage la bouche, comptant inlassablement. Quand elle sentit son cœur battre à tout rompre, elle releva la tête, suffoquant presque. Elle s’assit sur le carrelage froid, ne prenant pas la peine de couper l’eau. Adossée au mur, elle ferma les paupières jusqu'au point de voir des flashs danser devant ses yeux. Mon nom est Rosaleen Ever Parker, et je ne deviendrai pas folle. Les voix inconnues ricanèrent en chœur, comme si elles essayaient de la convaincre du contraire.








behind the screen
la curiosité jusqu'au bout

PSEUDO • Rose
AGE • 17 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 4/7
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM • Google
QU'EN PENSES TU • Magnifique, j'espère qu'il est actif
CRÉDIT ICON • Tumblr
CODE RÈGLEMENT • Ok by Neela




Dernière édition par Rosaleen E. Parker le Lun 17 Déc - 21:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 15:35

Biiiiiiiiiiiiiiienvenue sur le forum ;D

Bon couraaaaaaaaaage pour ta fiche ♥

Si jamais tu as la moindre question n'hésite pas à nous mpotter ;)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 15:38

Bienvenuuuuuuuuuue parmi nous

Bonne chance pour ta fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question

Merciiiiiiiii de ton inscription et très bon choix de vava




Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Rosaleen E. Parker
Locked Out Of Heaven

.
✘ Messages : 184
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Anciennement étudiante
✘ Puissance : 1073


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 16:01

Merci beaucoup de l'accueil vous deux
Je n'hésiterai pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Rosaleen E. Parker
Locked Out Of Heaven

.
✘ Messages : 184
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Anciennement étudiante
✘ Puissance : 1073


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 21:01

Je crois que j'ai finis ma fiche


Sleeping
How in the world did we come, to have such an absent love ? How am I supposed to live without you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 21:17

Bienvenue sur le foruuum ^^ Bonne chance pour ta fiche :D!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 21:45

Ta fiche est parfaite, je te valide donc avec grand plaisir

Tu peux commencer à jouer et faire tes demandes si besoin

Merciiiiiiiiiiiiii de ton inscription et surtout amuse-toi bien parmi nous

Peux-tu juste passer par ici pour le code de ton avatar : http://www.spn-highwaytohell.net/t1074-prevenir-d-une-fiche-terminee

Merci d'avance ;)




Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Rosaleen E. Parker
Locked Out Of Heaven

.
✘ Messages : 184
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Anciennement étudiante
✘ Puissance : 1073


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Dim 16 Déc - 23:26

@Riley : Merci
@Neela : Code rempli ! Merci beaucoup pour la validation !


Sleeping
How in the world did we come, to have such an absent love ? How am I supposed to live without you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Lun 17 Déc - 18:09

En retard, mais... Bienvenue sur le forum !!
Merci de ton inscription, en espérant que tu te plairas parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Rosaleen E. Parker
Locked Out Of Heaven

.
✘ Messages : 184
✘ Age : 27
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Anciennement étudiante
✘ Puissance : 1073


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Lun 17 Déc - 19:17

Merci beaucoup J'espère m'y plaire tout autant


Sleeping
How in the world did we come, to have such an absent love ? How am I supposed to live without you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose Lun 17 Déc - 22:49

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: You're losing your memory now ► Rose

Revenir en haut Aller en bas

You're losing your memory now ► Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Welcome on the road
-