AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

When the levee breaks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: When the levee breaks Jeu 17 Jan - 19:54

Lawrence◈ Dean & Neela
When The Levee Breaks - Led Zep'
If it keeps on rainin' levee's goin' to break.





C
’était le moment que Dean détestait le plus. Et quelle ironie qu’il précède celui qu’il préférait.

L’aube perçait à l’horizon lui rappelant qu’il n’avait pas fermé les yeux de la nuit. Aussi fatigués étaient ses muscles, il savait parfaitement qu’il ne pourrait pas dormir, pas avant d’être arrivé à destination. C’était toujours la même chose. Plus il s’approchait de Lawrence, du QG des Prodigues et surtout de Neela et Shea, plus l’angoisse lui nouait si férocement l’estomac que la seule chose qui lui était encore donné de faire c’était conduire. Vite. Les scénarios tournaient en boucle dans son esprit, certains moins probables que d’autres, mais tous se soldant par la mort, la destruction et son arrivée, bien trop tardive. Le moteur de l’Impala hurlait, recouvert par les chansons des radios qu’il arrivait à capter mais qu’il n’écoutait pas vraiment.

Quand Castiel l’avait informé que le QG se baserait à Lawrence, il avait cru à une mauvaise blague. Il s’était promis, petit, qu’il n’y remettrait jamais les pieds, chasse ou pas. Une fois, il avait dû briser sa promesse et retourner dans son ancienne maison avec Sam. Et maintenant, il la brisait aussi souvent qu’il le pouvait. Mais cette ville.. cette ville était mauvaise, dangereuse et elle avait la fâcheuse tendance d’avaler les êtres qui lui étaient chers. Aussi fort et plein de ressources qu’il se savait être, quand il passait le panneau de Lawrence, il se retrouvait terrifié et tétanisé comme le gamin de quatre ans qui avait vu sa mère brûler.

Il ne perdit pas de temps à ralentir dans les rues de Lawrence. De toute façon, il ne reste pas grand-chose de la ville dont il se rappelait. Ici, le monde semblait menacer de basculer dans la folie d’un instant à l’autre. Les démons et les Croat’s étendaient de plus en plus leur territoire malgré la lutte obstinée des Prodigues et des quelques camps de survie humains mis en place. Il y avait tellement de batailles à mener et sur tellement de fronts et ils étaient si peu nombreux … Dean n’y croyait plus. Il avait passé pratiquement toute sa vie à éviter la fin du monde et maintenant qu’elle était là, une grande partie de lui était persuadé qu’il n’avait fait que lutter contre l’inévitable et que le monde… Et bien, il n’avait qu’une seule envie : crever.

Il gara l’Impala avec soin en la cachant des esprits mal intentionnés et se dirigea droit vers le QG, prêt à s’emparer de son arme au moindre mouvement, suspect ou pas. La prudence n’était plus de mise. Même quand il se retrouva sous terre, à vagabonder dans les couloirs du QG, l’angoisse ne lui laissa pas une minute de répit. A dire vrai, ce ne fut que quand la porte devant laquelle il attendait s’ouvrit sur le visage pétillant de Neela qu’elle se dissipa réellement. Et là commença alors le moment qu’il préférait.

Cédant à l’impulsion, il s’avança vers la jeune femme et la prit dans ses bras, impatient de la sentir le serrer contre elle à son tour. Il s’autorisa à repenser à Sammy, sa « trahison » et tout ce qu’il se passait dernièrement, le parfum de Neela étant un excellent moyen de relâcher la pression. Il se sentait tout craquelé, à deux doigts de vraiment se laisser aller alors il enfouit un peu plus son visage dans le creux du cou de la sorcière.

Il détestait cette ville mais elle lui avait toujours offert les meilleurs refuges …



Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Jeu 14 Fév - 11:26



✖Dean & Neela✖
« When the levee breaks »

« C’est fini pour moi aujourd’hui, Bai ! »

Lança la jolie blondinette à sa meilleure amie, Baija, au QG des prodigues pour un ou deux jours seulement. Quand Neela revoyait la jeune rousse, c’était toujours un plaisir, celle-ci lui manquait tellement. La blondinette avait pris l’habitude de voir son amie pratiquement tous les jours lorsqu’elle vivait encore à Salem. Pourtant, aujourd’hui, elles s’étaient éloignées, non pas parce qu’elles s’étaient disputées mais parce que les deux jeunes femmes avaient pris des chemins différents. Alors que Neela était mère de famille, Baija était, elle, libre de ses mouvements. Neela n’avait pas pu prendre part au combat, elle devait protéger sa fille des dangers qui se présentaient à leurs portes. Mais, Baija n’avait pas ce problème et elle avait décidé de prendre les armes et de se mettre en route pour protéger les innocents et les êtres humains qui étaient devenus une espèce en voie de disparition. Alors, les deux amies avaient dû se séparer et passer moins de temps ensemble mais c’était pour le bien de tous. Néanmoins, proche de Neela et de Shea, Baija passait de temps en temps par Lawrence pour les voir et pour fournir des informations aux prodigues et chasseurs qui se trouvaient sur place. Aujourd’hui était un de ces jours où la rousse était de retour et elle avait enfin pu partager avec sa meilleure amie un petit moment. Effectivement, quand elle venait, elles bavardaient mais elles pratiquaient la magie aussi. Baija était une sorcière épatante et elle avait énormément à apprendre à la jolie blondinette. N’ayant aucune envie de se retrouver sans défense si elle devait se faire attaquer, Neela avait accepté de continuer son entraînement, même si c’était contre l’avis de Dean qui n’appréciait pas qu’elle se mette en danger. Mais quel mal y avait-il à se battre contre son amie, elles n’allaient pratiquement jamais sur le terrain… De temps en temps, il fallait apprendre à se battre contre l’ennemi donc, la mère de famille y allait mais ce n’était qu’en de très rares occasions.

Bref, la journée n’avait pas été de tout repos, elle avait passé près de deux heures à travailler sa magie, ce qui l’épuisait. Mais, quand elle était revenue, il avait fallu s’occuper de la petite Shea qui n’était pas toujours un cadeau. C’était une petite chipie qui ne manquait pas de demander de l’attention à sa mère. Ce qui voulait dire qu’une fois rentrée chez elle, Neela n’avait pas pu s’affaler sur le fauteuil pour se remettre. Néanmoins, sa petite puce avait accepté de la laisser prendre une douche et se rhabiller un peu plus convenablement. Pendant ce temps-là, elle avait rappelé son ancienne baby-sitter qui était au camp des prodigues, Everleigh. La jeune femme était aussi une prodigue, ce qui avait fait un choc à la jolie mère de famille. Jamais elle n’aurait cru retrouver la jolie blondinette une fois qu’elle serait arrivée à Lawrence et pourtant, ce fut un vrai bonheur que de les retrouver. Alors que Neela souffla, la jolie Ever proposa à la mère de prendre Shea pour quelques heures, ce qui lui fit plaisir. Un petit temps rien qu’à elle, ça ne pouvait que lui faire du bien et elle s’affala dans le fauteuil comme elle avait voulu le faire. Neela aimait plus que tout Shea, elle l’aimait et elle voulait passer le plus clair de son temps avec elle mais parfois, un peu de temps seule, ça lui faisait du bien. Alors qu’elle sombrait peu à peu dans le sommeil, elle entendit toquer à la porte. Neela fronça des sourcils, elle espérait qu’Everleigh n’en avait pas déjà marre de la petite et elle alla ouvrir. La surprise passée, la sorcière sourit en voyant ce beau visage, ce visage qui lui avait donné un cadeau merveilleux. Dean Winchester était là, il était devant elle et le moment de bonheur qu’elle avait vécu s’intensifia : seule avec Dean, de retour à Lawrence. Avant qu’elle n’ait pu dire un mot, Dean s’avança vers elle et l’enlaça dans ses bras forts. La blondinette sourit de plus belle, elle était aux anges tandis qu’il posait son visage au creux de son cou. Neela fut un peu surprise de cette réaction mais elle n’allait pas se plaindre, il fallait goûter et profiter des meilleurs moments dès qu’on le pouvait dans ces temps difficiles où il n’y aurait plus beaucoup de place pour ces moments de bonheur. Elle le serra à son tour dans ses bras tandis qu’au bout de trente secondes, elle s’éloigna un peu pour le regarder dans les yeux. Quelques secondes après, elle approcha ses lèvres des siens pour sceller leurs retrouvailles. Elle posa ses mains dans les cheveux du jeune homme tandis qu’elle lui montrait combien il lui avait manqué par la force de son baiser. Quand elle stoppa doucement leur baiser, elle le regarda à nouveau et ne se décolla pas de lui pour autant.

« Alors, comme ça, je t’ai manqué ? »

Demanda-t-elle un peu taquine de l’avoir vu si empressé de la prendre dans ses bras.

« Non pas que ça ne me plait pas hein ! »

Finit-elle par dire en collant son front contre celui de l’homme qu’elle aimait et qu’elle ne profite de ce moment de pur plaisir.

code by shiya.





Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Jeu 21 Fév - 17:32

Lawrence◈ Dean & Neela
When The Levee Breaks - Led Zep'
If it keeps on rainin' levee's goin' to break.





E
lle se hissa sur la pointe des pieds et posa un baiser sur ses lèvres. Parcouru par un frisson électrique, Dean resserra un peu plus ses bras sur le corps fin de Neela. En réponse, elle donna plus d’ardeur à leur étreinte et il ne put s’empêcher de se mettre doucement à sourire, du coin des yeux. Elle s’écarta de lui, le dévisagea, glissa ses longs fins dans ses cheveux et, toujours lovée contre lui, lui lança sa petite taquinerie. Son sourire s’agrandit en réponse.

    « Après ce que je viens de goûter, je suis sûr que de nous deux, c’est toi qui t’est le plus languis. »


Le front de Neela posé contre le sien, il ferma les yeux et se laissa aller à savourer cet instant avant d’envisager de bouger. Ou de penser. Ou de dire quoi que ce soit. C’était assez ironique selon lui que la jeune femme en face de lui soit source de la sensation de plénitude et de sérénité qu’il sentait déjà s’immiscer en lui alors que quand il était hors du QG, quelque part dans le pays, Neela était source de tout, sauf de calme. C’était tout aussi ironique que le fait qu’il se sentait prêt à se vider de ses états d’âmes auprès d’elle, alors qu’avec Sam, tout restait bloqué dans le fond de sa gorge.

Il finit par s’écarter, ses mains toujours sur les avant-bras de Neela.

    « Shea dort, je suppose … Comment va-t-elle ? Comment vous allez, toutes les deux ? » Il lui jeta un long regard. « Tu es prudente, n’est-ce pas ? J’ai remarqué, tu sais, en entrant dans Lawrence, la situation s’empire … »


Il lâcha les yeux toujours aussi pétillants de Neela pour jeter un long regard autour de lui. QG ou pas, il ne faisait pas confiance à cet endroit.

    « Je déteste cette ville. » marmonna-t-il, soudain bougon.


Il lâcha Neela et sa main vint chercher celle de la jeune femme comme un réflexe et ce ne fut qu’une fois leurs doigts entremêlés que Dean se rendit compte de ce qu’il faisait. Décidemment, sa vie était très ironique en ce moment. L’Apocalypse battait son plein et il se découvrait des tendances romantiques. Le pire, peut-être, c’était que ce genre de choses continuaient de le faire flipper comme si il avait le temps de se le permettre. Neela était une jeune femme forte, confiante, indépendante mais aussi mère, mère de sa fille. Leur fille. Mais il restait Dean Winchester et oui, il paniquait. Parce qu’il paniquait et que c’était ridicule, et ironique. Et stupide. TOTALEMENT stupide.

    « Tu me fais entrer ? » finit-il par demander avec un petit sourire fatigué.





Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Jeu 14 Mar - 17:28



✖Dean & Neela✖
« When the levee breaks »

Neela avait toujours été fougueuse et avant d’avoir Shea, elle était fougueuse et fêtarde. Depuis qu’elle était une jeune maman, elle s’était calmée parce qu’une fois que vous étiez en charge d’un petit être, toute votre vie n’avait plus d’importance. L’important était de s’occuper de ce petit être fragile qui avait besoin de toute votre attention. Et cela, vous le faites sans rechigner, sans pieds de plomb mais avec plaisir. Parce que rien n’était plus important que le bonheur et le bien-être de votre enfant. Si ce n’était pas le cas pour tous les parents, ça l’avait été pour Neela qui avait abandonné ses études sans même en vouloir à Dean ou Shea de lui avoir ‘gâché’ la vie. Non, ce fut un choix personnel parce qu’elle-même aurait pu abandonner sa fille si elle avait voulu continuer sa petite vie tranquille. Mais comment faire une telle chose pour la blondinette qui avait tout de suite aimé ce petit être qui grandissait en elle. Bien que sa conception soit un petit accident, ce fut un accident comme la belle sorcière aimerait en avoir plus. Neela être mère avait été le plus beau cadeau et même si elle ne l’avait pas prévu, elle trouvait que cet accident était le meilleur qu’elle n’avait jamais eu. Sa vie avait été chamboulée mais après un moment d’adaptation, la blondinette avait réussi à s’y faire et surtout, à aimer cette nouvelle vie autant qu’elle aimait sa petite puce. Une vie qu’elle ne vivait plus à cent à l’heure, elle ne pouvait plus se le permettre et une vie dédiée à un autre être. Avant, elle n’avait à se soucier que d’elle-même et c’était un peu ce qu’elle faisait. Venue seule à Salem, laissant toute sa famille à Seattle et n’ayant que très peu d’amis – voire aucun – elle n’avait jamais dû prendre de soin que d’elle-même. Mais, avouons-le, la blondinette n’avait pas réellement été égoïste dans sa vie et là, encore, les amis qu’elle s’était fait n’étaient pas en reste.

Mais ce soir, avec l’absence de Shea et la venue de Dean, la sorcière avait l’impression de revenir quelques années plus tôt quand elle avait succombé au charme du jeune homme. Cette nuit qui avait changé toute sa vie et qui était le début d’une belle et grande aventure. Elle tomba dans les bras de l’homme qu’elle aimait comme une adolescente qui voyait son petit ami la chercher pour une soirée en amoureux. Et c’était un peu l’état dans lequel elle était, elle avait envie d’oublier tout ce qui se passait autour d’eux, qui elle était, qui il était, ce qu’il se passait actuellement dans le monde entier et qu’ils étaient les parents d’une petite puce qui commençait à développer des pouvoirs de sorcière. Neela avait toujours espéré que Shea ne deviendrait pas une sorcière même si cet espoir était infime compte tenu que c’était dans les gênes des filles Graham. Cela n’avait jamais sauté une génération et il aurait été étonnant que la petite ne développe pas de pouvoirs… Mais cet état d’euphorie ne durerait pas, Dean était un homme dur qui avait tendance à s’inquiéter très vite. Il savait se montrer très taquin quand il le voulait, à rigoler dans les situations les plus terribles mais ces derniers temps, il était difficile de tourner les choses en dérision quand on savait que Lucifer en personne était sorti de son trou.

« Après ce que je viens de goûter, je suis sûr que de nous deux, c’est toi qui t’est le plus languis ! »

Elle rigola un peu sans pour autant se détacher de lui parce qu’elle voulait profiter un peu de lui. Ce fut Dean qui s’éloigna un peu d’elle, après avoir également profité un petit moment de leur étreinte. Il garda néanmoins ses mains sur la belle blondinette :

« Shea dort, je suppose … Comment va-t-elle ? Comment vous allez, toutes les deux ? »

Lui demanda-t-il en la regardant tandis qu’elle le considérait, il semblait un peu soucieux mais cela n’étonnait pas la jolie Neela.

« Elle est chez Everleigh, elle m’a proposé de la garder ! C’était son ancienne baby-sitter, je la connais bien et en tant que prodigue, elle pourra la défendre au cas où il arriverait quelque chose pendant qu’elle est chez elle ! »

Neela espérait que Dean ne soit pas plus inquiet, la sorcière avait totalement confiance en Ever, elle la connaissait très bien. Et même si Neela avait récemment appris que son amie était une prodigue, cela ne l’empêchait pas de savoir que la blonde était toujours aussi gentille et sympathique qu’avant.

« Tu es prudente, n’est-ce pas ? J’ai remarqué, tu sais, en entrant dans Lawrence, la situation s’empire … »

Est-ce qu’elle avait été prudente ? Cela dépendait du point de vue : pour Neela, elle s’entrainait en vue d’une future attaque aux côtés de l’une des meilleures, Baija. Pour Dean, cela voudrait probablement dire qu’elle n’était pas prudente, qu’elle devrait rester à s’occuper de Shea et de la tenir à l’œil sans arrêt.

« Ne t’inquiète pas pour nous ! Je suis aussi prudente que je le peux et j’ai à l’œil Shea à chaque instant ! »

Bon ce soir, elle n’avait pas un œil sur elle mais en présence d’Everleigh et Riley, il était clair qu’elle pouvait leur faire confiance comme si la petite était avec sa mère. Il la lâcha des yeux avant de regarder autour de lui et de lâcher :

« Je déteste cette ville ! »

Sa bonne humeur sembla s’éloigner un petit instant mais elle savait pourquoi il disait cela. Elle connaissait son histoire et elle se doutait qu’il n’appréciait pas plus que cela cette ville. Il lâcha son bras mais trouva la main de la jolie blondinette, entremêlant ses doigts aux siens.

« Tu me fais entrer ? »

Il semblait avoir un sourire las, certainement fatigué de son périple et de ce qui est en train d’arriver. Les temps étaient durs, d’autant plus pour les chasseurs et défenseurs du mal. Elle lui sourit comme pour lui remonter le moral et lui faire oublier tout ce qui se passait comme elle avait la possibilité de le faire.

« Evidemment, tu n’es pas venu jusqu’ici pour rester sur le pas de la porte, je compte bien profiter de toi ! »

Lui dit-elle en rigolant tandis qu’elle l’entrainait à l’intérieur de la maison par la main. Une fois à l’intérieur, ils fermèrent la porte et la jeune femme l’amena près du fauteuil où elle commença à l’embrasser fougueusement avant qu’elle ne le pousse doucement sur le fauteuil et de continuer à l’embrasser. Elle voulait l’empêcher de penser à tous les problèmes qu’ils avaient en ce moment pour qu’il puisse passer enfin un bon moment. Après tout ce qu’il avait déjà fait pour le monde, il méritait bien un peu de paix dans sa vie. La blondinette interrompu un peu leur étreinte et dit :

« Pour une fois, on va pouvoir profiter l’un de l’autre et faire ce qu’on veut, Shea n’est pas dans les parages ! »

Et d’un côté, elle priait pour qu’ils ne soient pas interrompus par l’arrivée de Ever et de la petite parce qu’elle avait très envie d’aider Dean à se détendre un peu et en même temps, à profiter de lui.

code by shiya.





Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred



Dernière édition par Neela P. Graham le Mer 24 Avr - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Ven 22 Mar - 23:30

Lawrence◈ Dean & Neela
When The Levee Breaks - Led Zep'
If it keeps on rainin' levee's goin' to break.





L
a peau laiteuse de Neela se détachait sur la sienne, un brin plus mâte. La peau comme la texture. Caresser Neela, lui prendre la main, l’embrasser, c’était comme … comme toucher une pêche, ou comme passer la main dans un nuage. Enfin, c’était comme ça qu’il se l’imaginait. A dire vrai, la jeune femme était comme un énorme bouquet de fleurs glissé dans un panier en osier rempli de fruits frais encore chauffés par les rayons du soleil. Alors qu’il enfouissait son visage dans la chevelure dorée aux senteurs printanières de Neela, tout ça lui revenait peu à peu en tête. C’était comme si, à chaque fois qu’il finissait par repartir, il oubliait tout ça, ou comme s’il s’en rappelait à peine, pas assez bien en tout cas, trop loin de ce que la réalité était vraiment. Les lèvres de la jeune femme se glissaient un peu partout sur sa peau, tantôt picorant et mordillant, tantôt embrassant et savourant et derrière ses paupières closes, il sentait se dessiner doucement les contours d’un verger à l’abri des regards, entre deux vallées, sous les rayons d’un soleil revigorant et étincelant. Il aurait donné cher pour y être dans ce verger, avec Neela, mais il était déjà plus qu’enchanté de l’avoir elle.

Il sourit quand elle finit par s’écarter de lui et la dévisagea avec un regard amusé avant de pousser un léger soupir coupable.

    « Je suis désolé pour la mauvaise humeur ... Tu m’as manquée. »


Il se redressa dans la fauteuil juste assez longtemps pour pouvoir à son tour déposer un doux baiser sur les lèvres sucrées de la jeune femme.

    « Profiter l’un de l’autre ? Mmmh … dis m’en plus. » la taquina t-il.


Sa main remonta sur la colonne vertébrale de Neela puis ses doigts se glissèrent dans sa tignasse épaisse. Il y rencontra quelques nœuds et aussi étrange que celui puisse paraître, ça le fit sourire. Neela était différente des femmes qu’il avait pu rencontrer tout au long de sa vie et c’était ce qui faisait en grande partie son charme. Lorsqu’il était hors de Lawrence, loin d’elle, il passait beaucoup de temps à faire comme s’il n’était pas en couple, comme s’il n’était pas finalement rentré dans les rangs et malgré les regards moqueurs de Sam, il défendait sa liberté avec beaucoup de hargne. Mais dès qu’il retrouvait les étreintes de Neela, ses baisers à la fraise et sa peau de pêche, tout redevenait simple. D’un côté, il savait qu’il avait peut-être à remercier l’Apocalypse pour tout ce chaos, parce que sinon, elle se serait sûrement déjà occupée de lui botter le cul pour sa stupide peur de l’engagement. Peut-être aussi que ça aurait été différent s’il avait pu être avec elle tous les jours.

Il finit par la lâcher et se laissa complètement aller contre le fauteuil pour la regarder de tout son soûl avec un petit sourire.

    « Tu es plus belle que la dernière fois. Comment ça se fait que tu deviennes toujours plus belle ? C’est un de tes fichus tours de magie ? » Il prit une mine inquiète bien que ses yeux riaient toujours. « Tu m’as ensorcelé ?! »


Il était dans son fabuleux verger en ce moment, avec la femme qu’il aimait et ils étaient à des kilomètres, même à des univers, de toute menace du Jugement Dernier, de tous les frères traîtres qui pouvaient exister et de la pensée même que les anges avaient un destin hors norme pour lui. Ils étaient loin de Lawrence et de sa maison qui avait brûlé, loin des responsabilités, et tout ça, cette libération, elle ne venait que du regard amusé de Neela, et de son léger sourire en coin.







Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Mer 24 Avr - 18:21



✖Dean & Neela✖
« When the levee breaks »

Dans le quotidien de la jolie blondinette, il n’y avait plus grand-chose qui pouvait la rendre heureuse. Passer sa journée auprès de sa fille, savoir qu’elle était toujours vivante était un moment de bonheur qu’elle chérissait parce qu’elle savait qu’en ces temps difficiles, ils étaient peu nombreux. Mais, lorsque Dean revenait à Lawrence pour passer un peu de temps avec elle et sa fille, c’était aussi un moment de pur bonheur. Un moment dont elle profitait encore plus quand on savait ce qu’était le jeune homme. Une vie de chasseur n’était pas sans danger, surtout quand on s’appelait Winchester. Il semblait que beaucoup de démons étaient aux fesses des deux frères et clairement, il fallait profiter de Dean quand il venait au QG des rebelles ou à Lawrence. Elle ne savait combien de temps encore elle vivrait, combien de temps il vivrait alors, quand il venait en ville, elle préférait faire comme si les choses allaient bien, comme s’ils étaient seuls au monde et que rien de grave n’arrivait… Comme si le monde n’était pas au bord du gouffre alors qu’il tombait aux mains des démons petit à petit. Bien sûr, dès qu’ils n’étaient plus dans leur bulle, Neela revenait sur terre et reprenait sa vie d’avant. Alors, quand il se présenta à sa porte, elle en fut heureuse et se jeta dans ses bras, sachant qu’il faudrait qu’elle profite de cette soirée sans savoir s’ils ne seraient pas interrompus. Parce que même quand Dean venait à Lawrence et qu’ils passaient des moments ensemble, il arrivait que Castiel fasse irruption ou qu’il soit appelé pour se battre. Neela avait parfois l’impression de sortir avec un militaire, cette pensée la fit tristement sourire. Ils s’assirent dans le fauteuil, comme un couple normal et commencèrent à se faire des papouilles, profitant tous les deux du moment présent. Le jeune homme fermait les yeux tandis que la blondinette savourait la peau de l’homme qu’elle aimait.

« Je suis désolé pour la mauvaise humeur ... Tu m’as manqué ! »

Il la dévisagea un peu, amusé parce qu’elle disait et il finit par se redresser. Comment lui en vouloir d’être de mauvaise humeur. Sa vie ne devait pas être facile, il frôlait la mort à chaque instant et avait plus d’ennemis féroces que n’importe qui d’autres sur terre. Et son seul pouvoir était ses armes, sa connaissance et ses bras, il était un simple humain et il devait affronter des tonnes de créatures magiques. Il était certain qu’elle ne pouvait pas lui demander la lune quand il revenait à Lawrence.

« Ne t’excuse pas, va ! Je suis là pour te remonter le moral justement ! Pour te faire oublier tout ! »

Neela précisa ce qu’elle voulait dire par là, elle voulait qu’ils profitent l’un de l’autre et qu’ils puissent oublier toute la merde qui se déroulait au dehors. Il posa un doux baiser sur ses lèvres :

« Profiter l’un de l’autre ? Mmmh … dis m’en plus ! »

La sorcière sourit et un petit frisson lui parcourut l’échine quand elle sentit la main de Dean parcourir son dos avant d’atteindre ses cheveux. Il les caressa doucement, un sourire sur le visage. Neela ne pouvait détourner ses yeux de son beau visage, de ce visage si rassurant et qu’elle ne se lassait jamais de regarder. Elle rapprocha son visage du sien, le désir se lisait dans ceux-ci et elle avait une idée précise de ce qu’elle voulait dire par là.

« Je pense à un petit jeu en chambre, de la nourriture et des bières ! »

La belle blondinette connaissait les points faibles de l’homme qu’elle aimait et rien qu’à l’évocation de ces trois choses, elle était certaine qu’il serait plus que partant pour s’amuser à ses côtés et oublier tous les problèmes. Puis, il la lâcha pour l’observer de haut en bas alors qu’il s’effondrait contre le fauteuil :

« Tu es plus belle que la dernière fois ! Comment ça se fait que tu deviennes toujours plus belle ? C’est un de tes fichus tours de magie ? »

Le petit sourire qu’il faisait s’éteignit mais ses yeux restèrent riant quand il rajouta :

« Tu m’as ensorcelé ?! »

La blondinette laissa un petit blanc tandis que son sourire sadique s’affichait sur son visage. Elle n’avait jamais été capable de faire du charme à un homme de manière magique, elle n’avait pas ce pouvoir. Mais, jouer de son condition de sorcière était enfin un motif de jeu pour elle, ce qui n’était pas le cas, il y a encore six mois. La belle Neela avait toujours détesté être une sorcière, cela lui avait gâché la vie. Alors, penser qu’elle arrivait à en rire était un vrai changement pour elle, un changement qui la réconciliait avec elle-même.

« Bien sûr que je l’ai fait ! »

Blondie se rapprocha de l’homme qu’elle aimait, le prenant par la main, elle l’obligea à se lever et prit la direction de la chambre. Le poussant sur le lit, elle resta debout devant lui quelques minutes avant de se mettre à califourchon sur lui. Il lui manquait tant qu’elle ne voulait pas perdre une seule minute et puis, pour une fois que Shea n’était pas à la maison, elle comptait bien en profiter. Elle se pencha vers lui et commença à l’embrasser dans le cou, remontant doucement vers les lèvres du jeune homme. Puis, stoppant ses baisers, elle le regarda dans les yeux et prit la parole :

« Je ne suis pas plus belle, c’est parce que tu es là que je suis plus radieuse ! »

Elle aimerait tant qu’il reste à ses côtés, qu’il ne reprenne plus la route et qu’il reste à Lawrence pour s’occuper des monstres qui se trouvaient en ville. Mais, ça n’était pas possible, elle le savait très bien et elle ne le lui demanderait jamais. Pourtant, elle tenait à ce qu’il sache combien elle tenait à lui et combien il était important pour elle, et ce, bien qu’ils en se connaissent que depuis peu de temps finalement. Elle avait continué à l’embrasser tandis qu’elle pensait à tout cela, ses mains se perdant dans les moindres recoins du corps du beau Winchester. Elle se stoppa à son tour et se releva, laissant Dean couché, une mine un peu coquine et taquine, elle dit :

« Je reviens, je vais chercher quelque chose ! »

Fit-elle l’air enfantin tandis qu’elle sortait de la chambre pour se rendre à la cuisine pour prendre de la crème fraîche, de la bière et de la crème glacée. Elle n’avait pas prévu tout cela puisqu’elle n’était pas au courant qu’il venait mais en le voyant, elle s’était rappelé qu’elle avait de la crème glacée et de la crème fraîche. Très vite, elle revint dans la chambre où elle lui fit admirer son butin :

« J’espère que tu as faim ! »

Un sourire triomphant s’afficha sur son visage.

code by shiya.





Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Ven 26 Avr - 11:43

Lawrence◈ Dean & Neela
When The Levee Breaks - Led Zep'
If it keeps on rainin' levee's goin' to break.





Q
uel plaisir de se laisser aller un peu, de ne plus se soucier des commandes, il laissait l’honneur à Neela de prendre le dessus sur lui sans rechigner. Il passait trop de temps dans sa vie de tous les jours à essayer de combattre justement ceux qui choisissaient pour lui, mais là, c’était différent. Elle le prenait par la main, elle le guidait, l’asseyait, l’embrassait, le caressait, il se laissait totalement faire, heureux que pour une fois, son laisser-aller ne signifie la mort pour personne. Ici, aucun de ses actes n’avaient de conséquence sur le monde entier. Une sorte de pesanteur se glissa dans tous ses muscles, dans ses membres et ses paupières. Ce n’était pas Lawrence et encore moins le QG qui lui donnaient cette impression d’être en sécurité, c’était juste Neela. Ils auraient pu être en plein milieu de la rue, totalement à découverts, il se serait senti en sécurité.

La jeune femme et son grand sourire joueur s’écarta finalement de lui.

    « Je reviens, je vais chercher quelque chose ! »


Dean lui rendit son sourire après avoir déchiré non sans peine la torpeur qui l’avait englouti l’emmenant peu à peu et suivi du regard la silhouette dansante de Neela jusqu’à ce qu’elle sorte de la pièce. Ses yeux se levèrent alors par réflexe sur le plafond et la fatigue n’aidant pas, toutes ses pensées s’embrouillèrent. Il se demanda ce que faisait Sam en ce moment, s’il se sentait un peu heureux malgré tout ce qui s’était passé dernièrement, si la culpabilité lui laissait un peu de répit. Il pensa aux Anges qui lui courraient toujours après, voulant faire de lui le costume que Michel porterait pour la grande fête de fin du monde, au « oui » qu’ils attendaient impatiemment. Ses paupières se fermèrent alors que la pensée saugrenue qu’il devait faire attention quand il disait ce mot-là, de peur qu’ils décident que ça suffisait pour le transformer en légume angélique même s’il répondait à une question du genre « tu veux des frites ? », lui traversa l’esprit. Il se sentit naviguer entre différentes réflexions de ce genre et il rêvassait encore quand Neela revint dans la chambre, toute chantonnante.

Sa jolie voix, triomphante et pétillante le réveilla en sursaut et il se redressa vivement sur le lit, le cœur battant la chamade.

    « Quoi ?! Qu’est-ce qu’il se passe ?! On est attaqués ?! »


Il lui fallut de longs instants pour récupérer un rythme cardiaque normal et pour comprendre où il était, et surtout, que c’était la réalité et pas un songe stupide. Ses yeux firent la navette entre le visage surpris de Neela et ce qu’elle tenait dans ses mains. Quel idiot, il s’était endormi … Et dire que pas une seule seconde pendant toute la nuit qu’il avait passé au volant pour la rejoindre il n’avait ressenti la fatigue. Il se passa la main sur le visage, espérant se redonner un peu de vigueur et se réveiller pour Neela et laissa échapper un léger éclat de rire encore embrumé par le sommeil.

    « Merde, je suis désolé, Neela… »




Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Sam 18 Mai - 13:13



✖Dean & Neela✖
« When the levee breaks »

Neela aimai ce genre de surprise, voir Dean à la porte de sa main lui faisait un bien fou quand on savait combien les temps étaient difficiles. Quand Dean revenait, toute la pression redescendait d’un coup. C’était comme si elle oubliait tout, comme si les choses s’arrangeraient juste parce qu’il était là. Pourtant, leurs problèmes étaient toujours bien réels et ils n’allaient certainement pas aller en s’arrangeant. Pour Shea, la sorcière voudrait tellement que le combat soit gagné par les forces du bien, que tous ces démons soient renvoyés dans leur trou. Pourtant, elle ne pouvait voir de clarté dans l’avenir, elle avait l’impression que les choses iraient en empirant. Quand on voyait combien les chasseurs pouvaient se tirer dans les pattes au lieu de se serrer les coudes et combien les prodigues pouvaient être si réticentes à se battre, on comprenait que les démons avaient cet avantage de plus sur les humains. C’était bien pour cela que la blondinette refusait de faire ce que Dean lui demandait : ne pas s’impliquer dans cette guerre. Il ne voulait pas qu’elle soit tuée en combattant, il voulait qu’elle veille sur Shea et qu’elle la garde en sécurité mais comment pouvait-elle faire cela si elle se sentait si incompétente. Si elle ne s’entraînait pas à utiliser ses pouvoirs, si elle ne s’entraînait pas à se battre, comment pourrait-elle protéger sa fille s’il y avait une attaque au QG des rebelles ou si elles se faisaient attaquer en ville ? Alors, elle avait décidé de reprendre la pratique de la magie, ce qu’elle s’était promis de ne plus faire. Elle voulait pouvoir protéger sa fille mais elle espérait aussi avoir un rôle dans ce combat contre le mal. Mais, la belle sorcière ne voulait tout de même pas mettre la vie de sa fille en danger. Elle n’était plus toute seule depuis bientôt cinq ans et il fallait qu’elle prenne en compte sa petite fille et elle ne ferait pas de chose de manière inconsidérées.

Dès qu’elle vit Dean sur le pas de la porte et sachant que Shea n’était pas là, des idées salaces s’étaient formées dans sa tête. Et bien oui, Neela resta une femme, elle avait des besoins et il fallait profiter de toutes les occasions. Les deux jeunes gens avaient si peu de temps rien qu’à deux qu’elle ne voulait pas laisser passer sa chance d’assouvir ses désirs. Quand le chasseur partait, la belle maman ne savait pas ce qu’il faisait, peut-être avait-il des aventures, peut-être avait-il besoin de se détendre dans les bras d’une autre femme. Mais, franchement, elle ne voulait pas le savoir parce qu’elle préférait penser qu’il lui était totalement dévolu. Idée un peu trop romantique mais pour l’instant, elle avait d’autres chats à fouetter que sa simple vie amoureuse. Le sort de l’humanité était en jeu et c’était bien plus important que la fidélité de l’homme qu’elle aimait. Et, la sexy maman avait vite fait de l’emmener dans la chambre où elle prit les commandes. Cela devait être si reposant de se laisser faire pour une fois alors qu’il devait tout le temps être sur le qui-vive. Elle le laissa un petit moment, le temps d’aller récupérer de la crème fraîche et de la glace pour pimenter les choses et transformer ce plaisir en extase. Mais, quand elle revint dans la chambre, toute fière de son idée, il se réveilla en sursaut et le sourire de Neela se fana quelque peu.

« Quoi ?! Qu’est-ce qu’il se passe ?! On est attaqués ?! »

Dit-il légèrement en panique, Neela lâcha ce qu’elle avait en main pour se précipiter au chevet du blondinet. Il se passait une main sur le visage, un petit sourire sur les lèvres, comme pour rassurer la jeune femme :

« Merde, je suis désolé, Neela… »

S’excusa-t-il tandis que la jeune femme posa sa main sur le bras du jeune homme. Comment lui en vouloir ?

« C’est rien, tu dois être exténué ! Je ne peux même pas imaginer la vie que tu dois avoir quand tu t’en vas ! J’aimerais tellement être une souris pour voir ce qui se passe mais en même temps, je ne vous envie pas ! »

Dit-elle sincèrement. C’était inimaginable, une vie comme la sienne, toujours sur les routes, toujours sur le qui-vive et toujours en danger.

« Mais, si tu as besoin d’en parler, tu sais que tu ne dois pas hésiter ! Je ne sais pas vraiment ce que tu vis tous les jours mais je suis une oreille très attentive ! »

Il était vrai qu’elle ne voudrait pas avoir la vie du jeune homme mais parfois, elle se sentait si loin de lui, elle se sentait si impuissante face à ce qu’il vivait qu’elle venait à regretter de ne pas être elle-même une chasseuse qui comprendrait ce qu’il vit et ce qu’il ressentait. Bien sûr, elle se doutait qu’il ne lui parlerait pas de toutes ces merdes mais elle voulait lui assurer qu’elle saurait écouter s’il avait besoin d’une oreille attentive.

code by shiya.





Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: When the levee breaks Jeu 23 Mai - 20:09

Lawrence◈ Dean & Neela
When The Levee Breaks - Led Zep'
If it keeps on rainin' levee's goin' to break.





D
ean jeta un regard autour de lui avant de le reporter sur le visage de Neela, sincèrement inquiet, penché sur lui. Elle essayait réellement de comprendre et s’il y avait bien une chose qu’il n’avait pas envie d’aborder comme sujet, c’était sa vie. Il n’aimait pas du tout l’idée que Neela puisse comprendre ce qu’il traversait, tout autant qu’il n’aimait pas la savoir avec sa petite fille à Lawrence. Il haussa une épaule, l’air vague et afficha un léger petit sourire, les yeux encore plissés par le sommeil qui avait failli l’engloutir.

    « J’y connais rien dans la sorcellerie et s’il existe vraiment un sort pour te transformer en Jerry, j’aimerais mieux que tu l’évites. Manquerait plus que tu restes coincée à vie avec le museau et les moustaches, genre Hermione. »


Il se laissa tomber en arrière sur le matelas, les yeux relevés vers le plafond au-dessus de leurs têtes. Il était gris, froid, bas, comme tout le reste de ce bunker. Il détestait vivre sous terre, sans fenêtre et en sachant tout ce qu’il se passait en surface, il avait du mal à se sentir en sécurité ici. Chaque fois qu’il pénétrait dans leur abri, il se demandait pourquoi leur quartier général se retrouvait à Lawrence. Pourquoi pas une autre ville, moins infectée ? Selon lui, ce n’était qu’une question de temps avant que cette ville et ce qui lui arrivait n’engloutisse tous les prodigues et ceux qui étaient venus se réfugier ici.

    « Je vais très bien. J’ai juste l’esprit un peu encombré en ce moment. »


Saint Michel. Lucifer. Sam et sa … trahison ? Le Paradis. L’Enfer. Les Anges. Les Croatoans. En plus des autres affaires qui ne s’étaient pas non plus arrêtées. On attendait trop de lui et il ne pouvait satisfaire tout le monde. Tard, la nuit, quand il ne parvenait pas à dormir, il se surprenait à s’imaginer accepter de devenir le vaisseau de Saint Michel pour que tout s’arrête. Il se reprenait vite, ceci dit. Etre égoïste n’avait jamais été son fort. Il était juste … vraiment fatigué.

Il tourna la tête vers Neela et lui adressa un nouveau petit sourire qu’il voulait éclatant et rassurant. Pas besoin d’un QI surélevé pour comprendre que ça n’avait pas très bien marché. Le regard de la jeune femme restait braqué sur lui, attentif, concerné. Il passa le bout de ses doigts dans ses cheveux et les glissa derrière une de ses oreilles avant de reposer sa main sur le matelas.

    « Je suis fatigué de tout ça. Vraiment. »


Il se sentait déjà coupable d’avoir laissé passer cette faiblesse et ferma une nouvelle fois les yeux, dans un petit soupir. Sa main, ceci dit, resta posée sur celle de Neela.



Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: When the levee breaks

Revenir en haut Aller en bas

When the levee breaks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Indian Hills
 :: 
Le QG des prodigues
-