AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

We need to talk [Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 35
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: We need to talk [Dean] Jeu 21 Fév - 22:41

Me And my brother Dean
« Méfiez vous toujours des apparences, elles sont trompeuses ! »

ville de Lawrence

Le Kansas, état du Middle West des États-Unis qui est bordé au nord par le Nebraska, à l'est par le Missouri; au sud par l'Oklahoma et à l'ouest par le Colorado. Ville la plus importante : Wichita et ce coin des States est généralement victime de violents orages et parfois même de tornades; faites donc attention si vous venez roder dans les parages. What ?!? Pourquoi me regardez vous comme ça ?!? Je vous rassure de suite, j'ai pas quitté le taff de ghostbuster pour celui de guide touristique; je vous fais juste un résumé de l'endroit ou je me trouve actuellement. Et oui, pour ceux qui ne l'aurait pas encore compris, je suis au QG des prodigues; dans la ville ou je suis venu au monde.

Anyway, qu'es ce que je fais là ?!? Bah, comme l'activité surnaturelle est plutôt calme ces temps ci -chose plutôt surprenante vu la situation actuelle mais bon- Dean; moi et d'autres nous occupons des prodigues. Inutile de vous dire que l'ocasion de passer du temps en compagnie de ma petite amie Roxanne n'est pas pour me déplaire, bien au contraire, il doit en être de même pour Dean avec Neela/Shea; même si se retrouver ici lui donne à chaque fois un noeud à l'estomac.

Vous n'êtes pas obligé de me croire mais mon frère se démerde bien dans le rôle de père, il a vraiment le truc; j'ai l'impression de voir un épisode de "la famille Huxtable" quand je les observe tous les trois. Et dire que c'est moi qui, à la base, désirait le plus créer une famille; ce monde est vraiment injuste ! Oui, j'avoue, je suis un peu jaloux de Dean à ce sujet mais je ne montre rien, je fais bonne figure et je prend également soin des miss, cela dit, comme Dean me connaît bien; je suis sûr qu'il doit s'en douter.

Bref, c'est la routine au QG, enfin, pas tout à fait, aujourd'hui c'est la St Valentin, la journée des amoureux. Quoi de prévu ?!? Bin, perso, j'ai pensé à organiser un dîner romantique privé avec cadeau en compagnie de ma belle, suivi d'une nuit...inoubliable ! Et Dean ?!? Aucune idée mais le connaissant, je pense pas que mon frère célèbrera cette fête, pas son genre, après je peux me tromper; Neela parviendra peut être à le faire changer d'avis.

So, la fameuse nuit passe, inutile de dire que Roxanne et moi n'avons pas beaucoup dormi, j'espère qu'on a pas empêché les autres de pioncer; awkward dans le cas contraire. Après m'être levé, douché et habillé, je me dirige vers la cuisine du QG pour prendre un café. Pendant ma progression vers l'endroit de l'habitation dans lequel les aliments sont préparés et cuisent pour le repas, je n'observe aucun regard amusé et n'entend aucune remarque de la part des autres résidents concernant la période nocturne venant de s'écouler, c'est bon signe.

Well, une fois arrivé à destination, j'avale tranquillement ma dose journalière de caféïne en lisant un journal traînant sur le plan de travail. Un temps indéterminé passe, Dean finit par se pointer. En voyant la tête que je tire, il commence la conversation en me taquinant au sujet de ce que j'ai fait la nuit passée; la journée commence fort. En voyant ma réaction, mon frangin n'insiste pas et passe à tout autre chose en me parlant d'une nouvelle mission -une énième capture de démons- je l'écoute puis dis que je suis partant. So, une fois mon café fini et prêt, nous partons remplir notre but du jour.

La 67 black chevy impala arrive rapidemment à destination, un bâtiment fermé pour rénovation. Une fois équipé comme il se doit, Dean et moi entrons et commençons l'inspection du lieu avec tous les sens en alerte maximum. Histoire de gagner du temps, nous nous séparons; mon aîné monte au premier et moi je m'occupe du rez-de-chaussée. Plusieures minutes passent. Dean finit par redescendre en annonçant qu'il n'a trouvé personne à l'étage; en ce qui me concerne par contre... Quand mon frère me rejoint enfin, il me voit devant un couple de démons -ceux qu'on cherchait- pendus à l'envers, avec les gorges tranchées.


-J'ai eu plus de chance !

Vu la manière dont le sang coule encore, notre gibier du jour est mort depuis peu, quelqu'un a t il eu peur qu'on leur mette la main dessus et qu'on apprenne quelque info importante et compromettante ?!? Maybe, on ne le saura jamais. Sans m'en rendre compte, je me met à fixer la marre de sang de démon au sol, sous les corps; au point d'en oublier la présence de Dean et de ne pas entendre ce qu'il est en train de me dire. J'ai beau être sevré, voir du sang de démon me fait toujours quelque chose. Anyway, mon big bro me fait "revenir sur Terre" en me donnant un coup sur le bras. N'ayant pas entendu ses paroles, je dis...

-What ?!?

Mon big bro me lance un regard troublé et ne tarde pas à me demander si ça va; je lui répond que tout va bien. Etant donné que nos cibles du jour sont passées de vie à trepas, inutile de traîner davantage ici; rapidemment nous retournons à notre véhicule et rentrons au QG. Après le débriefing, chacun vaque à ses occupations. Alors que je suis peinard dans ma chambre, en train de nettoyer mon arme, on passe le temps comme on peut; mon nain de frangin apparaît dans l'encadrement de la porte.

-Salut !

En attendant de savoir la raison de sa présence, je continue d'enlever la saleté accumulée sur mon gun.


© Chieuze







Dernière édition par Sam Winchester le Ven 22 Fév - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Ven 22 Fév - 1:24


QG ◈ Dean & Sam
So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain.
And did you exchange a walk on part in the war for a lead role in a cage?






L
a sonnerie de son téléphone le réveilla en sursaut et avant même de se ruer dessus il sut qu’il allait passer une mauvaise journée. Non pas qu’il avait passé une mauvaise nuit. Au contraire. Il jeta un regard à Neela, toujours endormie dans le lit, à peine recouverte par le drap, avant de décrocher. On était le 15 février, ce qui voulait dire que le 14 était passé, enfin. La St Valentin était une vraie plaie à ses yeux et il ne faisait jamais rien de particulier pour fêter ce jour-là. Mais pour être honnête, il avait été content d’avoir un peu de temps libre pour passer au QG et à en juger le peu de fois qu’il croisait Sam, ce dernier aussi était ravi. Mais ça s’arrêtait là. La nuit qu’il venait de passer était comme toutes les nuits qu’il passait avec Neela. Comme les trois quart de ses nuits là.

Il attrapa ses vêtements d’une main et alla se faufiler dans la salle de bains pour pouvoir parler tranquillement au téléphone sans prendre le risque de réveiller la jeune femme. En réalité, il écouta beaucoup sans avoir vraiment l’occasion d’en placer une alors que Bobby lui aboyait des ordres dans les oreilles. Apparemment, il n’était pas le seul à s’être levé du pied gauche et signes démoniaques au pas, il raccrocha quand même agacé par le ton sec que Bobby avait employé. Ils passaient tous de mauvaises journées. C’était la fin du monde. Et c’est le risque à prendre quand on vit le Jugement Dernier, de passer de mauvaises journées.

Une fois douché et habillé, il se glissa hors de la chambre de Neela, toujours endormie, non sans avoir déposé un léger baiser sur son front, et prit le chemin que son estomac vide l’obligeait à prendre.

Il trouva son frère assis à table non sans surprise. Sam avait toujours été matinal, plus que lui, même quand ils ne dormaient que quelques heures par nuit. Ce matin là, cependant, était différent des derniers matins. Sam avait vraiment l’air reposé et serein pour une fois. C’est l’effet du 15 février sur les hommes romantiques. Et Sam… Sam était romantique. Tout sourire, sa mauvaise humeur envolée, Dean sauta sur l’occasion.

    « J’espère qu’entre deux parties de jambes en l’air, tu as pris le temps de te reposer un peu, Sammy, parce que les démons ne fêtent pas la St Valentin, petit frère ! »


Sam leva les yeux vers lui et lui asséna un long regard noir, regard que Dean connaissait par cœur. Il haussa les épaules et ne prit pas la peine de s’asseoir pour expliquer le coup de téléphone à Sam. Cinq minutes plus tard, ils étaient dans l’Impala.

Déambuler comme ça dans les rues de Lawrence le rendait nerveux. Cette ville le rendait nerveux. Et de mauvaise humeur. Il la détestait et même le bon rock qui s’écoulait de l’autoradio n’arrivait pas à lui faire desserrer les dents. Les jointures blanches à force de serrer les mains sur le volant, il gardait les yeux rivés sur la route, plutôt que de regarder tel ou tel bâtiment et de se rappeler. Il détestait vraiment cette ville.

Ils arrivèrent bientôt à l’adresse que lui avait indiquée Bobby avec sa gentillesse exemplaire. C’était un bâtiment sombre et poussiéreux, à première vue désaffecté. Jusque là, rien de bien extraordinaire. Dean gara l’Impala, ouvrit le coffre et les deux Winchester se penchèrent au-dessus. Lampes torches en main, armes chargées et munitions parées, ils se jetèrent un regard avant d’entrer dans le bâtiment. Dean poussa un long soupir.

    « Sérieusement … Un jour, j’aimerais que ce soit un palace. Un truc avec des colonnes en marbre. C’est jamais un palace. »


Et ils s’enfoncèrent dans la pénombre. Sans rien demander l’un de l’autre, ils se séparèrent instinctivement, comme ils le faisaient toujours. Dean s’approcha d’un escalier en bois à peine capable de tenir debout tout seul et entreprit d’aller explorer l’étage. Il ouvrit chacune des portes avec prudence, son flingue bien en main, prêt à tirer et à poser les questions ensuite. Ca ne ressemblait pas aux démons de se planquer, ils étaient plutôt du genre arrogants, à se montrer dès le début et prétendre une quelconque supériorité intellectuelle. A croire qu’ils ne retenaient jamais la leçon.

Il était bien forcé d’admettre, après une fouille appliquée, qu’il n’y avait personne. Il sentait sa mauvaise humeur pointer de nouveau le bout de son nez, et c’était en grande partie parce qu’il n’avait pas du tout envie d’être celui qui annoncerait à Bobby qu’ils avaient fait choux blanc. Avec un nouveau soupir, il descendit les escaliers qui grincèrent sous ses pas.

    « C’est désert en haut ! J’ai pas pris de déjeuner pour absolument… Rien. » Il s’avança dans une des pièces, supposant y trouver ça. « Super. » ajouta-t-il en grommelant.[/b]


Il se figea à l’entrée de la pièce, surpris par le spectacle qui s’offrait à lui. Deux humains étaient pendus par les pieds, égorgés et toujours en train de se vider de leur sang. Sam lui lança un long regard.

    -J'ai eu plus de chance !

    « Apparemment, ceux-là n’en ont pas eu du tout. Regarde moi ça, du travail de pro … »


Dean s’avança d’un pas vers la scène de crime et s’accroupit pour regarder les entailles nettes mais toute aussi mortelles sur les gorges des deux morts. Il lui suffit de jeter un coup d’œil au plafond pour comprendre qu’il était en face des démons que Bobby leur avait demandé d’interroger. Il y avait un piège à démon dessiné à la craie sur les vieilles planches en bois qui servaient de plafond.

    « Regarde ça… Ceux qui ont fait ça savaient de quoi il en retournait. »


Il jeta un regard circulaire, dans l’espoir de trouver un indice, n’importe quoi, qui pourrait éclairer sa lanterne. La bonne nouvelle, c’est que Bobby serait trop intrigué pour râler et bougonner.

    « Par contre, pourquoi la mise en scène macabre … Une idée ? »


Les yeux parcourant toujours les deux corps sans vie, il s’attendait à une prise de parole de la part de son petit frère mais rien ne vint. Pourtant, Sam avait toujours une idée, et quand il n’avait rien à dire, et bien .. il disait qu’il n’avait rien à dire. Dean se tourna vers lui et ce qu’il vit effaça brusquement tout l’intérêt qu’il avait pu éprouver pour ces deux démons et leurs meurtriers.

Sam avait les yeux rivés sur la mare de sang qui continuait de s’élargir.

    « Sam. Hey. SAM ! »


Il accompagna sa dernière parole d’un coup de coude et Sam finit par cligner des yeux et le regarder, perdu.



C’était ce regard qui poussa Dean à quitter une nouvelle fois Neela et Shea plus tard dans la journée. De toute façon, il était trop pensif et agacé pour être de bonne compagnie alors quand il quitta la chambre de Neela, il l’entendit presque pousser un long soupir de soulagement. Il dévala les couloirs, le sang afflua dans ses veines. Il avait repoussé cette conversation trop longtemps, et ce regard … Les yeux de Sam rivés sur le sang. Il pensait que son frère avait compris la leçon. Après tout, Lucifer se promenait sur Terre à cause de lui. A cause du sang. Il avait repoussé cette discussion parce qu’il pensait que Sam était assez intelligent pour avoir retenu la leçon. Mais il s’était peut-être planté. Ce serait pas la première fois.

Le regard sombre, il s’appuya contre l’encadrement de la porte de la chambre de Sam. Quelques secondes plus tard, sentant sûrement sa présence, ce dernier relève la tête de l’arme qu’il était en train de nettoyer avec soin.

    « Salut ! »


Dean riva ses yeux dans ceux de son frère. Il se sentait vraiment … Furieux.

    « Tu penses que je ne t’ai pas vu ? Ou que je suis trop bête pour m’en rendre compte ? »


Il se redressa et entra dans la chambre. Il referma la porte derrière lui. Inutile que tout le QG profite de ce qui allait se passait.

    « T’en crève encore d’envie, n’est-ce pas ? »




Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 35
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Sam 23 Fév - 1:14

Me And my brother Dean
« Méfiez vous toujours des apparences, elles sont trompeuses ! »

Et c'est reparti pour un tour ! Une fois de plus mon big bro ainsi que moi même sommes sur la route à la pêche au démon et pas n'importe lesquels d'après Bobby. Comme d'habitude, alors que nous rôdons dans les rues de Lawrence, Dean est silencieux et tendu comme un string, même sa musique rock ne parvient pas à le détendre. Le voir dans cet état m'atriste toujours un peu, je devrais peut être lui trouver une prière vaudou ou un bon esprit afin qu'il puisse enfin passer le cap.

Trève de plaisanterie, nous voici arrivé à destination; un bâtiment fermé pour rénovation. Une fois garé, nous nous équipons comme d'hab. Ayé, prêt, let's go; we got a work to do ! Une fois n'est pas coutume, Dean, avant d'entrer dans la batisse; bougonne.

«Sérieusement … Un jour, j’aimerais que ce soit un palace. Un truc avec des colonnes en marbre. C’est jamais un palace.»


-Je ferais part de ta requête au prochain démon qu'on croisera !

Dis je, ironiquement.

Anyway, prudemment, nous pénétrons à l'intérieur de la construction; les sens en alerte maximum. Vu la zone à couvrir, nous décidons, d'un commun accord; de nous séparer pour aller plus vite. Dean ne trouve rien à l'étage, ce n'est pas mon cas en entrant dans une pièce du rez-de-chaussée. Mon frère me rejoint peu de temps après ma découverte. Alors que nous observons le couple de démons, pendus par les pieds et égorgés, je bloque soudain mon regard sur la marre de sang de démon au sol, au point d'en "oublier" la présence de mon aîné. Pourquoi je réagi comme ça ?!? Excellente question ! Celui ci parvient finalement à me faire "atterrir" puis non rentrons au QG; à quoi bon rester maintenant que nos cibles sont mortes.

Bref, une fois rentrés auprès des prodigues; chacun vaque à ses occupations. Un temps indéterminé passe. Alors que je suis dans ma chambre à nettoyer mon flingue, je ressens soudain une présence. Ni une ni deux, je lève les yeux et vois qu'il s'agit de mon frangin; je le salue vite faite puis reprend mon astiquage.

«Tu penses que je ne t’ai pas vu ? Ou que je suis trop bête pour m’en rendre compte ?»

En entendant les paroles de Dean, je cesse à nouveau mon activité du moment; repose à nouveau mon regard sur mon frère et, avec une expression faciale d'interrogation; je dis...


-What ?!?

Je me demande bien à quoi il fait allusion là. Le seul membre de ma famille encore en vie me fixe avec un regard noir, qu'es ce que j'ai encore bien pu faire pour le foutre en rogne; je vais vite l'apprendre. Pendant que Dean entre dans la chambre et ferme la porte derrière lui, je pose flingue, écouvillon et me prépare à la suite, vu l'agressivité de Dean; je doute qu'il soit là en visite amicale. Ce dernier ré amorce rapidemment l'échange verbal.

«T’en crève encore d’envie, n’est-ce pas ?»

Toujours avec une expression d'incompréhension sur le visage, j'enchaîne en répondant...


-De quoi tu parles ?!?

Dean me regarde une nouvelle fois silencieusement, je soutiens son regard et attend la suite.


© Chieuze







Dernière édition par Sam Winchester le Dim 24 Fév - 14:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Sam 23 Fév - 15:36


QG ◈ Dean & Sam
So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain.
And did you exchange a walk on part in the war for a lead role in a cage?






P
eut-être qu’il n’a pas vraiment fixé le sang. Peut-être qu’il regardait juste les démons se vider en réfléchissant, sans vraiment regarder le sang. Peut-être qu’il ne comprend vraiment pas. Peut-être que… Non.

Dean soutint le regard de son frère un long moment. Plus d’excuse. Il avait pris le parti de faire comme si. Comme si son frère ne l’avait pas lâché pour suivre un démon, comme s’il n’avait pas pris le chemin exact qu’il avait toujours eu peur de prendre quand ils avaient appris pour le sang d’Azazël dans ses veines. Et ça ne marchait pas très bien. Il était furieux et il se sentait trahi et blessé.

    « Je t’ai vu reluquer la mare de sang. »


Il croisa les bras et alla s’appuyer contre le mur sans lâcher des yeux Sam. Ils allaient enfin avoir la conversation que son petit frère essayait d’avoir depuis des mois, depuis que Lucifer se promenait tranquillement à la surface de la Terre. Et il ne pouvait tout simplement plus faire semblant de ne pas être en colère, ou faire comme si il avait toujours confiance, parce que c’était sûrement ça le pire. Des erreurs, ils en avaient tous les deux fait et après tout, si les anges n’avaient pas cafté, il n’aurait pas su lui non plus que Lilith était en réalité le dernier sceau. Ca, il pouvait pardonner. Mais pas le reste. Pas la trahison, le fait que Sam lui ait tourné le dos. C’était inconcevable pour lui et pourtant, c’était arrivé.

Dean finit par détourner la tête et son regard se perdit dans le vide l’espace d’un instant.

    « Après tout ce qu’il s’est passé … Je pensais que tu serais honnête avec moi. Que tu retiendrais la leçon. »


Il refit face à Sam, attendant l’explication qui venait toujours, l’excuse, la provocation. Qu’est ce qu’il s’était passé entre eux pour qu’ils en arrivent là ? A la mort de leur père, Sam avait carrément pété les plombs, lui faisait promettre qu’au moindre faux pas, il le tuerait. Et des mois plus tard, il faisait les pires faux pas qui soit en se défendant avec hargne et en prônant la « bonne cause. » Qu’est-ce qu’il s’était passé ? Quant avait-il perdu le Sam obnubilé par la limite entre le bien et la mal ? Est-ce que c’était de sa faute à lui … ?

A peine cette pensée le frappa qu’il sentit son corps se glacer. Sam était le bon fils, lui, c’était le mauvais gosse, la mauvaise graine. Il avait raté tellement de choses jusque là, qu’est-ce qu’il lui prouvait qu’il n’était pas en réalité la source de tout ce bordel ? Après tout, n’avait-il pas brisé le premier sceau … ?

Il fuit le regard de son petit frère et se passa une main sur le visage, soudain envahi par une lourde de lassitude. Il était au bord de l’explosion, il se sentait lâcher prise. C’était cette ville. Cette Apocalypse, toutes ces choses à penser. Neela. Shea. Sam. Lawrence.

    « Tu sais quoi ? Laisse tomber, oublie ça. Passe le bonjour à Roxanne pour moi. »





Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 35
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Lun 25 Fév - 16:30

Me And my brother Dean
« Méfiez vous toujours des apparences, elles sont trompeuses ! »

La mission du jour a t elle été rempli ?!? La réponse est non, pourquoi, tout simplement parce que nos cibles étaient déjà mortes lorsque nous sommes arrivés in situ, elles ont dû mettre les nerfs de quelqu'un en pelotte pour finir dans un tel état, c'est ça ou on nous met des batons dans les roues; pour nous empêcher de découvrir quelque chose d'important. Pendant que nous jetions un oeil sur le couple de démons égorgés, j'ai une "absence", Dean interrompt cette dernière en me donnant un coup de coude. Anyway, peu après nous mettons les voiles, inutile de se faire bêtement surprendre et arrêter par les cops; surtout quand on est pas l'auteur du crime.

So, après le debreifing, chacun s'occupe comme il peut. Perso, après avoir passé un peu de temps en compagnie de Roxanne, avoir donné deux/trois coups de main à droite et à gauche, je m'installe dans ma chambre et décide de nettoyer mon flingue. Un temps indéterminé passe. Alors que je frotte le canon de mon arme avec l'écouvillon, je sens une présence, je lève les yeux, il s'agit de mon frère; celui ci est appuyé contre l'encadrement de la porte de la pièce.

Après une salutation rapide, je poursuis mon astiquage. Dean, silencieux jusqu'à présent, se décide finalement à engager la conversation, le ton qu'il emploie n'est pas amical; qu'es ce que j'ai encore fait. Ne voyant pas ou il veut en venir, je lui demande d'être plus précis; la réponse ne tarde pas.

«Je t’ai vu reluquer la mare de sang.»

Oooops !! awkward là !! Je me demande quels arguments crédibles je vais bien pouvoir avancer pour me justifier, je pourrais mentir en prétendant que je ne faisais que réflechir en regardant les démons, hum...vu l'expression sur mon visage; ça m'etonnerait que ça marche et puis mentir n'arrangera rien. avec un regard fuyant, je répond...

-ça !
-Et alors ?!?


Dis je innocemment.

Oui, j'ai fixé la marre de sang et alors ?!? C'est un crime maintenant ?!? Bref, un silence suit. Quelques secondes plus tard, mon frangin ré attaque.

«Après tout ce qu’il s’est passé … Je pensais que tu serais honnête avec moi, que tu retiendrais la leçon.

-WHAT ?!?

Ayé, j'ai compris ou il veut en venir; j'en ai marre de son manque de foi envers moi. Avec un regard et un ton montrant que je n'apprécie pas qu'il ne me fasse toujours pas confiance, je répond...

-D'accord, je vois !
-Parce que j'ai fixé le demon blood, tu crois que je vais forcément replonger !
-Je vois que, comme d'hab, la confiance règne !


A mon tour de perdre un instant mon regard dans le vide, en dodelinement de la tête de droite à gauche en plus; pour montrer mon agacement. Alors que je me contiens, mon aîné décide bizarrement de prendre la tangente; en disant...

«Tu sais quoi ? Laisse tomber, oublie ça. Passe le bonjour à Roxanne pour moi.»

Heyyy !! Qu'es ce qu'il me fait là ?!? Il croit pouvoir venir me faire une fois de plus la morale et partir, comme ça; alors que la discussion vient à peine de débuter ?!? Nahmé, il rêve là ! Afin de ne pas le laisser partir comme ça, je reprend la parole et dis...

-Hey ! Wait !
-T'en vas pas comme ça !
-C'est trop facile !


Nouveau plongeon dans le regard de mon frangin, nouveau petit silence également, puis, sur un ton calme mais néanmoins explicite; je reprend.

-C'est vraiment ce que tu penses ?!?
-Que j'ai pas retenu la leçon ?!?
-Je l'ai retenu, tu peux me croire !!!


Je pousse un soupir puis, avec mes puppy dog eyes; je ré enchaîne.

-Ecoute, je sais ce que j'ai fait; je risque pas de l'oublier.
-Je fais tout ce que je peux pour remonter la pente; je t'assure que c'est vrai mais tu ne me rends pas la tâche facile !
-Rassure toi, étant sevré; j'en ai pas rebu depuis cette fameuse nuit dans ce couvent.


Ëtre sevré c'est bien, cela dit, une rechute est toujours envisageable; je comprend donc très bien la réaction de mon bro. Bref, seriously, comment, en voyant les victimes de Lucifer s'accumuler par ma faute, je pourrais oublier l'astronomique erreur que j'ai commis; personne ne peut imaginer à quel point je suis rongé par la culpabilité !


© Chieuze







Dernière édition par Sam Winchester le Mar 5 Mar - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Lun 4 Mar - 23:35


QG ◈ Dean & Sam
So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain.
And did you exchange a walk on part in the war for a lead role in a cage?






« C
’est trop facile. »

Les mots résonnèrent dans la tête de Dean. En boucle. Il sentit tout remonter en lui, tout ce qu’il avait pu garder depuis des années. Depuis le départ de Sammy pour Stanford en fait. Accompagnée par une douloureuse sensation acide : tout son corps se mit à brûler de l’intérieur et l’espace d’un instant, il vit rouge. Se remettre en route et quitter pour de bon la chambre de Sam aurait sûrement été la meilleure idée, mais après tout, il n’était pas connu pour son intelligence. Et surtout … « c’est trop facile. »

Il pivota vivement pour refaire face à son petit frère, les yeux lançant des éclairs.

    « Facile ? Parce que tu crois que c’est facile pour moi ?! Sûr, oui, c’est toi qui a réveillé Lucifer et je vois bien que tu te sens coupable, tant mieux ! Mais c’est moi qui ait brisé le premier sceau, c’est moi qui ai passé 40 ans en enfer ! Moi qui suis resté avec papa quand toi, toi, t’as pris la fuite ! Alors non, non, ce n’est pas facile ! »


Une partie de lui se demandait pourquoi il ressortait ces rancoeurs vielles comme le monde mais c’était plus fort que lui. Il sentait tout remonter dans sa gorge et il vomissait et crachait tout ce qu’il s’était retenu de dire toute sa vie. D’ailleurs, il y avait fort à parier que si John avait été présent, il aurait eu sa dose lui aussi. Il se sentait vraiment hors de lui. Il voyait bien que son frère se sentait mal et qu’il n’était pas loin de se tuer à la tâche ces derniers temps et il le comprenait parfaitement. C’était un peu un trait de caractère des Winchester la culpabilité assassine. Il savait tout aussi bien, en passant, qu’à la fin de cette discussion, une fois calmée, il avalerait sa propre tasse de culpabilité à cause de ce qu’il venait de balancer à Sam.

    « Oui, tu as raison, je te rends pas la tâche facile. Mais tu sais quoi ? Chacun son tour, petit frère ! »


La fureur atteignit un nouveau niveau et alors que la seconde d’avant, il mourrait de chaud, un frisson glacé le parcourut soudainement. Il dévisagea son petit frère comme si c’était la première fois qu’il le voyait. Ce n’était pas Stanford ou toutes les fois où Sam avait préféré aller chez des inconnus plutôt que de rester avec sa famille, non. C’était Ruby. Il connaissait son frère. Et pourtant, ça, il ne l’avait pas vu venir.

Il poussa un long soupir qui vida totalement ses poumons de leur air et il regretta, un court instant, de ne pas juste s’écrouler, mort asphyxié, en quelques secondes. Il était fatigué et il avait la sensation d’avoir tout perdu bien avant l’heure.

    « Je comprends pas, Sam … Je comprends pas pourquoi tu l’as choisie, elle. Malgré tout ce que j'ai pu te dire. »


Sa voix témoignait de son intense lassitude et il s’appuya contre le bois de la porte sans lâcher son petit frère du regard. Il haussa doucement une épaule et esquissa un sourire sans joie.

    « J’ai essayé, mais je ne comprends toujours pas. »






Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 35
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Jeu 7 Mar - 12:10

Me And my brother Dean
« Méfiez vous toujours des apparences, elles sont trompeuses ! »

A voir le énième regard sombre de Dean à mon égars, je devine sans mal qu'une nouvelle conversation sérieuse entre Winchester est sur le point de débuter. Après lui avoir demandé ce qu'il y a, il se lance; je l'écoute sans l'interrompre. Vous désirez connaître le thème de la conversation, pas de problème, il s'agit de la fixette que j'ai fait sur une marre de sang de démon. Je joue la carte de l' honnêteté en ne le niant pas, pourquoi mentir; le climat est suffisemment tendue comme ça.

Enfin, bref, en entendant les paroles de mon big bro, je comprend de suite qu'il s'agit une fois de plus d'un problème de confiance, Dean n'aura manifestement jamais vraiment foi en moi; c'est peut être la raison qui fait qu'on se retrouve dans cette situation apocalyptique. Anyway, revenons à nos moutons.

Avec les mains posées sur mes hanches et un regard approprié pour la circonstance, je répond avec un ton montrant que je n'apprécie pas. Ayant dit quelque chose qui ne lui plaît pas, Dean réagit en voulant fuir pour couper court à l'échange verbale. Ayant attendu ce moment depuis longtemps, je ne le laisse pas s'en tirer aussi facilement et l'empêche de se tirer en réalimentant la discussion. La réaction de mon frérot ne se fait pas attendre; il explose de colère.

Compte-tenu de son débit rapide de parole, il m'est impossible de placer un mot. Pendant cette explosion émotionnelle, Dean ressort de vieilles rancoeurs, ma réaction est immédiate, j'affiche un petit air étonné durant quelques secondes, cela dit, vu ce qu'il balance; mon éternelle expression de culpabilité revient très vite !

Bref, quand "l'erruption volcanique" se calme enfin, j'en profite pour commencer mon speech de défense d'abord émis sur un ton explicite puis plus calmement; j'accompagne la partie plus posée avec mes célèbres puppy dog eyes. Es ce que ça marche, es ce que mon interlocuteur se détend ?!? La réponse est non, Dean reprend de plus bel; sans parler de la manière dont il me dévisage à présent. Après m'être demandé combien de temps il compte encore me mettre à l'épreuve et avoir détourné mon regard un instant, je le replonge dans celui de mon frère et avec une voix calme; je dis...

-Ecoute, t'as le droit de penser ce que tu veux et je reconnais que de voir du sang de démon me fait encore gamberger mais je résiste à l'envie; c'est dur mais je tiens bon.

Petite pause puis je reprend.

-Je mérite tout ce que tu me dis, même pire mais crois moi, tous les reproches que tu peux me faire; c'est rien à côté de ce qui me passe par la tête.

-Ecoute, je sais qu'on doit rebatir une relation de confiance mais si on veut redevenir une équipe tous les deux, il faut que cette confiance soit réciproque, chose qui, tu en conviendras; a toujours été absent entre nous et qui fait qu'on en est là aujourd'hui.


En entendant mon discours mon big brother affiche une expression d'interrogation puis s'éloigne de moi de quelques pas; en poussant un soupir. Après une poignée de secondes de réflexion et sur un ton plus calme; mon aîné enchaîne.

«Je comprends pas, Sam … Je comprends pas pourquoi tu l’as choisie, elle. Malgré tout ce que j'ai pu te dire. J’ai essayé, mais je ne comprends toujours pas.»

Que répondre à ça ?!? Si, je sais mais la question est es ce que Dean est prêt à entendre la vérité car ça va pas lui plaire. Allez, je la balance; autant être sincère jusqu'au bout.

-L'une des raisons pour lesquelles je suis parti avec Ruby ...c'était pour m'éloigner de toi.

Dean affiche un nouvel air interrogatif, je poursuis.

-J'avais l'impression d'être plus fort, comme si j'étais ... plus que ton petit frère.

Il voulait comprendre, souhait exaucé, enfin à moitié; l'explication est pas complète.


© Chieuze







Dernière édition par Sam Winchester le Lun 25 Mar - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Ven 15 Mar - 20:36


QG ◈ Dean & Sam
So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain.
And did you exchange a walk on part in the war for a lead role in a cage?






D
ean vit le visage de son frère passer par de multiples expressions et ses traits se tordre dans tous les sens. Il était toujours en colère, mais il savait combien la situation actuelle pesait sur les épaules de Sam. Il pouvait lui reprocher la sortie de Lucifer mais jamais ô grand jamais de traiter la chose trop à la légère. Il l’avait surveillé ces derniers mois, aussi inquiet pour sa santé que par une possible rechute dans le sang. Mais malgré toute la colère qu’il avait pu ressentir et ravaler jusque là, jamais son estomac ne s’était alourdi à ce point. C’était comme si son cœur avait subitement du mal à battre, comme s’il était englué et que chaque battement devenait chaque fois de plus en plus lourd et lent. Les mots de Sam s’enfonçaient en lui et voyageaient dans ses veines comme … comme du poison.

    « Qu… quoi ? »


Sérieusement ? C’était la seule chose qu’il arrivait à sortir ? Il devrait être en train de tout renier en bloc et se défendre, d’accuser son frère de reporter le blâme sur lui. Et c’est tout ce qu’il arrive à dire ? Un malheureux « Quoi » ? C’est vrai ça, est-ce que c’était sa faute si Sam avait décidé de croire un démon et de la laisser l’empoisonner plutôt que de l’écouter lui mais aussi l’ange qui les protégeait ?

C’était ce que Sam semblait croire, de toute évidence. Et le truc, c’était que Sam avait souvent raison.

    « Je ne vois pas de quoi tu parles. Si je te faisais pas confiance, est-ce que tu serais mon seul backup pendant les chasses ? C’est ridicule. Si je te faisais pas confiance, on serait pas là. Si je te faisais pas confiance … je serais pas venu te chercher à Stanford, mec ! »


Il sentit la colère reprendre le dessus sur la perplexité glacée qui l’avait immobilisé, et c’était tant mieux. Il n’avait jamais été très bon pour gérer la culpabilité et la façon dont Sam venait de le regarder semblait suggérer qu’il allait devoir faire face à une dose de plus. Bon sang mais qu’est ce qu’il lui avait pris de lancer cette conversation ? Maintenant, Sam ne le laisserait plus faire demi-tour et c’était la seule chose qu’il souhaitait plus que tout à cet instant précis.

Il tourna les talons et regarda la porte qu’il avait fermée d’un geste sec un peu plus tôt. Il était tellement persuadé, quand il était entré dans cette chambre, qu’il dominerait la conversation. Qu’il pourrait enfin se vider de toute cette colère qui l’empêchait de dormir et qui lui faisait finir les bouteilles de Whisky encore plus rapidement qu’avant. Il s’était de toute évidence planté. Bordel, combien de fois dans sa vie allait-il se planter comme ça ?!

Il finit par faire face à Sam, les mâchoires serrées.

    « Ne reporte pas ça sur moi. »


Je t’en prie ,hurlait la voix dans sa tête alors qu’il regardait son petit frère. Ne reporte pas ça sur moi. Il n'y avait définitivement pas assez d'alcool dans cette foutue base pour qu'il puisse supporter une telle chose.



Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 35
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Mer 27 Mar - 2:12

Me And my brother Dean
« Méfiez vous toujours des apparences, elles sont trompeuses ! »

Si j'avais su qu'il me suffisait simplement de fixer une marre de sang de démon devant mon frangin, pour enfin avoir LA conversation que j'attendais depuis un moment avec ce dernier; j'aurai agis de la sorte beaucoup plus tôt. Comme d'habitude, lorsque nous discutons d'un sujet très sérieux, Dean parle avec force et colère; l'échange verbal d'aujourd'hui ne fait pas exception à la règle. Et moi ?!? Bin, cette fois ci -comme souvent d'ailleurs- je reste calme -enfin, je me contiens- et répond posément; avec détermination dans la voix toutefois. Malgrè le moment désagréable qui se joue actuellement, j'apprécie le fait que mon aîné ne fasse rien voler dans la pièce cette fois, espérons que ça dure; j'ai pas envie de devoir faire le ménage après son passage.

Anyways, comme la conversation tourne -par le biais du sang de démon- autour du thème de la confiance fraternelle, je dis ce que je pense franchement à ce sujet; il est grand temps je crois. En observant la tête de Dean, l'expression "y a que la vérité qui blesse" semble se vérifier une fois de plus. Je déteste le voir ainsi mais bon, il voulait de la sincèrité; la voilà. Mon frérot ne tarde pas à donner son opinion.

"Je ne vois pas de quoi tu parles. Si je te faisais pas confiance, est-ce que tu serais mon seul backup pendant les chasses ? C’est ridicule. Si je te faisais pas confiance, on serait pas là. Si je te faisais pas confiance … je serais pas venu te chercher à Stanford, mec !"

Houlà, j'ai manifestement dit quelque chose qui ne lui plaît pas; cela l'a d'ailleurs regonflé à bloc. Bien que les propos que vient de balancer le seul représentant de ma famille encore vivant soient pertinents, je répond...

-Le problème n'est pas là !!!
-Look, admet le ou pas mais on été pas comme ça avant, ça fonctionnait pas; c'est pour ça qu'on en est là.


Nouveau silence.

Une chose est sûre, cette nouvelle mise au point va, une fois de plus; être éprouvante pour chacun de nous. Enfin, bref; le dialogue finit par s'orienter sur Ruby et la décision que j'ai pris de la suivre. Désireux de savoir pourquoi j'ai agi ainsi; Dean m'en demande la raison. Bien que je déteste le blâmer et que je sais par avance que mon explication ne va pas du tout lui plaire; je joue tout de même la carte de la franchise jusqu'au bout. Vu la tête que refait Dean; ma réponse semble faire l'effet d'une bombe; le pauvre. Sidéré, mon frère reste sans voix l'espace d'un instant, cela dit, le connaissant; ça m'étonnerait que cela dure. J'attend silencieusement sa nouvelle réaction.

"Ne reporte pas ça sur moi."

Loin de moi l'idée de vouloir faire ça. Histoire d'éviter tout malentendu; je poursuis calmement en disant...

-Non, c'est ma faute et je ne le discute pas, cela dit, tout ce que je veux te dire, c'est que si on veut réussir à s'en sortir; il va falloir qu'on s'y prenne différemment et qu'on retombe pas dans les même travers.

Je me demande si ce que je dis est bien clair, vu le regard de mon frangin lance; c'est pas sûr.


© Chieuze







Dernière édition par Sam Winchester le Dim 19 Mai - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Mar 9 Avr - 12:25


QG ◈ Dean & Sam
So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain.
And did you exchange a walk on part in the war for a lead role in a cage?






N
’importe qui qui les connaissait savait que Sam était le cerveau et Dean les muscles. Non pas qu’il soit un total idiot et Sam un incapable, mais ils avaient chacun leurs points forts. Visiblement, Sam avait cogité sur toute cette histoire et peut-être même qu’il traînait cette idée en tête depuis des années, la gardant enfermée derrière ses lèvres pour ne pas vexer son grand frère. Honnêtement, et c’était assez bizarre, Dean se rendit rapidement compte que si le gênait c’était ça, plus que Ruby et plus que l’Enfer sur Terre. C’était l’idée que Sam pensait depuis longtemps que ça n’allait pas entre eux et qu’il n’ait rien, rien fait, rien demandé, rien avoué. Si on suivait la logique, ça reportait tous les derniers évènements sur lui, non ? Il était le grand frère, il avait échoué lui aussi dans cette histoire. « Protège Sam » avait été le discours que son père lui avait servi toute sa vie, aussi loin que remontaient ses souvenirs.

    « On fonctionnait pas ? Comment ça, on fonctionnait pas ? Je trouve qu’on se débrouillait très bien, moi. On faisait notre boulot et on le faisait bien. »


Il repensa à son réveil dans son cercueil après ses quarante années en Enfer et à ses retrouvailles avec Sam. Il aurait tout donné pour retourner à ce moment précis et tuer Ruby avant qu’elle n’ait le temps d’emporter son frère. Oui, s’il avait le choix, ce serait à cet endroit qu’il remonterait et alors, tout serait beaucoup plus facile. Les sceaux à protéger, Sam à garder loin du sang de démon …

Il plissa les yeux et croisa les bras sur son torse en regardant son petit frère.

    « Tu n’étais plus pareil quand je suis revenu, Sam … Tu n’avais qu’une idée, tuer Lilith, te venger. J’étais revenu. »


Certains mots de Sam lui revinrent brutalement en mémoire comme un coup de poignard. A dire vrai, il ne les oubliait jamais vraiment. C’était comme si son pire cauchemar était devenu réalité. Pire que ça même, parce que c’était Sam qui s’était planté devant lui et qui lui avait balancé à la figure. Sa voix baissa d’un demi-ton quand il reprit la parole, comme s’il faisait tout pour éviter d’entendre ce qu’il disait lui-même. Trop douloureux. Et peut-être même aussi trop vrai.

    « Tu as préféré te précipiter parce que … selon toi, j’étais trop faible. »





Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Sam Winchester


✘ Messages : 1158
✘ Age : 35
✘ Where are you ? : on the road, on a hunt, Salem... Phone me to know.
✘ Your Job : Supernatural hunter
✘ Moods : Guilty as hell and ready to do anything, even sacrifice myself to clean up this mess.
✘ Puissance : 2166


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Mar 21 Mai - 0:23

Me And my brother Dean
« Méfiez vous toujours des apparences, elles sont trompeuses ! »

Je ne sais pas depuis combien de temps dure la conversation à coeur ouvert que j'ai actuellement avec mon bro, une chose est sûr, je suis content que Dean ne l'ai pas commencé en me foutant une beigne; je sens également qu'elle est loin d'être terminée. Anyways, la discussion va bon train, chacun alimentant l'échange verbale avec des arguments plus ou moins pertinents; je n'en attendais pas moins de Dean. Enfin, bref et si j'arrêtais de blablater.

So, je suis pas aveugle, je vois bien que mes paroles font mal à mon frangin et je déteste ça mais lui n'est pas non plus en reste, je ne lui en veux cependant pas, au contraire, je trouve même qu'il est encore trop sympa envers moi après tout ce que j'ai fait, d'accord; il a brisé le 1er sceau mais libérer Lucifer est tout de même bien pire. Quand on y réfléchis, en combinant cela avec le fait de l'avoir laissé tomber quand il en avait le plus besoin et tout le reste, mon sentiment de porter malheur aux autres refait surface, et dire que j'ai osé lui dire qu'il m'encombrait quand on était sous le charme de la sirène, c'est moi qui le suis pour lui plutôt. En résumé, je ne suis vraiment pas un frère à la hauteur, incompétent qui plus est; Dean a décidemment pas de chance.

Anyways, parlons d'autre chose. Il va sans dire que je garde cette dernière réflexion -et la culpabilité qui va avec- pour moi; tout en continuant d'être alerte à ce que dit mon big brother.

"Je ne vois pas de quoi tu parles. Si je te faisais pas confiance, est-ce que tu serais mon seul backup pendant les chasses ? C’est ridicule. Si je te faisais pas confiance, on serait pas là. Si je te faisais pas confiance … je serais pas venu te chercher à Stanford, mec !"

-Ha oui ?!? Vraiment ?!?
-Alors dis moi pourquoi c'est toujours toi qui prend les décisions ... vas y; je t'écoute.


Dis je, en le fixant droit dans les yeux.

Je suis curieux d'entendre ce que Dean va me répondre là. Après sa réponse, je rebondis à nouveau; mon aîné répond sans attendre.

«On fonctionnait pas ? Comment ça, on fonctionnait pas ? Je trouve qu’on se débrouillait très bien, moi. On faisait notre boulot et on le faisait bien.»

Je répond...

-Sauf ... que tu m'as toujours dit ce que je devais faire, ce qui fini par être, à la longue; très agaçant.
-...Il serait temps que tu me laisses grandir.


C'est pas la première fois que je lui dis ça, et oui, rappelez vous le vieil asile abandonné et hanté par le docteur Elicott et ses malades, sous l'emprise du Doc, j'avais balancé à mon frangin que j'en avais plein le dos de recevoir des ordres de sa part, je lui ai même tiré dessus pour le lui faire bien comprendre; heureusement que le fusil etait chargé chargé avec des cartouches de gros et pas avec de vrais balles ce jour là. Anyways, une fois la chasse terminée, j'ai dit à Dean que je ne pensais pas un mot de ce que je lui avais balancé, mouais, tu parles; un peu (beaucoup) quand même. Enfin; tout ça pour dire que ce problème de confiance mutuelle est loin d'être récent.

Bref, la conversation continue son petit bonhomme de chemin. Mon frère la ré alimente en disant...

«Tu n’étais plus pareil quand je suis revenu, Sam … Tu n’avais qu’une idée, tuer Lilith, te venger.»

Petit air étonné, puis, avec un ton dans la voix et un regard explicite; je rétorque en disant...

-What ?!?
-Bien sûr que je n'étais plus le même, qu'es ce que tu crois !
-Dean, je t'ai vu te faire étriper par les Hellhounds sans pouvoir rien faire !
-J'ai passé des mois à chercher un moyen de te ramener, en vain !
-Bien sûr que je voulais me venger, je pouvais pas laisser cette bitch s'en tirer aussi facilement; elle devait payer !


Petit silence de quelques secondes puis, avec, avec un regard fuyant et une voix plus posée, je repars.

-J'étais totalement effondré, j'avais plus goût à rien; au point de vouloir...
-Bien que tu ais eu raison pour Ruby, elle m'a sauvé la vie et redonné une raison de vivre; j'aurais jamais tenu le coup sans elle.


Dire que mon aîné pensait que je serais assez fort pour surmonter sa disparition, que je tirerais une croix sur la chasse et que je reprendrais mes études... comme si de rien n'était, il doit encore tomber de haut là; et une déception de plus pour lui. Anyways, après un temps de flottement, mon interlocuteur poursuit.

«Tu as préféré te précipiter parce que … selon toi, j’étais trop faible.»

Je m'asseois au bout de mon lit. Une fois cela fait et avec le regard fixé tantôt au sol; tantôt dans le vide devant moi, je dis...

-Moi et ma fichu impatience...

Nouveau petit silence puis j'ajoute...

-Tu as toujours pris soin de moi, je voulais te rendre la pareil; j'ai encore bien merdé sur ce coup là.

Spoiler:
 


© Chieuze





Dernière édition par Sam Winchester le Jeu 23 Mai - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Dean Winchester



✘ Messages : 214
✘ Age : 39
✘ Puissance : 3419


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: We need to talk [Dean] Jeu 23 Mai - 23:04


QG ◈ Dean & Sam
So, so you think you can tell Heaven from Hell, blue skies from pain.
And did you exchange a walk on part in the war for a lead role in a cage?






Q
uand ils avaient retrouvé leur père après l’avoir cherché pendant de longs mois, et que les disputes entre John et Sam avaient repris de bon train, comme si de rien n’était, Dean avait finalement compris la ressemblance frappante qu’il y avait entre son frère et son père. Ils avaient l’air tellement plus à l’aise avec eux-mêmes que lui ne l’était qu’il les avait souvent envié. Inondé par les reproches de son petit frère à cet instant précis, il se trouvait aussi buté que l’avait été son père. Sinon plus. Il refusait d’admettre la moindre chose de ce que disait Sam comme vrai. Bourru, il leva les yeux plusieurs fois au ciel et croisa les bras sur son torse avec un sourire sans joie.

    "Ne dis pas n'importe quoi. Si t'es pas d'accord avec ce que je te demande de faire pendant qu'on chasse, tu ne le fais pas! Tu n'as pas besoin d'une attestation écrite tout de même, si ?!"


Quand Sam répliqua par la suite, d'une voix plus forte que précédemment, Dean comprit qu'à défaut de régler le problème, ils en attaquaient au contraire le coeur même. En tout cas, du côté de Sam. Avec ce que son petit frère cria presque dans la chambre du bunker, les souvenirs assaillirent brutalement Dean. Il retint un frisson en se rappelant des Chiens de l'Enfer et de la morsure de leurs crocs. La peur qu'il avait ressenti quand l'horloge avait suivi minuit. Puis tout ce qui avait suivi, son séjour en Enfer, ce qu'il avait subi et fait subi ... Il se rappela, comme s'il y était toujours, de la brûlure dans sa trâchée à la première inspiration qu'il avait prise après quatre mois dans son propre cercueil ...

Il serra les dents.

    "MAIS JE SUIS REVENU, SAM ! Si moi, j'ai réussi à passer au-dessus de cette idée de vengeance, pourquoi toi, tu n'as pas su le faire ?! Te précipiter comme ça, tu aurais dû te douter que ça ne mènerait à rien de bon !"


Son petit frère leva doucement ses yeux vers lui, calmé. Quand ce n'était pas un, c'était l'autre. D'une voix plus posée, plus douce, il reprit doucement.

    "Tu as toujours pris soin de moi, je voulais te rendre la pareil; j'ai encore bien merdé sur ce coup là."


La colère de Dean retomba brutalement, pour laisser place à une immense et douloureuse lassitude. Il se passe une nouvelle fois les mains sur le visage. La conversation n'avançait pas. Chaque question qu'ils posaient découvrait un nouveau problème et au final, c'était toujours le même résultat pour lui. Il se sentait coupable.

    "C'est mon rôle, Sammy, c'est mon rôle de prendre soin de toi, tu comprends ? Je ne t'ai pas demandé de faire la même chose ... est-ce que j'ai fait quelque chose qui t'a fait croire que tu n'en faisais pas assez pour moi ? Tu es mon petit frère. C'est dans ce sens que se passent les choses, Sam. Pas l'inverse."





Family business
All those angels, all those demons, all those sons of bitches, they just don't get it. Do they ? We're the one you should be afraid of. We're the Winchester, always have been and always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: We need to talk [Dean]

Revenir en haut Aller en bas

We need to talk [Dean]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Indian Hills
 :: 
Le QG des prodigues
-