Partagez|

The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Jeu 25 Avr - 22:29

I wanna see my pain disappear, wanna see the hurt go out of me.
zeke & jewel
La petite librairie était une affaire familiale depuis des dizaines d'années. Ouverte dans les années cinquante par les grands-parents d'Ezekiel, la petite boutique avait été léguée à ses parents et dans le futur, quand ils partiraient pour une retraite bien méritée, la jeune femme comptait bien perpétuer la tradition en la reprenant à son tour. Ce n'était même pas une obligation, ce n'était juste une affaire de famille qu'on voulait garder à tout prix et pour laquelle on culpabilisait si jamais l'envie nous prenait de faire autre chose. Zeke n'avait jamais eu la pression de ses parents pour la reprendre. Ils avaient même envisagé de la revendre si jamais leur fille avait d'autres ambitions. Evidemment, ils étaient heureux que la librairie reste dans la famille et qu'Ezekiel veuille continuer à la faire vivre. Qui ne le serait pas ? Mais ils ne lui avaient pas mis la pression, ne l'avaient forcé en rien. Cette affaire, Zeke l'adorait et c'était tout ce qu'elle savait faire. C'était une passion. Le contact avec les clients, les habitués, les nouveautés à éplucher, les avis à écrire, les conseils à donner, c'était quelque chose qu'elle avait dans le sang.

Et puis elle partait avec un bon bagage dans la vie ! Beaucoup de jeunes gens de son âge se demandaient quoi faire, où aller et finalement ils se retrouvaient à prendre le premier job qu'ils trouvaient histoire de subvenir à leurs besoins mais étaient malheureux comme les pierres. Elle, elle n'était pas malheureuse. Elle se savait chanceuse. Malgré ce qui était en train de ronger le monde, malgré l'Apocalypse qui arrivait petit à petit, elle se sentait chanceuse. Ses parents allaient très bien, la petite affaire allait très bien, elle-même n'avait aucun souci de santé, elle avait ses amis et elle avait Dean. Pourquoi aller chercher plus loin ?

En ce vendredi après-midi, la petite boutique était en effervescence. Des jeunes filles se succédaient pour venir prendre le nouveau tome d'une saga littéraire en vogue auprès des jeunes et qui sortaient le lendemain. Avec leurs ventes excellentes et du fait qu'ils étaient une petite librairie bien loin des grosses librairies franchisées, ils avaient pu le sortir en exclusivité en fin de journée, une heure avant la fermeture. De ce fait, ça se bousculait pas mal, le mot était bien passé et ça leur avait fait une bonne pub. Heureusement qu'ils avaient fait du stock. Un petit message à Dean pour lui dire que c'était la folie et que les gamines lisaient vraiment n'importe quoi, elle termina son thé et repartit sur le champ de bataille pour remettre les livres dérangés en place.

- Ezekiel ! Va chercher un carton dans la réserve, on a plus rien ! lança la propriétaire tandis que Zeke levait les yeux au ciel avec un large sourire. Décidément, sa mère ne l'appellerait jamais par son diminutif.

" J'y vais ! "

Elle disparut quelques minutes en réserve récupéré le carton qu'elle ramena à sa mère et ses yeux furent attirés par une chevelure orange qui dénotait avec le côté sobre et un peu ancien des lieux. Ils appartenaient à une jeune femme qui semblait un peu perplexe devant l'un de leurs rayons. Posant son carton en le laissant aux bons soins de sa mère tandis que son père gérait la caisse, Zeke s'approcha d'elle et se posta à ses côtés avec un sourire plein de douceur et avenant.

" Bonjour, je peux vous aider ? Vous cherchez une référence en particulier ? "


made by pandora.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !


Dernière édition par Zeke Park le Ven 26 Avr - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Jewel O'Neill



✘ Messages : 52
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : On the road
✘ Your Job : Ancienne étudiante
✘ Clan : Défenseurs du bien
✘ Puissance : 841

MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Ven 26 Avr - 0:11

I wanna get out and build my own home on a street where reality is not much different from dreams I've had
zeke & jewel
Quand Jewel se réveilla ce matin-là dans sa voiture, toute courbaturée -parce que même si elle était petite, et bien, apparemment, sa voiture l’était encore plus-, même le fait de ne pas avoir d’argent à gaspiller dans un petit déjeuner ou de lavabo pour se laver les dents ne tarit pas son enthousiasme. Elle était arrivée à Columbus la veille en fin d’après-midi et avait passé le reste de la lumière du jour à éplucher les journaux et il y avait bien ce p’tit truc bizarre avec une famille dont les enfants mourraient les uns après les autres. C’était tellement flagrant qu’elle se demanda avec une certaine supériorité comment est-ce que les gens pouvaient passer à côté de tels évènements et juste se dire « Oh, tiens, le sort s’acharne vraiment sur cette pauvre famille qui n’a pas du tout l’air maudite ! ». Evidemment, le fait qu’il y avait encore quelques jours, elle aurait fait partie de ces personnes-là la fit pouffer toute seule devant sa pile de journaux.

Elle était partie depuis deux semaines et à part les coups de fil inquiets de ses parents qui la pensaient sûrement en plein trip de champignons hallucinogènes pour s’être fait la malle de la sorte, elle n’avait pas vraiment commencé à chasser. Non pas qu’elle n’avait rien trouvé, maintenant qu’elle avait l’œil –et puis elle avait été formée par Sam et Dean, tout de même !-, elle trouvait des affaires pratiquement dans chaque ville qu’elle traversait, mais disons que chasser … et bien si elle pouvait le faire avec des versions en chair et en os de Dean et Sam, elle le ferait. (Se cacher derrière une grande perche comme Sam quand on était … facilement camouflable comme elle, ce s’rait pas du luxe pour ce genre d’affaire.) Pour le moment, elle avait juste leurs versions papiers contre les versions très réelles de ce qu’elle trouvait. Elle se sentait toujours un peu coupable quand elle passait son chemin après avoir fait des tas de recherches, assez pour résoudre l’affaire, mais sans conclure. Ceci dit, mieux valait qu’elle apprenne encore un peu avant de se jeter à l’eau parce que si elle le faisait maintenant, elle mourrait sûrement dans d’atroces souffrances. Donc, en tout logique, ce serait résoudre toutes ces affaires toute seule qui ressemblerait bien à un trip sous champi hallucinogènes.

Mais aujourd’hui, recherches ! Qui sait, ce serait peut-être un truc tout simple, genre fantôme cul de jatte et manchot qui se déplace en attendant que le vent lui souffle dessus. Ca devrait pas être trop dur à éviter, et puis, y avait obligatoirement moins d’os à brûler alors ce serait vite fini. Alors, oui, quand Jewel ouvrit les yeux ce matin-là, elle était surexcitée à l’idée de brûler les restes de son premier fantôme cul de jatte.

Malheureusement pour elle, toutes les recherches qu’elle mena ne la dirigea pas un seul instant sur les traces d’un fantôme. Elle pensa aux sorcières mais son instinct lui disait de creuser plus loin, que c’était sûrement pas aussi évident. Alors elle creusa. Elle fit le tour des librairies, épluchant le rayon des sciences occultes sous les regards plus ou moins sceptiques des différents patrons. Elle n’avait pas trop l’air d’une sataniste alors évidemment, ça pouvait choquer. Par contre, elle passait parfaitement bien pour quelqu’un en plein trip hallucinogène et ça, ça pouvait toujours servir de couverture. Quoi qu’il en soit, elle tomba toujours sur des livres ridicules, des dérivés de la Bible, des analyses de tel ou tel truc religieux. Pas un seul gros bouquin imposant tout jaunis et poussiéreux comme ceux de Dean et Sam. Si elle n’était pas qui elle était, elle se serait probablement découragée … Mais.

C’est donc l’humeur encore pétillante qu’elle pénétra dans la dernière librairie de son choix, un endroit charmant, en grande majorité fait en bois, avec de grandes étagères jusqu’au plafond et une odeur de vieux livres dans l’air, un endroit comme elle les aimait. Ce qu’elle aimait moins, par contre, c’était le piaillement incessant des ados venus acheter le dernier tome d’une série de livres ridicules sur des vampires increvables et romantiques, alors elle s’efforça de fermer ses oreilles pour parcourir à son aise les étagères.

Ses yeux tiquèrent sur plusieurs titres du genre « Comment invoquer un démon », le genre de truc farfelu qui aurait fait grincer des dents Dean et sourire Sam, malheureusement, elle était toute seule sans eux, alors elle grinça des dents elle-même avant de pouffer dans son coin. Elle essayait de déchiffrer un titre un peu effacé quand elle sentit une présence à ses côtés.

    « Bonjour, je peux vous aider ? Vous recherchez une référence en particulier ? »


Jewel releva la tête vers le visage de la jeune femme en face d’elle avec surprise. Bon sang, elle était grande, carrément trois fois plus grande qu’elle. Peut-être même quatre fois. Si Jewel grimpait tout en haut des étagères, pour sûr, la jolie brunette la dépasserait toujours. Mais c’était pas vraiment important dans l’immédiat parce qu’elle la prenait pas de haut, elle avait l’air gentille, et vraiment préoccupée par la cliente qu’elle était. Jewel répondit donc à son sourire avec grand plaisir.

    « Pas vraiment … Je sais pas quel livre je cherche, ni quel renseignement, mais je suis sûre qu’il est dans le coin alors je vais continuer à farfouiller. Si ça dérange pas, évidemment. » Elle jeta un regard au nouveau groupe d’adolescentes qui venait de passer la porte dans un concours de gloussements surexcités. « Promis, je crierais pas comme une groopie quand je trouverais ce que je veux. » rajouta-t-elle avec amusement.


Elle tourna de nouveau la tête vers les étagères en se mordillant le coin de la lèvre inférieure, pensive.

    « J’ai juste à déterminer ce que Sam et Dean regarderaient avant tout… » marmonna-t-elle plus pour elle que pour la géante aux cheveux soyeux.

made by pandora.


if there's a future we want it
There's a place and a time to die, but this ain't it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Ven 26 Avr - 23:27

I wanna see my pain disappear, wanna see the hurt go out of me.
zeke & jewel
Ezekiel n'était pas si grande que ça ! Dean la dépassait toujours d'une tête et Sam, n'en parlons pas. Elle se sentait minuscule à côté du cadet des Winchester. Cela étant, la jeune femme l'accueillit avec un grand sourire, ce qui changeait des gamines désagréables qui la prenaient parfois de haut et à qui elle avait envie de mettre des tartes. Mais comme ce n'était pas commercial, elle se contentait de sourires ironiques et de petits piques cyniques histoire de les remettre à leur place. Elle voulait bien être gentille et courtoise mais elle n'était pas là pour se faire parler mal. Et certainement pas par des sales gamines qui avaient des goûts littéraires plus que douteux.

Alors que la cliente lui faisait savoir qu'elle n'avait pas vraiment besoin de son aide, Zeke jeta un regard au rayon qu'elle convoitait. Esotérisme. Un rayon qu'elle commençait à connaître bien mieux depuis qu'elle avait fait la connaissance des deux frères mais évidemment, elle avait vite compris qu'un énorme tri devait être fait dans tous ces ouvrages écrits par des charlatans qui profitaient de l'attirance des jeunes pour les histoires de vampires, de démons et de sorcières pour se faire de l'argent facilement.

Non mais, des vampires qui brillent au soleil !

" Non, non, vous ne dérangez absolument pas. Vous pouvez prendre tout votre temps, ce n'est pas un problème, au contraire. " lui assura Zeke alors qu'un nouveau groupe de jeunes filles entrait en piaillant. La jeune libraire leva les yeux au ciel, un brin exaspéré. En ce moment, ce n'était pas la grande forme. Dean lui manquait atrocement et même s'ils échangeaient des messages et qu'ils s'appelaient, ça ne remplaçait pas sa présence et ses bras autour d'elle. Elle avait besoin de le sentir, de l'avoir auprès d'elle, de pouvoir le toucher. Et bien que lui parler au téléphone était un vrai bonheur, c'était également cruel pour ce manque qui ne cessait de grandir en elle, comme si on tentait de lui faire comprendre qu'elle ne pourrait jamais espérer obtenir davantage. Elle ne pourrait jamais être à lui entièrement. Ils ne pourraient jamais être ensemble. Ils seraient toujours séparés par les kilomètres. C'était douloureux. Douloureux d'avoir trouvé la personne la plus précieuse au monde, d'avoir trouvé ce lien après lequel on pouvait parfois courir toute sa vie et ne pas pouvoir le vivre pleinement.

" Oh la... ne vous gênez pas.... elles hurlent tellement qu'on ne vous entendra même pas ! " lui répondit-elle, un brin amusée. C'était vraiment.... casse-pieds. Elle avait hâte de fermer pour le coup et de monter se morfondre chez elle. Elle en avait marre de ces gamins et aujourd'hui, elle n'avait pas envie d'être conciliante et aimable. Même si elle ne le montrait pas, elle avait bien envie de leur dire de la mettre en veilleuse. Non mais piailler pour ça....

Elle soupira doucement et détourna les yeux de ce carnage littéraire - il ne fallait pas se leurrer, ça faisait toujours la boutique et ses parents en étaient ravis donc finalement, ça lui convenait aussi - elle reporta son attention sur la jeune femme aux cheveux oranges qui murmurait.

    « J’ai juste à déterminer ce que Sam et Dean regarderaient avant tout… » marmonna-t-elle plus pour elle que pour la géante aux cheveux soyeux.


Ezekiel écarquilla les yeux, craignant ne pas avoir bien entendu. Le manque de Dean la rendait-elle folle ou cette fille venait-elle bien de prononcer le prénom des frères Winchester ? Pour le coup, elle se sentit un peu prise au dépourvu. C'était quoi cette histoire encore ? C'était quoi ce hasard étrange qui avait mené à elle une fille qui était en train de marmonner sur les personnes qui lui avaient sauvé la vie et dont elle était si proche aujourd'hui ? Les sourcils froncés du fait qu'elle réfléchissait, elle se pencha doucement vers la jeune femme.

" Euh.... pardon mais .... vous connaissez Sam et ... et Dean ? Les... les frères Winchester ? " lui demanda-t-elle, pour être sûre de ne pas virer dingue. Si elle les connaissait, peut-être les avait-elle vu récemment ? Peut-être était-elle une chasseuse, peut-être travaillait-elle avec eux ? Elle ne connaissait pas vraiment le nom des autres chasseurs. Elle avait entendu parler de Bobby, de Jo, d'Helen qui étaient tous trois proches des garçons mais les autres....


made by pandora.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Jewel O'Neill



✘ Messages : 52
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : On the road
✘ Your Job : Ancienne étudiante
✘ Clan : Défenseurs du bien
✘ Puissance : 841

MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Dim 28 Avr - 13:21

I wanna get out and build my own home on a street where reality is not much different from dreams I've had
zeke & jewel
La vendeuse lui était sympathique mais c’était sûrement parce qu’elle souriait beaucoup. Jewel avait conscience qu’elle n’était probablement pas sur l’affaire du siècle mais pour avoir lu, re-lu et pratiquement appris par cœur chaque tome de Supernatural, elle savait que le méchant, qu’il soit important ou insignifiant, faisait toujours tout pour ne pas être éliminé. Peut-être que cette adorable vendeuse avec ses très longs cheveux soyeux était là pour s’assurer qu’elle, elle ne la chasserait pas. Peut-être devrait-elle lui dire dans ce cas-là, directement, qu’elle n’était pas du tout apte à la chasser ? Ca lui sauverait peut-être la peau.

Quoi qu’il en soit, parce que de toute façon, sourire était la seule arme qu’elle avait sous la main, elle en rendit un éclatant à la jolie jeune femme. On lui avait toujours dit qu’elle était adorable quand elle souriait, peut-être que le monstre déciderait qu’elle était décidément trop chou pour la manger. Et puis, si elle se plantait totalement et que c’était bien une parfaite humaine qu’elle avait devant elle, juste un peu plus belle que la normale, elle ne passerait pas pour une impolie au moins. Elle détestait passer pour une impolie.

    " Euh.... pardon mais .... vous connaissez Sam et ... et Dean ? Les... les frères Winchester ? "


Jewel s’écarta vivement de la jeune libraire qui s’était ostensiblement rapprochée pour garder leur discussion secrète. Ce n’était pas un sursaut de dégoût, c’était de la surprise. Elle écarquilla grand les yeux et dévisagea la brunette en face d’elle. Elle avait rencontré plusieurs fans de la série Supernatural et elle savait que Sam et Dean plaisaient à d’autres gens qu’à elle, donc après tout, ce n’était pas surprenant. Ceci dit, la jeune femme en face d’elle était bien différente des stéréotypes qu’elle avait rencontrés. Elle ne semblait pas d’une timidité maladive au point de vivre à travers les aventures de Sam et Dean. Elle ne paraissait pas hystérique, comme cette fille qu’elle avait croisée, complètement folle de la relation entre les deux frères sinon, elle aurait déjà crié en sautillant partout. Peut-être était-elle une fan relativement normale, comme elle. Si on pouvait la qualifier de normale.

    « Oui … » hésita-t-elle avant de se rappeler qu’elle détestait qu’on la prenne pour une impolie. Aussi rajouta-t-elle un sourire à son affirmation.


La preuve qu’elle n’était pas une chasseuse accomplie s’imposa d’elle-même quand elle sentit l’énorme boule d’excitation qui lui montait dans le fond de la gorge. Si elle avait été digne des Winchester, elle serait aussitôt empressée de révéler à la libraire que tout était vrai, qu’il fallait qu’elle se prépare, que la fin du monde leur tombait dessus. Mais au lieu de ça, elle était juste Jewel, et elle crevait d’envie de se mettre à rire à gorge déployée en serrant la géante dans ses bras. Que pensait-elle des deux personnages principaux ? Avait-elle lu plus que ce qui était paru, comme elle ? Avait-elle des hypothèses quand à ce qui arriverait après la plongée de Dean en Enfer ?

Elle s’efforça de garder son calme mais le sourire éclatant qu’elle sentait sur ses lèvres ne disparut pas pour autant.

    « Mon Dieu, mais toi aussi alors ?! Je pensais pas que ça existait les gens parfaitement normaux qui aiment ces bouquins ! C’est vrai que Carver Edlund est parfois un peu maladroit dans sa façon d’écrire, mais ça rend le texte si touchant ! Et, sérieusement, il y a une telle recherche de personnages, ils sont profonds … extraordinaires ! Qui n’a pas rêvé, en lisant ces bouquins, d’avoir Sam et Dean en tant que frères ? »


Elle reprit si brusquement son sérieux qu’une partie d’elle s’en étonna également. D’habitude, son excitation était quand même plus bruyante … Elle agrippa le bras de la jeune femme et remarqua que sa peau était encore plus pâle comparée au hale naturel de la vendeuse. Non, décidemment, elle était vraiment trop belle pour aimer ce genre de livres. Ca la faisait espérer, futilement, certes, mais elle y pouvait rien. Ca se trouve, elle aussi était carrément trop canon pour être passionnée par une telle série de livres. Genre, vraiment canon, paaaf, beauté nucléaire.

    « Mais je dois te dire … Tout est vrai. Regarde les signes, fais des recherches. Je t’assure, tout est vrai. »


made by pandora.


if there's a future we want it
There's a place and a time to die, but this ain't it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Dim 28 Avr - 22:27

I wanna see my pain disappear, wanna see the hurt go out of me.
zeke & jewel
L'espace d'un court instant, Ezekiel crut qu'elle avait dit une bêtise, que cette fille ne parlait sans doute pas des frères Winchester. Oui, mais bon. Dean et Sam. Elle n'était pas assez stupide pour croire que ces noms associés ensemble, ça courait les rues. Au cours de sa vie, elle avait connu quelques Sam mais il n'y avait jamais eu de Dean derrière. Sam et Walt. Sam et Alexi. Sam et... ah non, celui-là était fils unique. Bref, il n'y avait pas de Dean. Donc, ça ne pouvait être que d'eux dont la rouquine faisait mention. Elles se jaugèrent un court instant et Zeke se sentit vivement embarrassée même si elle n'en montra rien. C'était quoi cette histoire. Ou plutôt, comme dirait Dean, c'était quoi ce foutu bordel ? Restant calme et posée bien qu'elle bouillonnait intérieurement, la jeune librairie resta à sa place, n'osant plus s'approchant, laissant sa cliente avaler l'information. Si elle ne se montrait pas trop pressée alors tout se passerait bien, non ? Tout irait bien.

Un petit oui échappa enfin à la jeune femme qui la toisait toujours accompagné d'un petit sourire poli. Oui. Oui quoi ? Elle les connaissait ? Elle parlait bien d'eux ? Elle avait déjà chassé avec eux ? Elle avait été, comme elle, quelqu'un qu'ils avaient sauvé ? Un tas de questions se précipitaient dans l'esprit de Zeke, ne sachant pas si elle pouvait vraiment les poser ni même par où commencer. C'était la première fois qu'elle côtoyait quelqu'un qui connaissait ceux qui avaient bouleversés sa vie de façon radicale. Connaissait-elle Castiel également ? Peut-être même était-elle une prodigue, tout comme elle ! Au fond d'elle, elle en serait presque ravie mais rassurée à coup sûr, de ne pas se retrouver toute seule dans cette situation. C'était... déstabilisant. Elle savait qu'ils étaient sans doute plusieurs à avoir été choisi par Castiel mais elle ne savait pas s'ils étaient déjà tous au QG de Lawrence ou s'il y en avait encore qui se baladaient au travers des Etats-Unis, comme elle.

Un sourire éclatant étira les lèvres de la jeune femme avant qu'Ezekiel n'ait pu transmettre le fond de sa pensée et elle finit par parler.

    « Mon Dieu, mais toi aussi alors ?! Je pensais pas que ça existait les gens parfaitement normaux qui aiment ces bouquins ! C’est vrai que Carver Edlund est parfois un peu maladroit dans sa façon d’écrire, mais ça rend le texte si touchant ! Et, sérieusement, il y a une telle recherche de personnages, ils sont profonds … extraordinaires ! Qui n’a pas rêvé, en lisant ces bouquins, d’avoir Sam et Dean en tant que frères ? »


Les yeux de Zeke s'écarquillèrent comme jamais ils ne s'étaient écarquillés dans sa vie. Ronds comme des soucoupes, on pouvait aisément lire gravés sur ses rétines les lettres WTF suivies d'énormes points d'interrogation. Elle secoua doucement la tête, dépassée par les paroles de cette fille dont elle ne comprenait pas le fondement.

" Mais... de quoi est-ce que tu parles ? " lui demanda-t-elle, la tutoyant à son tour, pour le coup. " Comment ça, des bouquins ? " Elle n'avait jamais entendu parler de cela. Dean ne lui avait jamais parlé de cela. Elle s'en souviendrait. C'était certain. " Quels livres ? "

Ayant repris tout son sérieux, elle se demandait si elle devait s'inquiéter de cette information qu'elle venait d'apprendre ou si elle devait en rire. Là, vraiment, elle ne savait pas sur quel pied danser et son premier réflexe fut d'appeler Dean pour lui poser des questions mais ce n'était pas le moment. D'abord, savoir ce que cette fille savait. Ensuite, elle aviserait.


made by pandora.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Jewel O'Neill



✘ Messages : 52
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : On the road
✘ Your Job : Ancienne étudiante
✘ Clan : Défenseurs du bien
✘ Puissance : 841

MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Lun 29 Avr - 0:17

I wanna get out and build my own home on a street where reality is not much different from dreams I've had
zeke & jewel
Jewel dévisagea longuement la jeune libraire, avec ses yeux grands ouverts. Ils avaient d’abord véhiculé l’espoir, puis la joie et enfin la totale incompréhension. Maintenant, elle était peut-être amoureuse d’une série de livres de bas étage, même pas assez bons pour certains libraires pour qu’ils les aient en magasin mais elle n’était pas idiote. Elle était à la fac tout de même. Enfin, elle y était encore y avait deux semaines de ça. Et plus encore, elle avait réussi à décrypter ce qu’il se passait dans le monde sans l’aide de quiconque. Ca faisait d’elle quelqu’un armé de jugeote, tout du moins, elle aimait le croire et quand elle croyait très fort en quelque chose, ça avait la fâcheuse tendance à devenir vrai. Enfin, sauf pour le Père Noël, ça n’avait jamais vraiment marché mais au final c’était pour le mieux.

Bref. Cette jeune femme, avec ses beaux cheveux, ses grands yeux, et bien elle connaissait Sam et Dean. Mais pas les versions papiers de Sam et Dean. Donc … Les versions grandeur nature. Les vrais Sam et Dean.

Les.
Vrais.
Sam.
Et.
Dean.

C’était maintenant qu’entrait en jeu son QI de qualité. Elle pouvait fangirler comme une idiote et supplier la jeune femme de la présenter aux deux chasseurs. D’ailleurs, il y avait encore un petit quart de seconde, c’était ce qu’elle s’était apprêtée à faire. Mais .. –et c’était un « mais » de taille- la vendeuse connaissait Sam et Dean, les vrais, les grands et courageux et forts et tellement adorables et qui avaient vécu bien trop de trucs horribles Dean et Sam. Donc si elle agissait comme une idiote de groopie, les Winchester l’apprendraient tôt ou tard et elle ne serait jamais prise au sérieux. Adieu sa crédibilité. Déjà qu’elle allait paraître minuscule à côté d’eux, elle ne voulait pas l’être dans tous les sens du terme. Elle croyait dur comme fer qu’elle avait un rôle à jouer dans tout ce merdier démoniaque et encore une fois, elle y croyait donc.. C’était sûrement vrai.

Jewel respira donc profondément et calmement pour ravaler sa crise d’hystérie. Sa rencontre avec cette jeune femme, ça ne pouvait pas être une coïncidence, c’était un signe et en plus de ça, un entraînement pour quand elle se retrouverait devant les vrais Winchester. Elle plongea donc sa main dans son sac en bandoulière usé et en sortie un de ses tomes préférés de Supernatural, celui qu’elle avait relu la veille au soir. « No Rest For The Wicked » racontait la dernière journée de Dean sur Terre avant que les Chiens de l’Enfer ne viennent récupérer leur dû. Elle avait pleuré et elle pleurait toujours en lisant la mort de son héros. Elle espérait toujours, quand elle le lisait que la fin changerait brusquement … parce qu’elle y croyait. Finalement, c’était peut-être comme le Père Noël, certaines choses ne sont pas faites pour être changées.

Elle le tendit vers la jeune femme, son air de « J’ai un QI de qualité » accroché sur son visage.

    « Ces livres-là. Par Carver Edlund. Je suppose que tu connais donc les Sam et Dean dont les livres parlent. C’est un écrivain pas très connu qui les a écrit et ils retracent toute l’histoire des deux frères depuis la mort de leur mère jusqu’à … et bien, plus ou moins maintenant. Techniquement, ils sont pas tous sortis, mais j’ai parlé avec l’auteur et j’ai pu avoir les manuscrits du reste. Il avait peu d’espoir que ce soit un jour publié mais je lui ai quand même promis de les garder secret, on sait jamais. Je lui ai dit que je les adapterai un jour au cinéma mais ça, c’était avant de comprendre que tout ce bordel était vrai. » Elle récupéra son souffle et continua sa tirade. « C’est une histoire de fou, tu vois ? En fait l’auteur serait Prophète et les Anges lui auraient donné la capacité de rêver de la vraie vie de Sam et Dean en pensant que .. ben que c’était juste des rêves. Et du coup, il en a fait des bouquins et le Paradis comptaient les utiliser comme Evangile pour quand le monde sera rasé et fini et que ce sera le Paradis sur terre, la renaissance, youpi, on sera tous morts, mais les emplumés seront contents, eux. »


Elle reprit une nouvelle fois son souffle et roula des yeux dans les orbites. Quand elle releva la tête vers la jeune femme, elle lui lança un regard entendu.

    « Une histoire de fou, j’te dis. Mais quelle histoire ! »


Elle hocha la tête comme si c'était une histoire tellement exceptionnelle qu'il fallait qu'elle acquiesce elle-même à ce qu'elle venait de dire. De toute façon, c'était un peu le cas donc elle ne s'en tiendrait pas rigueur.

    « Mais tu dis que tu les connais ? Et ils t'ont pas parlé de ça ? »

made by pandora.


if there's a future we want it
There's a place and a time to die, but this ain't it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Lun 29 Avr - 23:08

I wanna see my pain disappear, wanna see the hurt go out of me.
zeke & jewel
A voir les différentes expressions passer sur le visage de la petite rouquine, Ezekiel se demanda à nouveau si elle n'avait pas dit la plus grosse bêtise de sa vie. Sans déconner, c'était quoi cette histoire de bouquins ? Et pourquoi n'était-elle pas au courant ? Pour peu qu'elle finisse par y apparaître, elle aimerait bien être au courant et toucher des droits, non mais. Il n'y avait pas de petits profits !! Elle se retira bien vite cette idée saugrenue de la tête quand la demoiselle, après avoir farfouillé dans son sac, en sortit un livre de poche dont la couverture cornée était marquée par le temps et surtout par l'utilisation intensive qu'en avait fait sa propriétaire. Un peu fébrile, comme si elle était sur le point de découvrir l'invention la plus terrible que le monde ait porté, Zeke s'en saisit et le tourna vers elle, y lisant le mot SUPERNATURAL écrit en gras et en gros caractères. Vraiment très, très surprise, les sourcils froncés trahissant sa concentration, elle feuilleta le bouquin, lisant certains passages en diagonal tout en écoutant les explications de la jeune femme qui semblait connaître toutes ces histoires sur le bout des doigts. Une fan. Sans le moindre doute. Mais là, ça craignait un peu parce qu'elle ne savait pas du tout comment elle devait gérer ça.

Devait-elle tout balancer et lui dire de prendre la fuite et de se trouver un chouette endroit où se planquer ? Devait-elle appeler Dean et lui expliquer ce qu'elle venait d'apprendre ? (non, elle préférait attendre de les avoir lu et ensuite le charrier sur les couvertures qui les représentaient en dieux grecs gonflés de testostérone.) ou devait-elle dire à la jeune femme qu'elle délirait complètement ?

Elle devrait faire un mixe d'un peu tout ça en fait .... Surement...

Elle leva les yeux vers la jeune femme qui avait enfin fini sa longue tirade et qui pouvait enfin reprendre sa respiration. Non, si elle lui disait qu'elle délirait et que ça n'était que des bouquins, elle ne la croirait pas un seul instant. Elle aurait mieux fait de se taire un peu plus tôt au lieu de lui demander si elle parlait bien des frangins. Parfois, elle ferait mieux de réfléchir avant de l'ouvrir. Vraiment. Maintenant, elle n'avait plus qu'à rattraper sa bourde. Et être honnête peut-être....

" Vu les couvertures, j'crois que Dean craignait que je les charrie à vie... et il n'avait pas tort... " murmura-t-elle alors qu'elle continuait de feuilleter le bouquin un peu usé. Cette collection, ça lui disait quelque chose. Elle n'était pas vraiment férue de fantastique et elle ne s'occupait pas vraiment de ce rayon, c'était plus l'apanage de son père mais elle avait vu une série de romans qui ressemblait à ça, la tranche lui parlait. Et le titre commençait à lui parler. " On doit en avoir ici.... " ajouta-t-elle avant de lever les yeux vers la rouquine qui attendait sans doute quelque chose d'elle, des informations sur les garçons, peut-être qu'elle les lui présente mais elle n'était pas là pour cela. Elle n'était pas là pour répondre aux attentes d'une fan même si elle ne semblait pas aussi hystérique qu'elle se l'était imaginé.

" Euh... d'accord... Donc c'est un prophète qui les a écrit pratiquement en temps réel pour garder trace de leur histoire. " résuma-t-elle alors qu'elle hallucinait elle-même de la teneur de ses paroles. " Je suppose que... que tu connais Castiel aussi alors... et cette histoire avec Lucifer... Euh... en ce qui concerne les manuscrits qui n'ont pas été publiés, tu sais comment ça se finit ? Je veux dire, tu as la suite de l'histoire qui se joue en ce moment ou on continue d'avancer en aveugle ? "

SI jamais elle avait ces infos, ça pourrait toujours servir mais elle en doutait. Si ça avait été le cas, Castiel aurait été au courant et de ce fait, Sam et Dean l'auraient su également.


made by pandora.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Jewel O'Neill



✘ Messages : 52
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : On the road
✘ Your Job : Ancienne étudiante
✘ Clan : Défenseurs du bien
✘ Puissance : 841

MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Mer 1 Mai - 0:50

I wanna get out and build my own home on a street where reality is not much different from dreams I've had
zeke & jewel
On entend la jeune femme mentionner les couvertures, Jewel ne put résista et fouilla de nouveau dans son sac pour en ressortir un nouveau tome dont elle scruta la première de couverture avec attention. Elle était contente qu’une personne qui connaisse les vrais Sam et Dean soit amusée par les deux hommes presque torse nu devant la silhouette d’une voiture qui ne ressemblait même pas à une vrai Impala. Ces deux machos là, moulés dans du cuir et les muscles à l’air étaient bien loin de ce qu’elle s’était imaginée pour Sam et Dean, c’était juste le résultat d’un dessinateur médiocre qui n’avait même pas lu les livres et qui avait pour ordre celui de tout faire pour attirer le regard. C’était pire qu’une trahison aux yeux de Jewel parce que ces livres n’étaient pas juste à propos de deux beaux mecs. Ce n’était pas une interminable et sanglotant histoire d’amour, c’était d’abord deux frères et ça s’arrêtait là. Bref, si elle savait dessiner, ça aurait fait longtemps qu’elle aurait proposé ses propres couvertures mais ne sachant pas faire mieux que les bonhommes bâtons, pour le moment, elle se contentait de sa promesse d’offrir à Supernatural le plus beau film de toute l’histoire de l’adaptation cinématographique. Ou alors, juste derrière le Seigneur des Anneaux, mais pas plus loin.

    « Ouais, c’est ridicule… » soupira-t-elle. « Ils ne sont pas du tout comme ça, moi, je … »


Et elle s’interrompit brusquement. Depuis qu’elle avait découvert que tout était vrai et que Sam et Dean l’étaient sûrement aussi, logiquement, elle s’efforçait de supprimer les images qu’elle s’était faites d’eux. Elle allait les rencontrer tôt ou tard et elle ne voulait pas s’apercevoir qu’elle s’était plantée. Elle n’avait pas peur d’être déçue, ce qui l’intéressait était plus leurs caractères et façons d’être mais si elle se rendait compte que son instinct de fan avait merdé sur la conception de la coiffure de Dean, ou sur le pli soucieux que prenait parfois la bouche de Sam, son orgueil en prendrait un sacré coup. Et tant qu’à faire, autant éviter les remous, non ?

Elle lorgna sur son exemple de No Rest For The Wicked que tenait toujours la jeune libraire en se disant que si cette dernière essayait de s’enfuir avec, elle aurait peu de chance de la rattraper. Peut-être qu’en se mettant à hurler … ?

    « Tu comptes me soustraire des informations et ensuite me trancher la gorge et planquer mon corps quelque part ? J’suis pas très grande, ce serait facile ! »


Elle prit une moue méfiante en sondant le regard de la brunette avec attention. Elle arrivait assez souvent à bien cerner les gens, mais elle n’avait pas des siècles de vécus derrière elle et si la jolie jeune femme en face d’elle était possédée, c’était son cas, donc … elle avait eu largement le temps de peaufiner ses talents d’actrice. Et si elle balançait un truc qu’il ne fallait pas et finissait par être responsable de la mort de Sam et Dean ? Voilà quelque chose dont son orgueil de fan aurait du mal à se remettre !!

    « Je te prie de m’excuser … »


Elle récupéra son livre toujours entre les doigts de la jeune femme et sortit une petite bouteille de sa bandoulière qu’elle dévissa avant de jeter un peu de son contenu au visage de la libraire. Les yeux plissés, elle surveilla sa réaction avec attention. Bon, la surprise, le fait de s’essuyer le visage, les yeux écarquillés, c’était sûrement normal, elle était peut-être pas une experte mais elle était presque sûre que si c’était un démon qu’elle avait en face d’elle, ça aurait impliqué des yeux noirs.

Tout sourire, Jewel rangea sa bouteille et son livre dans son sac avant de tendre la main.

    « Je m’appelle Jewel. Je suis prête à répondre à toutes tes questions. » Elle se figea. « J’ai volé cette eau bénite dans une église, j’espère que le prêtre qui l’a bénite n’a pas merdé ! T’es pas un démon, hein ? » Puis elle se rappela et son orgueil de fan explosa littéralement de joie. « Ah non, attends … Christo .. !! »


Elle plissa de nouveau les yeux et fronça le nez sans quitter le visage de la jeune femme en face d’elle mais toujours pas d’yeux noirs. Elle en poussa un long soupir de soulagement et repoussa une mèche rousse qui lui chatouillait la joue avec un sourire ravi.

    « Ravie de te connaître. Tu es une chasseuse ? »

made by pandora.


if there's a future we want it
There's a place and a time to die, but this ain't it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Jeu 2 Mai - 16:49

I wanna see my pain disappear, wanna see the hurt go out of me.
zeke & jewel
    « Tu comptes me soustraire des informations et ensuite me trancher la gorge et planquer mon corps quelque part ? J’suis pas très grande, ce serait facile ! »


A nouveau, Ezekiel écarquilla les yeux complètement dépassée par l'attitude un peu trop changeante de la demoiselle face à elle. Elle passait d'un sentiment à l'autre en l'espace d'un quart de seconde et c'était assez déroutant. Elle comprenait bien que la méfiance devait être de mise quand on connaissait toutes ces histoires d'apocalypse, de Lucifer et compagnie mais quand même. Elle aurait été un démon, elle l'aurait déjà entraînée à l'abri des regards sous un prétexte fallacieux et aurait mis un terme à sa misérable vie avant de la jeter dans un container à l'extérieur.

" Pardon ? " s'exclama la jeune libraire, vraiment surprise d'entendre ça. A coup sûr, Dean aurait certainement été en colère qu'on puisse la soupçonner d'être un démon. Cela étant, elle n'avait peut-être pas tort de se méfier mais quand même... c'en était presque méfiant. Surtout qu'elle pourrait lui retourner la même question. Et pourquoi ça ne serait pas cette rouquine étrange le danger ? Après tout, elle faisait mine de connaître Dean, Sam et leur histoire, elle pouvait très bien savoir que Zeke était une prodigue et vouloir la kidnapper, ou l'éliminer.

    « Je te prie de m’excuser … »


Cette fois-ci, Zeke fronça des sourcils, un peu surprise de ce revirement de situation. Décidément, elle ne savait pas sur quel pied danser avec cette fille et se disait de plus en plus qu'elle devrait la planter là et continuer son travail. Elle préviendrait Dean qu'une folle aux cheveux orange se baladait partout avec des exemplaires de Supernatural avec elle et elle le laisserait se débrouiller avec. D'ailleurs, en parlant d'exemplaire, celui qu'elle tenait fut rapidement récupéré par sa propriétaire. Non mais, elle ne comptait pas le garder non plus. Elle savait qu'il y en avait quelque part dans la librairie. Elle demanderait à son père un peu plus tard ou jetterai un coup d'oeil sur l'ordinateur pour voir leur stock. Elle n'eut pas le temps de dire quoique ce soit qu'elle se retrouva aspergée au visage la faisant fermer les yeux de surprise. Agacée, un brin vexée, la jolie brune s'essuya le visage avec ses mains, jetant un regard noir à la fille face à elle. Non mais était-elle complètement folle pour faire ça dans un lieu publique comme celui-ci ? Etait-elle complètement inconsciente ? Et le pire, c'était qu'elle semblait ravie de son petit effet.

En voyant sa main tendue vers elle et son sourire vainqueur, Ezekiel eut la minuscule envie de lui coller une bonne gifle mais elle était bonne joueuse et elle tentait de se convaincre qu'elle comprenait pourquoi cette fille avait agi comme ça. Elle se présenta, raconta un truc complètement inutile sur une histoire de vol dans une église (de mieux en mieux) et chercha à s'assurer à nouveau que la libraire n'était pas un démon.

" Christo ?" répéta-t-elle, un peu indignée. Elle se reprit et au lieu de lui serrer la main, elle l'attrapa par son sac pour la rapprocher d'elle, en sortit la bouteille d'eau bénite, relâcha la demoiselle, dévissa le bouchon et en envoya au visage de la rouquine avec un petit air suffisant qui disait ' Moi aussi je vérifie. C'est donnant/donnant.'

Une fois fait, elle lui rendit sa bouteille et croisa les bras sur sa poitrine.

" Bien, maintenant qu'on a fait les vérifications d'usage, on va peut-être arrêter de s'amuser. Je m'appelle Zeke. Et si tu as des informations importantes, j'ai besoin de les connaître. "

Parce que la survie de l'humanité était en jeu et là, elle ne plaisantait plus.


made by pandora.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Jewel O'Neill



✘ Messages : 52
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : On the road
✘ Your Job : Ancienne étudiante
✘ Clan : Défenseurs du bien
✘ Puissance : 841

MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Jeu 2 Mai - 21:44

I wanna get out and build my own home on a street where reality is not much different from dreams I've had
zeke & jewel
Jewel ferma les yeux quand la giclée d’eau lui frappa le visage avant de se rappeler, que le but, justement, c’était qu’on puisse voir ses yeux alors elle les rouvrit très grands malgré les gouttes d’eau qui ruisselaient de ses cils directement sur ses iris. C’était une bonne chose que la jeune femme ait pensé à l’arroser elle aussi, sinon, ça aurait voulu dire qu’elle était également débutante comme elle ce qui réduisait énormément leurs chances de survies si elles se faisaient attaquer genre … maintenant. Jewel tendit l’oreille et à part les piaillements incessants des adolescentes pré-pubères, il n’y avait aucun bruit suspect. Ce n’était pas une raison pour ne pas rester sur ses gardes, ceci dit.

Elle s’essuya le visage avec le revers de sa manche, un petit sourire rieur étirant ses lèvres.

    « C'était mérité ! Mais au moins, maintenant, on est sûres d’être entre humaines, et c’est plutôt chouette. »


Avec un nouveau petit sourire sincère et chaleureux, elle récupéra doucement sa bouteille des mains tendues de la libraire – Zeke – et la laissa tomber dans sa besace.

    « C’est pas courant comme prénom, ça, Zeke … Un diminutif ? Mais j’aime beaucoup en tout cas, ça te va très bien. »


Elle réfléchit ensuite. Avait-elle des informations importantes ? Elle avait relu les livres avec soin et plusieurs fois quand elle avait découvert qu’ils étaient totalement vrais et parfois, c’était dur de faire la part entre ce qu’il se passait et ce que Dean et Sam savaient. Dans un des livres non publiés, ils rencontraient le Prophète lui-même mais après ? Carver Edlund inscrivait rarement noir sur blanc qu’il prévenait les Winchester de ce qu’ils découvraient et elle ne savait pas réellement si les livres se passaient en temps réels, s’ils étaient prémonitoires ou s’ils exposaient juste quelque chose qui venait à peine de se dérouler. Elle avait énormément cogité sur ces questions-là, à grands renforts de cachets contre la migraine. A chaque fois qu’elle semblait avoir trouvé une réponse, elle n’arrêtait pas de s’efforcer à creuser encore plus loin. C’était un réflexe et elle l’appliquait souvent.

Donc, encore une fois, elle creusa un peu plus.

Zeke n’était pas un démon. C’était de toute évidence une chasseuse puisqu’elle connaissait Sam et Dean, mais elle se souvenait de Gordon, cet idiot qui avait voulu faire la peau de Sam. Et c’était aussi un chasseur. Et si la jolie libraire était du même acabit ? C’était tellement dur de faire la part des choses, et si ça continuait à ce train, il lui faudrait bientôt envisager la drogue pour faire passer ses migraines.

    « J’ignore ce que Sam et Dean savent, donc je ne sais pas si j’ai des informations importantes … » Sa voix était plus posée, hésitante et même désolée de ne pas pouvoir satisfaire la curiosité de Zeke. « Et je suis vraiment vraiment désolée mais je ne suis pas assurée de tes intentions … Je veux pas te révéler quelque chose qui mettrait les frères en danger ... »


Jewel se mordilla la lèvre inférieure en proie à un des plus grands dilemmes de son existence. C’était comme ce jour-là où elle n’avait assez de sous que pour une glace à deux boules et non pas à trois, comme elle le pensait, et qu’il fallait qu’elle éjecte un parfum de son mélange préféré, à savoir fraise-pistache-vanille. L’enfer. Elle avait fini par ne rien prendre du tout. Elle n’était pas à l’aise dans les conflits, pas quand c’était les siens. Elle était bien meilleure pour sautiller de joie au milieu des guerres des autres en jetant des fleurs sur tout le monde et en scandant « faites l’amour pas la guerre » a qui voulait bien l’entendre. Si tous les pays avec une armée de Jewel, il n’y aurait plus de guerre depuis longtemps. C’était une de ses plus grandes fiertés, mais elle cachait bien son talent. Si les gens apprenaient son pouvoir magique, il n’y aurait plus d’effet de surprise et ce serait vachement moins bon pour sa fierté.

    « Tu m’as l’air très gentille … Vraiment, essaie de comprendre, je m’excuse sincèrement … ! »


made by pandora.


if there's a future we want it
There's a place and a time to die, but this ain't it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Zeke Park


/
✘ Messages : 139
✘ Age : 29
✘ Where are you ? : dans l'ombre de Dean
✘ Your Job : Avant j'étais libraire mais ça c'était avant...
✘ Puissance : 1851


Journal de bord
▌My Links:
▌My Huntings:
▌Combativité :
0/1000  (0/1000)
MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Sam 18 Mai - 1:37

I wanna see my pain disappear, wanna see the hurt go out of me.
zeke & jewel
Ce qui n'était qu'au départ une simple petite taquinerie s'était transformée en discussion pleine de remords et de douleur.

La librairie n'était pas encore fermée, il y avait encore des groupes de jeunes filles en fleur qui venaient chercher leur exemplaire de ce navet à pleurer et Zeke faisait face à une rouquine qui en savait bien plus qu'elle sur ce qu'avait été la vie et les pensées de celui qu'elle chérissait plus que tout au cours des trois dernières années. C'était déstabilisant et un peu douloureux aussi. Elle savait pourtant qu'il ne lui avait rien caché. Elle savait tout de lui, tout ce qu'il avait vécu avec Sam. Il avait juste cru bon de passer sous silence certains passages de sa vie avec des conquêtes d'une nuit même si Zeke aimait parfois le charrier sur son côté tombeur. Mais là, ces bouquins, cette fille et d'autres gens encore qui les avait lu, ils savaient ce qu'il avait ressenti, sa souffrance qui n'était sensé que lui appartenir totalement. Apprécierait-elle d'être ainsi mise à nu ? Peu probable. Cependant, elle ne pouvait pas vraiment parler de tout cela avec Jewel tout de suite.

Soupirant doucement, comprenant les réticences de la rouquine à s'ouvrir à elle - elle pouvait parfaitement être une ennemie des Winchester et chercher à avoir des informations pour mieux les détruire, ce qui était rassurant de la voir agir ainsi - elle décida de prendre les choses en main, oubliant les minutes précédentes à se jauger, à se tester.

" Ecoute, je te propose qu'on se retrouve dans une heure et demie au coffee shop juste en face. On pourra discuter plus tranquillement, d'accord ? "

La boutique fermait bientôt et elle aurait du rangement à y faire juste après. Ensuite, elle serait toute disposée à discuter avec la jeune femme, à la découvrir et à voir si elle pourrait lui donner des informations importantes pour aider Dean et Sam. C'était tout ce qui lui importait, au final. Recevant l'aval de la rouquine, Zeke prit congés, la laissant continuer à chercher dans les livres ou à partir. Elle partit à la recherche des livres 'Supernatural' et trouva effectivement la collection complète. Elle en choisit un au hasard et le photographia avec son téléphone avant d'envoyer la photo à Dean.

C'était juste une taquinerie. Zeke n'aurait jamais cru que la conversation trouverait une telle tournure. Au lieu de lui répondre par sms, il l'avait rappelée en lui ordonnant de ne surtout pas lire ces livres, en essayant de savoir où elle les avait eu. Bien qu'elle avait continué un peu sur le ton de la taquinerie, elle avait constaté l'inquiétude et la crainte dans la voix de Dean, comme s'il lui cachait quelque chose. Mais c'était stupide, Dean ne lui cachait rien. Il était simplement pudique sur ses sentiments. Il était pudique et ne souhaitait pas être mis à nu de cette façon. Elle comprenait. Elle était curieuse et elle aurait aimé les lire, pour savoir, pour se rendre compte un peu plus. Il lui manquait, elle avait besoin de lui. Mais la taquinerie fut de courte durée. Il lui manquait et elle lui manquait atrocement aussi. C'était trop. Son absence devenait insupportable au point qu'elle crevait d'envie de tout plaquer, de prendre sa vieille voiture et de partir le rejoindre. Mais elle ne pouvait pas. Même s'il lui disait qu'elle pouvait le faire, elle ne pouvait pas.

Et Castiel qui restait aux abonnés absents, la laissant avec plein de questions et de doutes.

Après avoir raccroché avec son Dean, elle prit un moment pour se reprendre, effacer ses larmes, cacher sa douleur. Elle en profita pour ranger un peu dans la librairie pour remettre les piles en place et elle attrapa sa veste et son sac et quitta la librairie, traversant la rue pour rejoindre le coffee shop qu'elle adorait. C'était cosy et chaleureux, leurs boissons chaudes et leurs pâtisseries étaient délicieuses. Entrant dans le café, elle jeta un regard et repéra la rouquine installée dans un coin tranquille. Elle lui sourit avec gentillesse et la rejoignit rapidement, s'installant face à elle, posant son sac et son téléphone.

" Désolée d'avoir été si longue. Je ne pensais que ces fans en furie allaient retourner ma librairie. " lui expliqua-t-elle avec un sourire un peu éteint, masquant au mieux la tristesse qui dansait dans ses yeux noirs.

made by pandora.


SoulMate

Mais voyons, vous savez bien que mon cœur n'appartient qu'à Castiel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Welcome to Hell
Jewel O'Neill



✘ Messages : 52
✘ Age : 28
✘ Where are you ? : On the road
✘ Your Job : Ancienne étudiante
✘ Clan : Défenseurs du bien
✘ Puissance : 841

MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse Mar 21 Mai - 16:12

I wanna get out and build my own home on a street where reality is not much different from dreams I've had
zeke & jewel
Jewel avait accepté le rendez-vous sans rechigner. D'ailleurs, dès qu'elle quitta la librairie, ce fut pour aller directement prendre place dans le café que Zeke la vendeuse lui avait cité. Elle posa son ordinateur portable devant elle, aussi orange et pétillant que ses cheveux, mais ne l'ouvrit pas.

Ca devait être reposant, pensa-t-elle, d'avoir un QI sous la moyenne. Les idiots ne se posaient jamais de question et à cet instant précis, elle en avait tellement qu'elle se retint deux fois (le self control n'était pas sa plus grande qualité alors au fond, elle était un peu fière) d'arrêter la serveuse qui lui servait sa tarte et son thé et de la prier de s'asseoir avec elle. Parce que quand on cogite à deux, on cogite toujours bien mieux. Sauf quand on a besoin de réviser ses partiels, mais ça, tout le monde le sait. Seulement, la serveuse n'aurait pas été d'une grande utilité et Jewel le savait bien, c'est pour ça, d'ailleurs, qu'elle resta seule pendant près de deux heures.

Elle était restée un peu dans la librairie à la fin de sa conversation avec la jolie libraire mais pas pour ses goûts littéraires. A sa grande honte, elle avait un peu espionné à travers les étagères en bois. Elle avait vu la jeune femme dénicher des exemplaires de Supernatural et malgré l'hystérie qui lui donnait envie de se précipiter vers elle et de l'enlacer pour lui souhaiter la bienvenue dans le monde merveilleux de Supernatural, Jewel était restée camouflée derrière le rayon histoire. Berk. Zeke avait pris une photo avec son téléphone et très rapidement, ce dernier avait sonné.

C'est à ce moment là que les idiots auraient haussé les épaules et se seraient empressés d'aller dévorer leurs bouts de tartes. Elle, elle avait regardé la jeune femme s'éloigner doucement vers l'arrière-boutique avec son téléphone à l'oreille. L'identité de son interlocuteur lui était presque évidente. Sam. Ou Dean. Sûrement Dean étant donné la conversation qu'elles avaient partagé.

Maintenant qu'elle était assise dans la coffee shop à admirer les noix de pécan parfaitement bien caramélisées sur sa tarte depuis presque deux heures, elle ne cessait de cogiter, encore et encore. Les idiots eux, n'ont pas besoin de se triturer l'esprit pour essayer de savoir quoi faire des informations dont ils disposent. Jewel était définitivement bien trop intelligente. ELle pouvait peut-être arrêter de reprocher à ses parents sa petite taille, d'ailleurs, et commencer à leur mettre sur le dos son cerveau trop volumineux.

Zeke entra dans le café et son air sombre mit fin à l'hyperactivité des neurones de Jewel. Elle laissa le temps à la libraire de prendre place en face d'elle. Quand ce fut chose faite, elle glissa doucement sa tasse de thé vers elle. C'était un truc que sa grand-mère faisait tout le temps, sûrement un tour de magie d'irlandais mais ça marchait tout le temps. Il n'y a rien que le thé n'arrange pas.

    « Pas de soucis. »


Elle eut un petit sourire compréhensif. Elle aimait penser qu'en plus de savoir exactement quand proposer une tasse de thé, elle avait aussi hérité des sourires compréhensifs de sa grande-mère. C'était un super pouvoir vraiment cool et si elle pouvait, elle donnerait des cours à tout le monde. Un sourire compréhensif, ça peut sûrement éviter des guerres, non ?

    « Qu'est ce qu'il t'a dit ? »


Le truc avec les sourires compréhensifs (et là est toute la beauté du geste) c'est que, contrairement à la tasse de thé, pour faire un sourire compréhensif et bien ... derrière, il faut comprendre. Jewel n'était peut-être pas née en Irlande mais elle avait les cheveux roux et vu le nombre de fois où elle s'était trouvée magique, elle avait sûrement des gènes de Leprechaun dans l'ADN, aucun doute à avoir là-dessus !

made by pandora.


if there's a future we want it
There's a place and a time to die, but this ain't it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Welcome to Hell
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse

Revenir en haut Aller en bas

The Pretty Girl, The Fan Girl & The Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucifer Rising :: 
Centre-ville
 :: 
Les boutiques
-