AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

i found what i was lookin' for - Zeke Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: i found what i was lookin' for - Zeke Park Dim 7 Avr - 2:29

    Ce n’était pas une journée bien différente des autres aujourd’hui. Le matin, j’avais aidé de nouveaux prodiges à mieux contrôler leur pouvoir, il y avait eu le déjeuner et ensuite certains étaient partit à l’extérieur de la ville alors que d’autres préféraient rester. Je faisais presque toujours la même chose, j’assistais les autres ou j’attendais. On m’avait déjà demandé si je m’ennuyais ici sur terre. J’avais répondu que je ne ressentais pas l’ennui, que ça m’était inconnu. Et c’était la vérité. Mais parfois je remettais en question mes sentiments. Et si je pouvais le sentir ? Était-ce possible ? Je pouvais passer d’innombrables heures à ne rien faire, debout à fixer quelque chose au loin, sans détourner mon regard une seule fois. C’était un genre de transe, comme si je n’étais plus la. Peut être était-ce la raison pour laquelle je ne m’ennuyais jamais. Une chose est sûre, il y a beaucoup plus d’action sur terre qu’au Paradis. Ici je fais quelque chose de différent tout les jours, au Paradis tout semblait pareil, un peu morne même. Devoir rester avec les humains est divertissant, ils sont si différent de moi et m’apprennent de nouvelles choses tout les jours. D’ailleurs, ils se contentaient rarement de mes réponses vagues à leurs très nombreuses questions et je me demandais si je devais élargir mes dialogues. Je ne suis pas très bavard, sauf quand il est question de chose un peu plus technique. Les questions de sentiments me rendent disons… nerveux.

    Ils étaient cinq dans le salon à écouter la télévision. Je m’étais assis dans un fauteuil pendant une dizaine de minutes mais quelque chose me tourmentait. Je ne savais pas ce que c’était mais il y avait trop de bruit pour que j’arrive à me concentrer. Je me levais subitement sans même me préoccuper d’eux et quittais la pièce sans un mot. Je sentis les regards dans mon dos mais je n’avais pas le temps de leur expliquer. Seuls les anges pouvaient ressentir cela. C’était plus fort maintenant, presque limpide. Je fermais les yeux, prenais une grande inspiration et essayais de localiser l’appel. C’était loin d’ici, une place déserte, il n’y avait qu’une personne et je savais qui elle était.

    « Castiel ! »

    L’appel sonna clairement dans ma tête cette fois et je n’attendis pas une seconde de plus. En moins d’une seconde, j’avais quitté le QG pour me retrouver dans un champ abandonné, juste devant celle qui m’avait appelé avec autant de détermination. Elle semblait contrariée. Avait-elle prit sa décision ? Je n’étais pas encore très douée avec les sentiments humains et comment les comprendre…

    « As-tu pris ta décision ? »

    Lui avais-je laissé suffisamment de temps pour y penser ? C’était vraiment ce avec quoi j’avais le plus de difficulté à fonctionner. Le temps. Combien de temps un humain avait il besoin pour prendre une décision de la sorte ? Une heure ? Une semaine ? La nuit arrivait mais je ne le remarquais même pas, je n’avais d’yeux que pour Ezekiel. Si elle pouvait rejoindre nos rangs, notre armée serait beaucoup plus forte et j’en étais sûr. Je voyais déjà de quoi elle serait capable une fois bien entrainé, elle avait un fort potentiel, une force brute. Il ne restait qu’à le lui prouver.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: i found what i was lookin' for - Zeke Park Dim 7 Avr - 12:30

HJ : pour plus de clarté et pour un enchaînement plus simple, j'ai repris la fin de ma fiche comme introduction ♥ ça évite d'aller et venir entre ici et ma fiche pour avoir le contexte ♥ J'espère que ça te conviendra =)



Zeke avait pris sa voiture ce jour-là et avait longuement roulé pour s'éloigner de la ville. Elle en avait besoin, la musique qui sortait de l'auto-radio était forte, elle chantait à tue-tête. Pas parce qu'elle était heureuse mais parce qu'elle avait besoin d'évacuer tout ça, toute cette douleur et toute cette peur. Elle avait pris la décision la plus importante de sa vie. Mais ça ne serait pas sans conditions. Et bien qu'elle chantait, les larmes roulaient sur ses joues tandis que la voiture filait à bon train sur la route. Elle s'arrêta sur un sentier qui traversait un champ laissé à l'abandon. Le jour déclinait doucement et quand elle sortit de sa voiture, tout était clair en elle. Elle avait peur. Elle n'était pas une héroïne. Mais elle ne voulait pas voir son monde se détruire.

Trépignant un instant sur place, debout à côté de sa voiture, elle leva les yeux vers le ciel orangé, prête à saisir sa destinée à bout de bras.

" Castiel ! " appela-t-elle. C'était un ange, non ? Et elle avait été choisie. Alors si elle l'appelait, il pouvait l'entendre ? Il devait l'entendre. C'était lui qui était venu la chercher. Il devait l'entendre. Ils devaient parler. " Castiel !!"

Castiel, aide-moi ....

Elle se passa une main sur le visage, partagée entre l'agacement et l'impatience. Mais elle était prête à rester ici toute la nuit s'il le fallait. Enfermée à double-tour dans sa voiture. Mais toute la nuit quand même ! Un léger bruit d'ailes la fit se retourner et elle fut enfin face à lui. Castiel. Cet ange qui était venu la visiter un an plus tôt, qui lui avait parlé de destinée. Cet homme qu'elle n'avait jamais oublié, de par la force de son discours et de par son regard résolu et inquiet. Elle avait souvent pensé à lui et s'était parfois demandé s'il reviendrait lui refaire la même demande. Mais il n'était jamais revenu. En d'autres circonstances, elle aurait peut-être abandonné, elle se serait peut-être dit qu'il l'avait complètement oubliée et qu'elle pouvait reprendre sa vie mais sa vie n'avait plus jamais été la même. Plus jamais. Elle ne pouvait pas fermer les yeux à présent. Elle savait bien trop de choses, elle avait découvert bien trop d'éléments.

« As-tu pris ta décision ? »

Elle cligna des yeux un court instant.

" Euh.... " Elle fronça un peu des sourcils. Elle n'était pas croyante et jusqu'à présent, elle ne s'était jamais demandé comment elle devait s'adresser à un ange. Avec quelle forme de politesse et avec quel genre de mots. Mais s'il l'avait choisie, ça signifiait sans doute que ce qu'elle était lui convenait ? Alors autant rester elle-même, non ?

" Bonjour Zeke, ça faisait longtemps, tu as l'air d'aller bien. " commença-t-elle, un peu cynique. C'était quand même la base. Mais dans le fond, elle ne voulait pas être méchante ni désagréable. Elle avait juste peur et elle était déconcertée. Elle perdait tous ses repères alors il ne fallait pas lui en vouloir. " Désolée.... " murmura-t-elle presque aussitôt. " Le stress.... "

Elle prit une longue inspiration et osa enfin regarder Castiel dans les yeux. Elle en ressentit une légère chaleur qui la détendit un peu. Juste assez pour qu'elle se reprenne.

" Oui, j'ai pris ma décision. Mais ça ne sera pas sans conditions. " commença-t-elle, plus assurée. Séparés de plusieurs pas, elle n'osait pas s'approcher. " J'ai pris conscience de beaucoup de choses cette année, j'ai ouvert les yeux grâce à ce que tu m'as dit cette nuit-là. Et... et je suis d'accord pour ... pour servir de chair à canon ou je ne sais quoi mais uniquement si tu me promets de mettre ma famille à l'abri. "

Et c'était non-négociable. Elle allait sans doute mourir pour leur combat alors il était normal qu'il fasse quelque chose en retour. Elle ne demandait pas la lune.

" S'il-te-plaît... Castiel... je veux uniquement que ma famille soit sauvée.... "

Ses yeux noirs étaient plein de larmes mais elle les contenait pour ne pas montrer sa peur mais elle ne détournait pas le regard. C'était important qu'il sache le courage qu'il lui fallait pour faire cela.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !


Dernière édition par Zeke Park le Mar 9 Avr - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: i found what i was lookin' for - Zeke Park Dim 7 Avr - 17:52

    Pourquoi s’adressait-elle à moi en utilisant son prénom ? Était-ce ce qu’on appelait du sarcasme ? On me l’avait expliqué bien sûr, mais cette chose m’était totalement inconnue. Pourquoi est-ce que quelqu’un dirait le contraire de ce qu’il pense en sachant que son interlocuteur comprendrait. Les humains utilisaient le sarcasme constamment en sachant pertinemment que je ne le décelais pas.

    « Tu n’as pas l’air d’aller bien du tout. Je t’ai entendu crier mon nom depuis le Kansas. »

    J’avais décidé d’ignorer sa remarque ironique et d’en venir au fait. Les humains aimaient se complaire dans le mensonge. Quand je les écoutais parler entre eux, ils se disaient qu’ils allaient bien mais je ressentais toute leur angoisse et leur crainte. Je ne pouvais pas savoir pourquoi par contre, mes les émotions négatives me troublaient. C’était étrange qu’ils ne se disent pas la vérité et qu’ils ne veuillent pas que les autres sachent qu’ils n’allaient pas bien. Un jour peut être quelqu’un m’en expliquerait la raison. Elle s’excusa de son comportement en accusant le stress et je ne relevais pas. Je n’étais pas ici pour ça, je voulais savoir si elle avait décidé de m’accompagner. Je lui laissais le temps dont elle avait besoin pour reprendre contenance. Puis elle me regarda finalement dans les yeux, signe qu’elle était prête à me répondre. Je fronçais légèrement le regard pour l’encourager.

    « Oui, j’ai pris ma décision. Mais ça ne sera pas sans conditions. »

    Je gardais le silence et ne bougeais pas. Elle n’avait clairement pas terminé et je ne voulais pas l’interrompre. Pourtant, avant même qu’elle ne me pose ses conditions, je craignais de ne pouvoir les respecter. Nombre de prodiges m’avaient demandés certaines choses avant de se joindre à moi mais je n’avais pu le faire. Ils voulaient des traitements de faveur, être plus fort que les autres, pouvoir rester où ils vivaient présentement ou même être accompagné.

    « J’ai prit conscience de beaucoup de choses cette année, j’ai ouvert les yeux grâce à ce que tu m’as dit cette nuit-là. Et… et je suis d’accord pour … pour servir de chair à canon ou je ne sais quoi mais uniquement si tu me promets de mettre ma famille à l’abri. »

    Je retenais mon souffle quelques secondes et fixais un arbre au loin. Je ne savais pas si je devais accepter cette condition. De mon point de vu, il était préférable de garder la famille loin de tout ça. Même de ne rien lui dire, s’ils n’étaient pas au courant, ils ne pourraient jamais rien tenter. Il était vrai que des démons pourraient tenter de s’en prendre à sa famille pour s’en prendre à elle, mais pourquoi le feraient-ils si elle ne gardait pas de contact avec eux ? Je sortis de ma transe et la regardais dans les yeux.

    « Je ne peux pas te promettre de mettre ta famille à l’abri parce que peu importe où elle est elle ne le sera jamais. Mais je peux te promettre de garder un œil sur eux. »

    Je sais que je n’aurais pas du promettre une chose du genre. Car si un jour sa famille se trouvait en danger et que je n’arrivais pas à la sauver, se serait de ma faute. Mais pour ce qui était de mettre sa famille hors du danger, j’avais eu raison. Personne ne pourrait être sauvé s’ils étaient attaqués. Même notre QG secret ne l’était pas. Je pourrais enfermer tout le monde dans un bunker souterrain protégé des démons et ils nous retrouveraient sûrement un jour.

    « S’il-te-plaît… Castiel… je veux uniquement que ma famille soit sauvée… »

    Ces gens lui tenaient beaucoup à cœur. Et elle n’arrivait pas très bien à cacher sa tristesse. Je ne savais pas quoi lui dire pour qu’elle accepte de devenir un prodige et de combattre aux côtés des autres. Je pinçais les lèvres, incapable de trouver l’argument parfait.

    « Personne n’est sauf en ce moment. Lucifer est sortit de sa cage et veut s’en prendre au paradis. Je ne sais pas ce qui pourrait arriver. Nous pourrions tous mourir demain s’en même nous en rendre compte. Je ne peux pas te promettre de sauver ta famille à tout prix, mais je peux les surveiller en cas de besoin. Le seul moyen de sauver tout le monde est de combattre l’ennemi, c’est la raison pour laquelle j’ai communiqué avec toi. »

    Elle allait être un allié de taille. Je ne voulais pas qu’elle refuse pour protéger sa famille. Le meilleur moyen de protéger ceux-ci était qu’elle nous aide à éradiquer le mal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: i found what i was lookin' for - Zeke Park Dim 7 Avr - 20:22

L'écoutant attentivement, elle apprécia son honnêteté. Il ne mentait pas. Elle le voyait dans ses yeux. Il ne lui disait pas ce qu'elle pouvait entendre, il n'essayait pas de l'endormir pour tenter de la convaincre de le suivre. Il n'essayait pas de lui promettre monts et merveilles pour qu'elle l'accepte d'aller mourir pour une guerre dont elle ne saisissait pas tous les tenants et les aboutissants. Alors elle apprécia. Sincèrement. Même si son inquiétude était réelle, même si elle aurait aimé pouvoir mettre ses parents dans un abri anti-atomique où rien ne pourrait les atteindre. Elle savait parfaitement qu'elle ne pourrait en rien faire cela. Et elle savait également que son père et sa mère ne se doutaient de rien. Ils continuaient de vivre, de travailler dans leur librairie comme d'habitude. Ils pensaient simplement parfois que les gens devenaient de pire en pire mais en dehors de ça, ils ne voyaient rien.

C'était peut-être mieux. Parce qu'elle ne voulait pas qu'ils vivent ce qu'elle vivait en cet instant. Elle avait peur et elle ne cherchait pas à le cacher. Et comme l'avait souligné Castiel, effectivement, elle n'allait pas bien. Elle s'était montrée sarcastique sans le vouloir. Elle n'était pas comme ça. Pas avec les gens qui étaient de son côté ou plutôt qui ne lui voulaient pas de mal.

Il lui parla à nouveau et la pleine confiance qu'il semblait mettre dans ses propos la toucha. Il lui parlait sans détour, ne se posant aucune question, comme si elle ne représentait aucune menace. C'était le cas, évidemment. Mais elle n'avait pas l'habitude d'autant de franchise. Ce n'était pas un homme banal, ça c'était certain. Etre un ange changeait pas mal de choses.

Se sentant davantage en confiance, elle osa faire les quelques pas qui les séparaient pour se rapprocher de lui. Cependant, anxieuse, elle ne pouvait s'empêcher de jouer avec ses doigts parce qu'elle prenait conscience de l'égoïsme de sa demande.

" Je suppose que je ne suis pas la première à te demander ça.... "

Elle prenait vraiment conscience de ça. Elle n'était pas la seule.

" Je comprends ... Tu ne peux pas t'éparpiller à surveiller la famille de chacun, n'est-ce pas ? C'est trop de responsabilités... Je.... Je veux faire de mon mieux, je veux... je veux que tout ça cesse... "

Elle détourna les yeux un court instant, des larmes venant à rouler sur ses joues.

" Je suis terrorisée... " admit-elle dans un murmure.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !


Dernière édition par Zeke Park le Mar 9 Avr - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Invité
Invité


MessageSujet: Re: i found what i was lookin' for - Zeke Park Mar 9 Avr - 4:52

    Ça avait toujours été le plus difficile. Les faire venir avec moi. Mon but n’était pas de les convaincre (car j’étais médiocre dans cette tâche) mais de leur faire comprendre qu’ils avaient le pouvoir de mettre fin à l’invasion. Sans eux la terre était en péril. Si je combattais seul aux côtés des Winchester, je mourrais après quelques secondes. J’avais d’ailleurs frôlé la mort d’innombrable fois. Mais ça ne m’effrayait pas, je gardais espoir, espérant arrêter les démons dans leur lutte du pouvoir. Les prodiges avaient été nombreux à répondre à mon appel et à joindre notre armée. Ils étaient puissant, intelligent et s’en sortait à merveille pour l’instant. Nous n’avions pas encore combattu pour de vrai, ce n’était que des pratiques et je craignais le moment où ils devraient se battre contre de réels démons. Comment allaient-ils réagir ? Allaient-ils s’enfuir ou rester ? Cette anxiété m’était si peu familière que j’en venais à me demander si elle n’altérait pas mon opinion de la présente situation. Ezekiel se rapprocha suite à ce que je lui avais dit. Était-ce un bon ou mauvais signe ? Je ressentis son changement d’émotion. Je ne pouvais pas décrire précisément en quoi son humeur était différente, mais ce que je lui avais dit l’avait fait réagir.

    « Je suppose que je ne suis pas la première à te demander ça… »

    J’hochais lentement la tête, ne sachant pas comment lui apporter la situation. Elle avait comprit d’elle-même en fait, elle était perspicace. Je ne me voyais pas devoir argumenter avec des humains, ils avaient des caractères difficiles et je n’aimais pas leur tenir tête avec quelques paroles. Ils étaient parfois arrogants et j’aurais aimé pouvoir les remettre à leur place. Pour l’instant je n’avais rien fait à personne mais à certains moments, j’avais ressentit l’irrépressible envie de leur retirer le don de la parole. Avec Ezekiel, tout se déroulait très bien pour le moment, ou à peu près…

    « Je comprends… Tu ne peux pas t’éparpiller à surveiller la famille de chacun, n’est-ce pas ? C’est trop de responsabilités… Je… Je veux faire de mon mieux, je veux… je veux que tout ça cesse… »

    Mon rythme cardiaque accéléra légèrement. Oh non… qu’est-ce que j’ai dit ? Les larmes étaient un signe de grande tristesse non ? Si elle pleurait, c’était que j’avais dit quelque chose de méchant ? Je ne me rendais jamais compte de cela… Je n’étais pas très délicat comme on me l’avait dit une fois. Elle avait détourné le regard et ne pouvait donc pas voir l’expression affolée qui était apparu sur mon visage.

    « Je suis terrorisé… »

    Qu’est-ce que je devais faire ? Je ne savais pas comment empêcher les humains de pleurer. Je ne comprenais pas la tristesse et encore moins les larmes. De tous les prodiges que j’avais rencontrés, elle était la première à pleurer.

    « Je… Je suis désolé si… hm… si j’ai été rude. Je ne… je ne comprends pas… »

    Comment faisaient-ils pour se consoler ? Avec maladresse, j’étirais le bras et lui tapotais l’épaule le plus délicatement possible. J’essayais de reprendre contenance mais je savais que je ne pouvais pas ignorer son état.

    « Tu devrais m’accompagner au QG et rencontrer les autres. Ils sont tous très hm… sympathiques ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 30
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: i found what i was lookin' for - Zeke Park Mar 9 Avr - 20:27

Ezekiel n'avait pas vu son air affolé et peut-être n'était-ce pas un mal. Elle ne voulait pas l'affoler, l'inquiéter ou lui faire peur. Elle ne savait vraiment pas comment agir vis-à-vis de lui. Il n'y avait pas de mode d'emploi et mine de rien, c'était bien dommage. Mais d'un autre côté, pouvoir le découvrir par elle-même, apprendre à connaître cet être qui semblait mettre tant d'espoir en elle, ça valait sans doute le coup. Pas parce qu'il avait fait d'elle une héroïne, une tueuse de monstre en puissance mais parce qu'il était sincère, qu'il prenait du temps pour être à sa disposition. Il avait répondu à son appel, laissant probablement tomber ce qu'il faisait pour venir à elle. Elle lui en était reconnaissante.

Il s'excusa et elle releva la tête vers lui, un peu surprise. Rude ? Il ne comprenait pas ? Dans ses yeux, elle voyait à présent son affolement. Il semblait mal à l'aise, un peu hésitant. Avait-il craint lui avoir fait ou dit quelque chose de mal ? Avait-il peur de la voir pleurer ? Préfèrerait-il en cet instant être partout sauf ici ? Avalant sa salive, elle leva une main pour venir s'effacer ses larmes tandis que Castiel tapotait gentiment mais timidement son épaule. Contrairement à elle, il semblait loin d'être tactile. En même temps, quand on devait combattre le Mal, on avait peut-être pas le temps d'apprendre les contacts humains. Et il n'avait peut-être pas envie également. Pourtant, à le voir ainsi, perdu et affolé, Ezekiel ressentit l'envie de l'enlacer pour le rassurer. Tout allait bien. Elle était juste sensible et n'était pas vraiment capable de cacher ses sentiments. Voilà pourquoi elle pleurait. Parce qu'elle avait peur.

Mais l'enlacer serait sans doute mal venu alors elle posa sa main sur celle de l'ange qui lui tapotait l'épaule tandis qu'un léger sourire un peu amusé se dessina sur ses lèvres.

" Est-ce... une question ? " lui demanda-t-elle quand il parla de la sympathie des autres prodigues. Sa phrase n'avait pas été une affirmation mais plutôt une question. C'était assez étrange. N'attendant pas vraiment de réponse car elle se doutait qu'il cherchait sans doute ses mots à cause de son inquiétude à la voir pleurer, elle soupira doucement, s'essuyant la joue. " Tu n'as pas été rude. " reprit-elle après avoir séché ses larmes même si ses yeux brillaient encore. " Je ne pleure pas à cause de toi. Je pleure parce que j'ai peur. Ces monstres.... ces créatures qui nous veulent du mal, je pensais que c'était des histoires mais c'est réel et ça me fait peur. Je sais pas si je serai à la hauteur. "

Elle détacha sa main de la sienne, jetant un regard vers le soleil qui était pratiquement couché à présent, avant de revenir à lui.

" Tu... quand tu t'es excusé, tu m'as dit que... que tu ne comprenais pas.... " fit-elle, les sourcils un peu froncés. " Que ne comprends-tu pas ? " Parce que son hésitation et son inquiétude l'avaient rendu bien moins froid qu'à leur première rencontre. Il semblait plus accessible, plus.... sensible... Et ça le rendait plus rassurant aux yeux de Zeke qui ne savait pas encore combien elle allait avoir foi en lui.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i found what i was lookin' for - Zeke Park

Revenir en haut Aller en bas

i found what i was lookin' for - Zeke Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Centennial Place
 :: 
Le Centennial Park
-