Partagez|

Cassie | La science au service de l'humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Cassandre A. Donovan



✘ Messages : 56
✘ Age : 34
✘ Where are you ? : Minneapolis
✘ Your Job : Biologiste
✘ Clan : Neutres
✘ Moods : Triste
✘ Puissance : 312


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Cassie | La science au service de l'humanité Lun 15 Avr - 18:35


& Cassandre Ambre Donovan


MYSELF
♔ âge; 30 ans ♔ lieu de naissance; Boston ♔ nationalité; américaine ♔ ville; Minneapolis ♔ métier; biologiste ♔ état civil; veuve (enfin, se considère comme veuve) ♔ créature; humaine ♔ camp; celui des survivants ♔ avatar; Stana Katic ♔ groupe; survivants

j'aime

✎ mon fils, Maël et mon mari Harrison
✎ la science
✎ rire
✎ la famille
je déteste

✎ les croatoans
✎ les démons
✎ d'avoir perdu ma fille et mon mari
✎ ne pas trouver le remède

story of my life
je vais tout te raconter

« Non, pas encore maman ! »
« Fais tes valises immédiatement, on s’en va ! Peter va nous emmener à Las Vegas, je suis sûre que ça va te plaire ! »

Une fois de plus, la jeune Cassandre Ambre Wilford – si Josh Wilford était bien son père – se retrouva arrachée à sa petite vie qu’elle avait réussi à se construire à Détroit. Ce n’était pas la première fois qu’elle se retrouvait dans une telle situation puisque depuis qu’elle est née, sa mère la trimballe partout. Née au Texas d’une relation d’un soir entre sa mère et son père, ils ont tenté de l’élever ensemble jusqu’à ce que Becky décide de quitter le jeune homme. A cette époque, Cassie ne s’en rendit pas compte mais son départ du Texas était le début de ses voyages à travers tous les USA. Si cela n’avait aucune importance lorsqu’elle était très jeune, lorsqu’elle entra au collège, elle comprit que cela allait être un sacré handicap. La brunette aujourd’hui âge de douze ans doit encore préparer ses trois demi-sœurs à quitter leur petite ville. Becky n’a jamais été un modèle de stabilité : incapable de garder un travail, incapable de garder un homme et incapable de rester plus de deux mois dans la même ville. Finalement, au fur et à mesure que Cassandre grandissait, elle faisait office de mère pour ses trois sœurs.


« Qu’est-ce qu’il se passe ici ? »

En pleure, Cassie tenta de prendra la parole, d’expliquer à sa mère ce qui était en train de se passer. Mais ce fut ce mec qu’avait ramené sa mère qui la devança :

« Ta salope de fille m’aguiche, tu te doutes bien que j’allais pas rester de marbre ! »

Choquée, la brunette ne sut rien dire… Il la dégoutait, depuis la première fois où sa mère l’avait ramené chez elles… A Minneapolis, elle se plaisait bien et l’arrivée de ce type n’augurait rien de bon. Lorsque sa mère ramenait quelqu’un, cela voulait souvent dire que bientôt, elles seraient sur le départ…

« Cassie, qu’est-ce qui t’a pris ? »
« Ma… Maman, tu… Tu vas quand même pas le croire ? »
« Cassandre, pourquoi tu ne supportes pas que je sois heureuse ? Pourquoi tu gâches mon bonheur ? S’il te plait, ne fais pas d’histoire, je suis enfin heureuse ! »

Cette réaction de sa mère ne l’étonnait même plus mais âgée de seize ans, une idée trotta dans la tête de la belle Cassandre : son émancipation… Pas étonnée mais révoltée que sa mère ne la défende pas, Cassie décida de se battre pour devenir sa propre tutelle et de pouvoir être également la tutelle de ses petites sœurs. A force de persévérance et après une période d’essai, elle finit par gagner son combat… La brune, alors âgée de dix-sept ans put commencer à vivre définitivement à Minneapolis, une ville qui lui plaisait et sans la présence de cette femme qui se prétendait être sa mère.

****************

« Un martini, s’il vous plaît ! »

Pour prouver qu’elle pouvait prendre soin de ses petites sœurs et d’elle-même, il fallait qu’elle se dégote un job. Connaissant de plus en plus de monde à Minneapolis, elle trouva un job de serveuse, un emploi qu’elle pouvait aménager comme elle le souhaitait. Il fallait dire que la patronne était devenue très amie avec Cassie et surtout, elle avait été touchée par son histoire. Cassandre put terminer sa scolarité tout en travaillant et en s’occupant de ses sœurs. Bien sûr, ce ne fut pas la période de sa vie la plus facile mais elle ne regrettait pas son choix. Avec les années, son amie accepta de la former pour devenir barmaid. Son rêve ultime : pouvoir prendre des cours à l’université en biologie. Sa passion pour la vie et pour les sciences l'avait poussée à prendre des risques dans une matière pas toujours facile...


« Félicitatiiiiiiiiiiiiions ma jolie, tu es diplômée, je suis fière de toi ! »

Jessica, la patronne du bar où elle travaillait était devenue la figure maternelle qu’elle n’avait jamais connue. Le fait qu’elle soit fière de ce qu’elle venait d’accomplir la rendait encore plus contente et la remplit de fierté. Elle avait préparé cette soirée spécialement pour elle et y avait invité tous les gens qu’elle aimait : ses petites sœurs, Harrison et ses amis d’université ainsi que quelques clients qui étaient devenus des proches. Ces dernières années avaient été difficiles mais être diplômée de l’université en tant que biologiste était un exploit dont elle ne croyait pas quand elle avait commencé… A présent, il fallait qu’elle trouve du boulot mais là encore, elle avait de la chance : elle avait eu un stage où on lui proposa un job à plein temps une fois diplômée. Cette semaine avait été la dernière en tant que barmaid, ce qui avait eu tendance à rendre triste Jessica mais celle-ci était heureuse de la voir réaliser son rêve…

****************

« Cassie, cela fait un petit temps que je voulais te le dire : est-ce que tu accepterais un dîner avec moi ? »

Quelques mois après ses débuts au Placebo, elle rencontra Raphael H. Donovan, un jeune homme charmant mais très séducteur. Pourtant, avec Cassandre, il était différent et sa demande la fit sourire. Jamais il n’avait été si gêné d’inviter une femme à dîne parce qu’à dix-neuf ans, il était un vrai tombeur. C’était au Placebo qu’il sévissait et c’est bien pour cela qu’il finit par tomber sur la brunette. A force de se faire servir par Cassie, ils avaient fini par devenir amis avant qu’il ne l’invite à dîner et que leur histoire commence sur les chapeaux de roues. Cette soirée fut magique pour la brunette qui n’avait jamais ressenti autant de choses pour un homme. Il était son premier amour et secrètement, elle rêvait de ce jour depuis quelques mois. Elle n’avait pas eu le coup de foudre à son premier regard, elle avait appris à le connaître et à tomber sous son charme. Elle avait su voir au-delà de sa carapace, celle du dragueur sans profondeur. Ça n’était pas le cas et au fil de leurs conversations, elle avait appris à l’apprécier… Lorsqu’il lui proposa un rendez-vous, la belle Cassandre avait accepté, voyant là une change de se rapproche encore de lui. Et après un dîner parfait, ils s’embrassèrent alors qu’elle rentrait chez elle.

C’est une histoire qui dura cinq ans. Très vite, elle le présenta à ses petites sœurs qui tombèrent sous son charme immédiatement. Puis, ce fut à son tour de rencontrer sa famille où elle se sentit immédiatement comme chez elle. Son petit frère était adorable et elle le considérait comme un frère aussi. Ce fut Raphaël qui poussa la belle à poursuivre ses études à la fac lorsqu’elle eut fini ses études secondaires. Il fallait bien le dire : la brunette devait beaucoup au jeune homme et elle l’aimait réellement. Ce ne fut donc pas une décision facile que de décider de le quitter. Ce fut après une longue réflexion qu’elle décida de mettre fin à leur histoire. Des larmes coulèrent, des cris, des réflexions dites sous la colère… Une rupture difficile, d’autant plus que le frère de Raphaël, Harrison, en était une des raisons…

****************

« Tu sais que je t’aime, non ? Je ferais tout pour toi alors, choisis-moi ! Je sais combien mon frère tient à toi mais je sais aussi que je ne pourrais plus vivre sans toi, sans te toucher, sans t’embrasser ! »

Ce discours, c’était ce discours qui avait poussé la brunette à choisir Harrison plutôt que Raphaël. Elle les aimait tous les deux mais son histoire avec Raphaël arrivait à son terme, elle ne ressentait plus le même désir pour lui qu’au début… Et elle avait l’impression de ne plus rien partager avec lui. Pendant un mois, elle était sortie avec les deux frères, Harrison était au courant, pas son grand frère. C’était certainement pour cela qu’il avait su quoi dire… Raphaël n’avait pas eu sa chance de pouvoir séduire à nouveau sa petite amie alors que Harrison avait eu le temps de peaufiner son discours, de trouver les mots justes. Bien sûr, ce n’était pas ce que pensait Cassie. Elle, elle savait dès son premier baiser avec le petit frère Donovan qu’elle le choisirait. Mais, rompre avec Raphaël n’était pas facile, elle savait qu’elle perdrait tout, et surtout qu’elle l’aimait encore. Mais pas autant qu’elle aimait Harrison, qui lui aussi allait mettre en péril sa relation fraternel pour ses beaux yeux. N’était-ce pas la plus belle preuve d’amour ? Elle-même n’était pas certaine de pouvoir en faire de même si elle s’était retrouvée dans sa situation. Ne l’aimait-elle pas autant qu’elle le pensait ? Non, ce n’était pas le cas, elle l’aimait au-delà des mots… Après une soirée où le grand frère avait été dormir, Harrison et Cassie avaient passé la soirée ensemble. Ils se rapprochèrent, eurent des soirées où ils se parlèrent et un beau jour, ils s’étaient embrassés. L’attirance était réciproque, tous les deux sentaient qu’ils étaient faits pour être ensemble, plus que Raphaël et elle…

Ce ne fut pas une période facile pour la brunette qui fut perdue pendant longtemps et durant un mois, elle sortit avec les deux. Puis, un beau jour, elle prit son courage à deux mains et annonça à l'aînée des Donovan qu’elle le quittait. Au départ, Cassandre n’osa pas lui dire qu’elle voyait quelqu’un d’autre mais il en arriva à cette conclusion. La brunette, qui voulait se la jouer réglo parce qu’elle ne l’avait pas été, lui avoua que oui. Longtemps, il voulut savoir de qui il s’agissait et après maints cris et maintes menaces, elle lui avoua la vérité… Sans même la regarder, il s’en alla en claquant la porte…. Depuis ce jour-là, elle n’a plus réellement eu de contacts avec lui, il évitait le plus qu’il pouvait le nouveau petit couple heureux…

****************

« Oui, évidemment que c’est oui ! »

Deux ans, cela faisait deux ans que le couple Harrison-Cassandre vivait d’amour et d’eau fraîche et enfin, la brunette entendait ce qu’elle attendait depuis si longtemps : la demande en mariage de l’homme qu’elle aimait. Comme la tradition le voulait, il s’était agenouillé et avait fait sa demande dans un cadre aussi romantique que possible. La joie l’avait emplie et la belle Cassie n’avait pu retenir ses larmes. Elle sauta au cou de l’homme qu’elle aimait plus que tout. Quelques mois plus tard, les deux amoureux apprenaient que Cassandre était enceinte de leur premier enfant. Elle allait devoir ajuster sa robe de mariée mais qu’importait, elle ne pouvait être plus comblée. Evidemment, ce n’était pas le bonheur parfait, ils étaient parfois bien trop préoccupés par leur boulot mais ce n’était rien de grave, ils s’aimaient et ils pouvaient surmonter ces petites épreuves que tous les couples vivaient.


« Maman ! Maman ! Regarde ce que j’ai fait pour toi ! »

La brunette regarda son petit Maël s’approcher d’elle en courant, un bout de papier dans les mains et son cartable sur le dos. Son père venait de la ramener chez eux et affairée derrière les fourneaux, Cassandre avait déjà commencé à faire à manger à ses deux hommes. Il fallait dire que ce soir était un jour spécial, c’était la fête des pères. Prenant son fils dans ses bras, elle l’embrassa partout pour le remercier de ce joli dessin d’eux trois qu’il avait fait à l’école. Le petite garçon de cinq ans venait de lui dire qu’il avait fait ce dessin parce qu’il ne voulait pas que sa maman chérie ne soit jalouse parce qu’il avait fait un gros cadeau à son père. Elle avait ri et l’avait reposé avant de lui caresser les cheveux et l’envoyer se débarbouiller avant de passer à table…


****************

C’était il y a un an et depuis, son fils avait fêté ses six ans mais sans elle, sans elle parce qu’elle n’avait pas été touchée par le virus croatoan comme son mari et son fils… Elle avait eu la chance – ou la malchance, elle ne savait toujours pas – de ne pas être mordue par les deux hommes de sa vie. Alors que son mari se précipitait vers elle pour la mordre après qu’il ait été faire une course en centre-ville avec Maël, elle avait été sauvée in-extrémis par un chasseur qui passait par là. Voyant la scène, il avait compris ce qui allait se jouer et il l’emmena loin de ces deux hommes qui étaient toute sa vie. Après cet événement, ce chasseur l’avait aidé mais ce fut surtout Raphaël qui lui redonna l’envie de vivre et de se battre pour sa famille. Il l’avait retrouvée par le biais de ses sœurs qui avaient réussi à s’échapper dans un camp de réfugiés à Minneapolis. Là-bas, les deux sœurs avaient retrouvé Raphaël et tous les trois avaient cherché la jeune mère. Au final, c’était grâce à eux trois qu’elle tenait et grâce à eux qu’elle avait l’envie de se battre. Mais au fond d’elle-même son but ultime est de trouver un remède à ce poison, à ce virus qui lui a enlevé son mari et son enfant unique… Grâce à sa science, elle espérait sincèrement qu’elle y arriverait…


behind the screen[/b]
la curiosité jusqu'au bout

PSEUDO • Boutchou
AGE • 27 ans
FRÉQUENCE DE CONNEXION • 7/7
COMMENT AS TU TROUVÉ LE FORUM •
QU'EN PENSES TU •
CRÉDIT ICON •
CODE RÈGLEMENT • Ok by Neela




UC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cassie | La science au service de l'humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Welcome on the road
-