Partagez|

Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mar 5 Fév - 9:58


Courtney Taylor Swann


MYSELF
♔ âge; 24 ans ♔ lieu de naissance; Texas ♔ nationalité; Américaine ♔ ville; au hasard de mon voyage ♔ métier; Serveuse ♔ état civil; Célibataire ♔ créature; Sorcière ♔ camp; Entre les 2 mon coeur balance ♔ avatar; Avril Lavigne ♔ groupe; Créatures

j'aime

✎ mon fils Niels
✎ mes pouvoirs
✎ moi même
✎ être remarquée
je déteste

✎ les filles superficielles
✎ mon boulot
✎ qu'on me dicte ma conduite
✎ les moralistes

story of my life
je vais tout te raconter

C’est au Texas que j’ai vu le jour, il y a vingt-quatre ans. Mes parents n’étaient pas préparés à avoir un enfant, encore eux-même bien trop jeunes. A peine assez vieux pour passer le permis de conduire, la famille de mon père avait préféré déménagé. C’est ma mère qui a vécu grossesse et accouchement seule. Seule est un grand mot, puisqu’elle vivait toujours chez sa mère … ma grand-mère. Une vieille femme aigrie qui ne supportait rien du tout. Elle n’a pas levé le petit doigt pour aider ma mère qui devait jongler entre ses études, son travail et moi. Une vie a cent à l’heure comme beaucoup le dise. Une vie qui lui a couté la sienne, puisque la fatigue entraina la maladie, qui entraina elle-même sa mort. J’étais alors âgée de six ans lorsque ma mère fut enterrée. Je ne comprenais pas pourquoi ces personnes l’enfermaient dans une horrible boite, avant de la jeter dans un trou, recouvert par la suite de terre. Personne ne m’avait rien expliqué et j’ai vécu ça comme un traumatisme de plus. Ma grand-mère a été obligé de me garder, mais je n’étais pas la bienvenue, je le savais très bien. Elle ne s’en est jamais cachée pour me le dire. Ce qui a sûrement contribué à forger mon caractère. Je donne toujours l’impression que les problèmes, les disputes et autres, me glissent dessus sans jamais m’atteindre. Evidemment, c’est totalement faux. Comme tout à chacun, je souffre à l’intérieur, mais je ne le montre pas. Faire preuve de faiblesse et les gens s’en servent pour faire encore plus mal. Parce que contrairement à ce que l’on dit, les personnes n’ont pas évolué malgré les siècles, les décennies. Ils sont toujours pareils et montrent facilement du doigts, ceux qui sont différents d’eux. Et différente, je le suis. Je pense que ça me vient de mon père que je n’ai pas connu et que je n’ai pas du tout envie de connaitre, soit dit en passant. Il m’a lâchement abandonné et par sa faute, je suis persuadée que la gente masculine se comporte toujours de cette manière. Ce qui fait de moins quelqu’un « d’unique », si je puis dire, se sont mes pouvoirs. Très vite, des choses étranges ont commencé à se passer. Ma grand-mère me traitait de monstre et m’a vite déscolarisé lorsque des problèmes ont eu lieu à l’école. Il m’était alors impossible de tout contrôler. J’avais l’impression de me laisser submerger par mes pouvoirs et personne ne m’aidait à voir la vie autrement. J’ai fini par me détesté moi-même, mais aussi par détester les autres. Enfermée dans ma chambre, je voyais ceux de mon âge s’amuser, alors que moi, je ne pouvais même pas mettre le nez dehors. Ce n’est qu’au collège que j’ai pu reprendre le chemin des cours. Je me contrôlais déjà mieux et seuls mes sentiments pouvaient tout détraquer. Si j’étais énervée ou très triste, je n’y manquais pas. Mais j’ai su camoufler mes erreurs, vivre avec. De toute façon, je ne pouvais pas vraiment faire autrement.

J’ai eu une scolarité presque normale depuis mon entrée au collège. J’avais des amis, même si je me différenciais encore par mon style vestimentaire. Durant quelques années, j’ai eu le loisir de m’amuser. La vie à la maison était toujours aussi horrible, mais je savais qu’une fois dehors, tout était différent. Je me suis liée à des personnes bien plus âgées que moi. Aujourd’hui, je le regrette … enfin en partie. Mais j’ai toujours été comme ça malgré les airs froids que je me donne. Je n’arrive pas à cacher ma naïveté et je fais confiance aux gens. A force de mes erreurs. A force de trahisons également, je préfère fuir la population que m’attacher à nouveau.

Le jour de mon quinzième anniversaire, une dispute a éclaté entre ma grand-mère et moi-même. Je ne m’étais jamais rebellée jusque là, mais elle avait été trop loin. Le soir venu, j’avais faite le mur pour sortir avec des amis et fêter mon anniversaire comme tout le monde le fait certainement. Nous avons commencé par un film au cinéma, puis une soirée dans une boite de la ville, où nous nous étions procurés de fausses cartes d’identités. Tout me paraissait tellement magique ce soir-là, sans parler de mes pouvoirs. J’étais bien, je m’amusais et c’était trop beau pour que cela continue. Sur les coups de trois heures du matin, tout le monde est reparti chacun de son côté. J’avais prise ma première cuite, comme on dit et je n’étais plus vraiment moi-même. Pourtant, j’étais fière que mes pouvoirs ne fassent pas n’importe quoi. Seulement … sur le chemin du retour, j’ai croisé une personne qui a changé ma vie. Dans le bon ou le mauvais sens, je crois que jamais je ne saurai le dire. C’était un homme, je ne me souviens plus de son visage. Tout ce que je sais, c’est qu’il était vraiment très fort, bien plus qu’une jeune fille de quinze ans. Ce soir là, j’ai été violé et j’ai cru que ma vie ne serait plus jamais autrement qu’un énorme trou noir dans lequel je basculais peu à peu. J’ai attendu quelques jours, pour le dire à ma grand-mère qui ne m’a pas cru une seule seconde. A la place, elle m’a traité de trainée. Le courant ne passait plus du tout et je me renfermais sur moi-même. J’étais consciente d’être une Sorcière, j’étais également consciente que les Sorcières font le bien pour sauver les humains. Mais pourquoi je devrai sauver des personnes comme ça ? Finalement, les humains ne sont certainement pas meilleurs que les autres. J’ai commencé à m’intéresser à la magie noire. J’ai rencontré d’autres Sorciers. Ils n’étaient pas comme moi et n’avaient pas de pouvoirs, je dirais, innés. Ils avaient recours à des Démons. Quant à moi, je commençais à m’intéresser beaucoup, non pas à cette magie, mais à ce côté sombre. Le mois suivant, après malaise à répétition, j’apprenais que j’étais enceinte de trois semaines environs. N’ayant pas eu de petit-ami dans cette période là, je remontais facilement à mon violeur. Je ne pensais pas que ça pouvait m’arriver à moi. C’est bien connu, le pire arrive toujours aux autres. Je n’ai pas eu la force d’avorter et j’ai décidé de garder l’enfant. Dans un premier temps, j’ai caché cette grossesse à ma grand-mère, mais malgré tous mes efforts, au bout de trois mois et demi, je ne pouvais plus la gruger. Je me rappellerai toujours le soir où je lui ai avoué être enceinte. Elle ne m’a pas laissé le temps de lui expliquer, qu’elle m’a flanqué à la porte. Je n’avais que quinze ans, j’étais orpheline de ma mère et à la rue tout en portant la vie. Mon existence devenait de plus en plus sombre, mais je me suis écartée de la magie noire, ne voulant pas y avoir recours pendant ma grossesse. J’ai voyagé de ville en ville. J’ai enchainé petit boulot sur petit boulot. J’avais souvent un toit grâce à des personnes que je rencontrais au hasard de mon périple. Parfois, je devais me trouver des petits squats pour passer la nuit. J’ai accouché dans une gare alors que je venais à peine d’entamer mon huitième mois. Un petit garçon qui me redonna l’envie de me battre. Durant deux longues semaines, il a été hospitalisé. Et moi, pendant ce temps, j’ai réussi à me trouver une petite chambre d’hôtel, ainsi qu’un job de serveuse. Je n’étais qu’une gamine qui devait mentir sur son âge et dés que je me faisais prendre à mon propre piège, je déménageais, encore et encore. Niels, mon fils, était un enfant plutôt calme. Nous avons passé la majeure partie de sa petite enfance sur les routes. Je n’étais pas vraiment une maman, je grandissais en même temps que lui. Moi-même encore enfant dans ma tête, il m’arrivait de ressentir l’envie de le confier à des personnes biens. Mais à chaque fois, je me ravisais.

Quand j’eus vingt ans, Niels en avait cinq. Je n’arrivais plus à joindre les deux bouts, tout en lui offrant une scolarité digne de ce nom. Je suis repartie auprès de mes anciens amis qui m’ont aidé malgré tout. Mon fils grandissait et développait également ses pouvoirs. C’était normal quelque part, étant donné qu’il était aussi Sorcier. Sauf que quelque chose m’a toujours étonné avec cet enfant. Il lui est déjà arrivé de me montrer des personnes en me disant qu’il s’agissait de Démons. Il ne s’est rarement trompé, voir même jamais. Mais ne voulant pas attirer le regard sur lui, je lui ai fais promettre de ne parler de ça à personne. Sauf qu’un enfant peut parfois commettre quelques boulettes. C’est encore le cas aujourd’hui, alors qu’il a neuf ans. Pour continuer à passer inaperçus, nous continuons à déménager assez souvent. Nous avons le mérite de connaitre les Etats-Unis presque comme notre poche. Et demain où serons-nous ? …


Caractère : Cette fille est assez difficile à cerner. Elle n’est ni bonne, ni même foncièrement mauvaise. Elle a vécu des choses qui ont creusé le fossé entre elle et l’humanité. Pour elle, ces personnes ne valent pas mieux que les Démons, ils peuvent même être parfois pires. Courtney a le sens de l’humour, un peu décaler par rapport à la normale. Elle donne l’impression que rien ne la touche, mais ce n’est qu’une carapace qu’elle s’est créée afin de ne plus souffrir. Sa vie, c’est son fils. Fils qu’elle cache parce qu’elle-même le trouve bizarre. Elle est persuadée que ce n’est pas un Sorcier comme il y en a tant, mais refuse de demander l’avis d’autrui, par peur de le perdre. Pour lui, elle donnerait tout ce qu’elle a et même plus. Elle ne compte pas se rallier aux êtres bénéfiques, mais n’envisage pas non plus d’aider le mal à se répandre. Son camp, elle finira sûrement par le choisir si un jour Niels était menacé par l’un ou l’autre. Côté magie, elle continue à se servir de ses pouvoirs au quotidien pour n’importe quelle raison. Elle a arrêté de fréquenter les mauvais Sorciers, mais ne s’est pas non plus tournée vers les bons. Elle reste toujours dans l’optique que tout le monde est mauvais. D’ailleurs, elle fait tout pour ne plus s’attacher à personne. Quant aux hommes, c’est pas demain qu’elle leur refera confiance.


behind the screen
la curiosité jusqu'au bout

PSEUDO • J'en ai tellement
AGE • 19 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 5/7
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM • Google is my best friend
QU'EN PENSES TU • J'aime bien
CRÉDIT ICON • macabiada sur livejournal
CODE RÈGLEMENT • Ok by Neela




Dernière édition par Courtney Swann le Mer 6 Fév - 10:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 34
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mar 5 Fév - 16:59

welcome here et bonne inspi pour ta fiche :)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mar 5 Fév - 19:26

Bienvenue miss
Avril est un excellent choix ! Réserve moi un lien de fou !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mar 5 Fév - 20:07

Bienvenuuuuuuuuue parmi nous

Bonne chance pour ta fiche et si tu as la moindre question, n'hésite pas

Merciiiiiiii de ton inscription et bon choix de vava




Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mer 6 Fév - 8:32

Oh merci beaucoup
Nollan avec plaisir pour le lien de fou
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Neela P. Graham
    ❧ Miss Graham
    Ma sorcière bien aimée


✘ Messages : 4359
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : Lawrence
✘ Your Job : Barmaid
✘ Clan : Défenseurs du Bien
✘ Moods : Maussade
✘ Puissance : 479


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
60/1000  (60/1000)
MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mer 6 Fév - 17:22

J'aime beaucoup ta fiche et je te valide avec un énorme plaisir

Tu peux commencer à jouer et faire tes demandes si besoin

Merciii encore de ton inscription mais surtout, amuse-toi bien parmi nous




Love Is So Hard ! .
Dean ♥. « Pourquoi croise-t-on des milliers de personnes et ne s'éprend-on que d'une seule. » ▬ Guillaume Musso ;; Sauve-moi.




Ma couleur est le palevioletred

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-wonderland.1fr1.net/

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mer 6 Fév - 22:23

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Winifred E. LeGrand
    ● W. | Hunter's life


✘ Messages : 1775
✘ Age : 29
✘ Puissance : 3097


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
20/1000  (20/1000)
MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mer 6 Fév - 23:17

Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiienvenue sur le forum !!!



❝WE FOUND LOVE IN A HOPELESS PLACE❞
Yellow diamonds in the light. And we’re standing side by side. As your shadow crosses mine. What it takes to come alive. Shine a light through an open door. Love and life I will divide. Turn away cause I need you more. Feel the heartbeat in my mind. ● Rihanna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Mer 6 Fév - 23:18

Bienvenue sur le forum

J'adore ce que tu as écrit
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Jeu 7 Fév - 14:26

Merci toutes les deux
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Jeu 7 Fév - 18:22

Haaaaaaaannnnnnnn Avril... très très [...] très très bon choix !!1
Bienvenue sur le forum !!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC) Jeu 7 Fév - 18:25

Amy J'adore aussi ton choix d'avatar
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC)

Revenir en haut Aller en bas

Courtney - Quand on voit les pigeons, on remercie Dieu de ne pas avoir donner d'ailes aux vaches (UC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Welcome on the road
-